Management

Managers, osez dire non !

La tâche principale d’un manager est de contribuer au
bon fonctionnement de l’entreprise, peu importe les moyens qu’il se donne pour
y parvenir. Lorsque le manager est performant, les entrepreneurs lui demandent
souvent l’impossible. Parfois, il faut savoir dire non, et demander à ses
collaborateurs de l’aide, pour votre bien, mais également pour le bien de la
société.

La difficulté à dire
non

Les gens ont naturellement été entraînés à dire oui, depuis leur enfance.
En effet, les enfants ont été éduqués afin d’être gentils, aimables et
serviables, pour le plaisir des adultes. Si ce type de comportement a été conçu
pour nous permettre de nous sentir acceptés, il faut savoir oser dire non, de
temps à autre. Bien qu’il soit difficile de le dire, le faire est libérateur.
Oubliez les coutumes, et apprenez à refuser, pour vous permettre de bien gérer
votre emploi du temps.

L’importance du non en
milieu professionnel

S’il est bon de faire de son mieux dans le domaine du travail, il faut
faire attention, et savoir fixer des restrictions. Dire oui même en étant
dépassé par les situations peut nuire aussi bien au travail qu’à votre capacité
à effectuer votre tâche. Un simple oui, même si ça semble naïf, peut affecter
votre professionnalisme. Sachez dire non, lorsque vous vous sentez débordé,
pour défendre vos valeurs.

Il y a plusieurs façons de montrer son professionnalisme, et le refus de
dire oui constamment, peut en être un signe. Vis-à-vis de ses collaborateurs,
le fait de dire non, renforce l’estime de soi, mais également la crédibilité et
la reconnaissance hiérarchique. Donnant l’impression d’être plus crédible, et
digne de confiance, le fait se savoir dire non, peut aboutir à une bonne
gestion, aussi bien collective qu’individuelle.

La
formulation d’un refus

Oser dire non est une chose, mais le faire de la
bonne manière en est autre. Soyez consciencieux et prenez votre temps pour vous
calmer, afin de pouvoir vous exprimer librement et sans pugnacité à l’égard de
votre interlocuteur. Ne dites pas un non catégorique, reformulez votre
affirmation avec diplomatie, en utilisant des termes qui ne risquent pas de
froisser comme
 « Je
comprends le souci, cependant actuellement, je ne suis pas en mesure
d’effectuer cette tâche ce soir, pouvons-nous plutôt étudier les priorités ? »

Conseils
pour dire non avec diplomatie

Si vous voulez être compris par votre
interlocuteur, vous devez le faire avec diplomatie. Il ne faut pas s’empresser
de dire non. Au contraire, il faut réfléchir à la façon d’agir, pour ne pas
froisser son interlocuteur. Agissez avec tact et reformulez à haute voix votre
phrase, pour être plus facilement compris. Ne vous sentez pas coupable, oubliez
les doutes, et donnez plus de formes à votre affirmation.

Le monde du travail peut être souvent envahissant,
c’est pourquoi il est donc important de dire non, quand vous vous sentez
submergés par le travail. Cependant, il ne faut pas se précipiter, ni le faire
constamment. Avant de penser à refuser, il faut analyser l’importance du
travail donné, pour voir s’il peut attendre, s’effectuer par une autre
personne, ou s’il requiert votre compétence propre.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page