GérerRecherche et sélectionVente

Les 7 qualités du commercial idéal

Le commercial œuvre dans
un domaine où la concurrence est rude. C’est la raison pour laquelle le manager
doit choisir un agent très qualifié. Le commercial doit disposer de certaines
qualités lui permettant d’assurer avec efficacité et fiabilité ses tâches.
Avant d’en recruter un, le manager doit savoir reconnaître ces qualités afin de
faciliter le tri des candidats. Le développement qui suit nous permettra de
déterminer les qualités indispensables pour recruter la perle rare, le
commercial idéal.

La personnalité

La personnalité
constitue la caractéristique qui distingue une personne d’une autre. Le
commercial doit admettre ses points forts pour pouvoir les mettre en valeur et
ses faiblesses pour mieux les corriger. Pour un commercial, sa personnalité
constitue son principal outil. Car les clients perçoivent l’entreprise et les
produits ou services qu’elle vend à travers ses agents, et notamment ses
commerciaux.

L’enthousiasme

L’enthousiasme manifeste
la passion communicative du commercial. L’agent capable de mettre en action cet
enthousiasme peut facilement transformer des clients potentiels en clients
fidèles. De cette manière, il assure une transmission rapide et efficace des
messages. Toutefois, pour assurer le succès de sa stratégie, il doit savoir
choisir ses cibles. 

La persévérance

La persévérance
constitue un élément incontournable pour un commercial. Il doit renouveler son
courage chaque jour. Tenace, il doit pouvoir s’accrocher à un projet déterminé
de sorte à pouvoir atteindre l’objectif escompté. La persévérance demeure
indispensable non seulement pour surmonter les difficultés, mais pour trouver
des solutions adaptées en cas de problèmes.

L’organisation

Le commercial idéal
constitue un agent très méthodique, doté d’un sens de l’organisation
irréprochable. Cela lui permet de concilier la quantité et la qualité de la
vente. Le commercial doit à la fois assurer la prospection de nouveaux clients,
l’assurance d’une bonne satisfaction et de la fidélisation des clients actuels.
Sans organisation, il ne peut en aucun cas assurer toutes ces responsabilités.
Lors du recrutement et de la période d’essai, le manager doit pouvoir détecter
cette qualité qui garantira le succès de la vente des produits et services,
ainsi que le développement de l’entreprise.

 La compétence

Le commercial idéal doit
disposer d’une compétence technique qui se manifeste par la connaissance de la
branche d’activité, celle de la vente et surtout de la gestion et de l’économie
d’entreprise. Le commercial ne peut en aucun cas convaincre ses clients
potentiels à consommer les produits et services qu’il propose s’il ne maitrise
pas le domaine dans lequel il exerce.

L’optimisme

L’état d’esprit du
commercial doit lui permettre d’avancer tout en considérant le bon côté des
choses, et en négligeant ses aspects négatifs. Cette négligence ne doit pas
l’induire en erreur, mais au contraire, l’aider à voir le côté positif des
choses. Cet état d’esprit favorise la confiance en soi qui constitue un élément
essentiel pour un commercial.

Aptitudes relationnelles et capacité
d’adaptation

Le commercial idéal
dispose d’un sens de la communication et d’une aisance relationnelle
impeccable. Sa mission consiste généralement à communiquer, informer et surtout
à se mettre en contact avec les cibles. Lors du recrutement, le manager doit à
tout prix exclure les candidats timides. Il doit choisir les candidats qui
manifestent une excellente faculté d’adaptation aux spécificités de chacun de
ses clients.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer