BusinessDéveloppement personnelLes qualités de l'entrepreneur

Sport et entrepreneuriat : des valeurs communes !

Si à première vue, le sport et l’entrepreneuriat n’ont absolument rien en commun, la réalité est qu’ils ont de nombreux points en commun. On pourrait même dire que l’entrepreneur est un sportif de haut niveau dans le travail. Zoom sur ces valeurs partagées entre le sport et l’entrepreneuriat. 

L’esprit d’équipe 

Il représente l’une des valeurs communes surtout si on parle de sport collectif. Il s’agit avant tout de faire avancer l’équipe dans le même sens avec un objectif commun. Peu importe finalement le résultat, il faut avant tout fédérer les équipes pour pouvoir aller loin. Chaque jour, il s’agit de renforcer un peu plus l’implication, synonyme souvent de motivation et de performances. Ce n’est pas parce que votre équipe est plus faible qu’une autre qu’elle ne gagnera pas si elle sait s’unir. De la même manière, vous devrez identifier les points forts et faibles de chaque membre pour les mettre au meilleur poste ce qui contribuera à la performance du groupe. 

La détermination

Comme tous les sportifs, l’entrepreneur se doit d’être déterminé chaque jour. Il doit sans arrêt pousser ses limites un peu plus loin pour arriver à son objectif. Il s’agit souvent d’un travail de longue haleine et développer son entreprise comme ses performances dans le sport peut prendre du temps et demande une détermination à toute épreuve. Si les résultats mettent parfois du temps à être visibles, il faudra tout de même conserver le rythme et garder le cap. Pour ce faire, il devra sans cesse se dépasser, se fixer des objectifs et sortir de sa zone de confort. Il s’agit souvent d’aller au-delà de ce qu’on pense être capable de faire, ce qui implique le même mental que dans le sport. 

L’organisation et la rigueur

Tout comme un sportif, l’entrepreneur se doit d’être organisé et rigoureux. Il faut planifier son emploi du temps comme un sportif planifie ses entraînements. L’organisation représente une des clés de la réussite car elle vous permet d’avancer étape par étape vers votre objectif comme un marathonien qui planifie ses exercices en fonction de ses performances. Il demeure nécessaire d’être également rigoureux et de s’y tenir quelles que soient les difficultés. Autant la flemme peut arriver rapidement de faire ses exercices sportifs, autant il peut s’avérer être de même pour les tâches que vous avez à accomplir. 

La capacité à apprendre de ses échecs

Dans le sport comme dans l’entrepreneuriat, il existe certes des réussites mais aussi des échecs. L’essentiel est d’apprendre de ceux-ci et de savoir s’adapter en fonction des apprentissages que vous tirez. Si une tactique ne fonctionne pas, il faudra alors en chercher une autre qui vous convienne mieux. Le sport et l’entrepreneuriat ont ce point commun qu’il s’agit de toujours se relever et d’avancer. Ce n’est pas parce que vous perdez une compétition que vous arrêtez un sport. De la même manière, l’entrepreneur subira de nombreux échecs et devra toujours se renouveler pour aller de l’avant. 

La fixation d’objectifs 

Les deux métiers fonctionnent souvent par la fixation d’objectifs qui représentent des paliers intermédiaires. Personne ne commence le sport en se disant qu’il va courir le marathon en 2h et cela fonctionne de la même manière en entrepreneuriat où les objectifs évoluent en fonction de la taille par exemple de l’entreprise ou des ressources dont elle dispose à un instant T. Il s’agit de toujours aller plus loin et de dépasser ses limites au fur et à mesure que l’entreprise devient performante. 

Le respect 

Si on pense immédiatement au respect du règlement intérieur ou des règles de vie ou managériales, il existe également dans le sport des règles du jeu. Le respect va plus loin et c’est le rôle du manager de faire en sorte que chacun les respecte au sein de l’entreprise. Il doit exister aussi une forme de respect entre les collaborateurs autant que dans la relation à la hiérarchie. Si des conflits peuvent apparaître, ils doivent également se faire dans le respect. Chacun doit également respecter le rôle de l’autre dans l’équipe, que ce soit dans le sport ou dans l’entreprise. 

La passion

Un sportif demeure avant tout un passionné. De la même manière l’entrepreneur ressent de la passion pour son entreprise. Il s’agit de s’épanouir avant tout et de se lever tous les matins avec la passion. Si celle-ci se ternit, le sportif arrêtera de faire des efforts et l’entrepreneur de maximiser ses heures de travail. La passion représente dans les deux cas le moteur et il faut apprendre à la cultiver tout au long des années. Si des doutes arrivent voire des blessures, il faut dans les deux cas, booster sa motivation pour avancer. Il ne s’agit pas de s’arrêter à la moindre difficulté rencontrée.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page