EntrepreneurGérerGestion du temps et du stressLes difficultés

Quelles sont les principales difficultés des chefs d’entreprise ?

Si vous souhaitez entreprendre, il vous faut prendre en compte un certain nombre de difficultés que vous allez rencontrer tout au long de votre vie de dirigeant. Celles-ci génèrent un stress qu’il vous faudra arriver à contrôler pour ne pas finir en burn out. Voici les principales que vous allez devoir apprendre à gérer. 

La trésorerie, le nerf de la guerre

S’il y a bien une grande difficulté rencontrée par bon nombre de dirigeants du moins les premières années mais qui peut longtemps perdurer c’est bien celle-ci. Difficulté à payer vos fournisseurs ou à vous faire payer par vos clients, atteinte du point mort, investissements… Il est rare de disposer de plusieurs mois de trésorerie et vous devrez donc y faire quotidiennement. Cela implique souvent de négocier avec vos fournisseurs, savoir relancer vos clients, voir avec l’URSSAF, les impôts ou encore la retraite. Bref une difficulté pesante pour une immense majorité de chefs d’entreprise obligée de donner le maximum chaque jour pour que l’entreprise survive. 

Le management, pas si facile

Vous pouvez être un manager né mais la plupart du temps, vous ferez de nombreuses erreurs et vous aurez du mal à motiver parfois vos équipes. Erreur de recrutement, manque de savoir-faire ou encore difficulté à trouver les talents sont autant de difficultés que vous allez devoir apprendre à gérer. Vous devrez sans cesse vous perfectionner et maintenir l’esprit d’équipe. Il ne s’agit pas simplement de donner des missions pour qu’elles soient exécutées comme vous le désireriez. N’hésitez pas à vous former si ce n’est pas le cas ou encore à déléguer les recrutements à des personnes plus compétentes que vous. Les erreurs de casting sont légions et les entrepreneurs se retrouvant aux prud’hommes nombreux. Vérifiez bien que vous faites bien tout dans la légalité. 

Le commercial, surtout dans le dur

Si vous n’avez pas fait de formation commerciale, vous allez vite apprendre que cela sera une des grandes difficultés. Vous serez souvent obligé au début de le faire vous-même. Il s’agit d’une des étapes que de nombreux chefs d’entreprise n’arrivent pas à dépasser. Les premières confrontations aux clients peuvent vous dissuader de continuer l’aventure car ils ne réagiront peut-être pas aussi bien que vous ne l’aviez pensé. Vous devrez apprendre à convaincre et structurer l’ensemble de cette démarche au début. Si ce n’est pas à l’oral, ce sera à l’écrit ou par le biais de campagne marketing par exemple. Dans tous les cas, le client ne vient que rarement tout seul. Des formations existent également dans tous les domaines comme pour le management. 

L’association, à bien gérer

Les conflits d’associés sont pléthores dans l’entrepreneuriat. Il s’agit d’ailleurs d’une des premières causes de mortalité des entreprises. Elles peuvent être dues à une différence de vision ou encore tout simplement à la fatigue. Les nombreux sujets à aborder et les incertitudes devraient vous faire réfléchir profondément aux personnes que vous souhaitez emmener dans l’aventure. N’oubliez pas de bien définir toutes les règles et les rôles dès le début. Vous devez déterminer qui tranche et essayer de poser de bonnes bases de communication. L’ambiance peut vite virer au cauchemar si ce n’est pas le cas et que vous vous retrouviez dans une impasse. 

L’endurance, une qualité essentielle

Vous allez accumuler des heures et des heures alors autant vous préparer mentalement à ce que ce soit le cas. Si vous devrez aller vite, il vous faudra également performer sur le temps. La résistance à la fatigue et au stress est essentielle en entrepreneuriat. Exit les 35 heures et place au 70 heures mal rémunérées au début. On compare souvent l’entrepreneuriat à un marathon plus qu’un sprint. Vous ne devrez jamais perdre votre motivation et vous devrez savoir résister aux différentes pressions. Rien ne se passe jamais comme prévu et vous devez être la colonne porteuse de votre entreprise. 

Les pivots, pas facile

Il est courant pour une entreprise de pivoter et de changer de business model ou de produit. Si cela semble remettre en cause parfois toute votre vision, sachez que c’est normal. Plus vous avancez dans l’aventure et plus le nombre d’éléments vont s’étoffer. Des nouveautés technologiques vont très probablement venir bouleverser votre métier et vous allez devoir vous y adapter. Votre capacité à réaliser des pivots et à ne pas perdre vos équipes en chemin est essentielle. Les pivots représentent des moments cruciaux qui vont fortement vous perturber et pour cause, vous allez vers l’inconnu. 

L’urgence, tout le temps

Il est drôle de constater à quel point les chefs d’entreprise sont confrontés à l’urgence. Celle-ci a lieu un peu tout le temps et c’est normal ! Car si vous n’avez plus rien à faire vous vous trouverez de nouvelles voies pour vous développer. Les imprévus arrivent tout le temps et parfois ne sont pas très agréables : réclamation client, non livraison d’un produit, maladies des salariés, oublis, mauvais clients, … Les urgences peuvent venir de partout donc habituez-vous à savoir la gérer. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page