GestionLe B.A. BA de la gestionSanté et bien-être

Comment se préparer au grand froid ?

La période de grand froid ne devrait pas tarder à arriver. S’il est difficile de prévoir si elle aura vraiment lieu cette année tant les années se succèdent mais ne se ressemblent pas, les entreprises commencent à prévoir des solutions pour leur salarié. Quelles sont les principales mesures adoptées ?

Petit rappel des obligations pour l’employeur

L’article L 4121-1 du code du travail dispose que l’employeur est tenu de « prendre les mesures nécessaires afin d’assurer la sécurité et protéger la santé de ses salariés ». Il peut donc s’agir du grand froid. Au-delà de cet article, les articles R 4223-13 et suivants du code du travail, parlent de manière expresse de l’ambiance thermique. Il est donc nécessaire que les locaux soient chauffés et que la température demeure convenable sans émanation délétère. Il faudra donc faire attention au matériel que vous utilisez. Attention à faire figurer les risques dans le Document Unique d’Evaluation des Risques que prévoit l’art R. 4121-1 du code du travail. Il reste conseillé que les chauffages soient adaptés. 

Quant à la définition du « grand froid », elle demeure floue car la loi ne mentionne aucun seuil en dessous duquel il serait dangereux de travailler. Celui-ci serait cependant considéré à -5°C car le risque serait immédiat. 

La mise à disposition de boissons chaudes

Installer des machines qui permettent de se fournir des boissons chaudes peut être obligatoire dans certains cas mais reste tout simplement apprécié de vos salariés. Les entreprises où le café et le thé sont à disposition ne manquent pas. N’hésitez pas à acheter quelques machines ou une machine centrale pour vos salariés qui seront surement ravis de votre initiative, surtout si vous mettez à disposition gratuitement des capsules. 

Les chauffages portatifs 

De nombreuses sociétés se procurent des chauffages portatifs d’appoint qui utilisent le gaz, le pétrole, le bioéthanol ou plus communément l’électricité. Et il faut dire que le choix est large et qu’il vous faudra vous informer sur les différents types. Si vous optez pour un modèle, vous pouvez en choisir des chauffages écologiques mais il faut savoir qu’ils demandent souvent une installation complète. Certains n’hésitent pas d’ailleurs à combiner le bois, la pompe à chaleur et le solaire. Les énergies renouvelables restent au cœur des préoccupations de bon nombre de dirigeants. Vous pouvez également regarder le niveau d’isolation, afin de faire rimer écologie, économie et bonne température. N’attendez pas le dernier moment pour en acheter un car vous pourriez tomber sur une rupture des stocks ou des prix gonflés à bloc qui impacteraient votre trésorerie.

La réorganisation du travail

Il s’agit de limiter le temps de travail dans le froid par exemple ou de prévoir des pauses supplémentaires comme lors des périodes de canicules. Vous devez adapter celles-ci à chaque exposition à des températures très basses en l’occurrence. Vous pouvez également penser au télétravail, pratique en cas de chutes de neige et qui vous évite que vos salariés risquent leur vie pour se rendre sur leur lieu de travail ou encore se blesse lors d’une chute sur une plaque de verglas. 

Offrir des vêtements de protection

Certaines entreprises profitent des périodes de grand froid pour offrir des vêtements et équipements de protection contre le froid. Les salariés peuvent ainsi être protégés s’ils effectuent leur travail en extérieur ou encore lors de leur trajet jusqu’à l’entreprise. Attention tout de même à choisir des équipements compatibles avec ceux de protection individuelle prévus pour les autres risques. Il existe également plusieurs types de métiers exposés au grand froid. Chaque métier a ses besoins spécifiques et vous ne pourrez pas donner le même équipement à un magasinier qui réceptionne votre marchandise qu’à une personne travaillant dans un entrepôt réfrigéré. 

En vérifiant vos installations

Ce n’est pas lorsque le grand froid va se ramener qu’il va falloir vous vérifier que vos installations fonctionnent correctement. N’hésitez pas à allumer en amont et à vérifier avec salarié que son installation fonctionne. Un simple email de contrôle vous permettra peut-être d’être informé du dysfonctionnement d’une machine ou du fait qu’elle ne marche pas de manière optimale. Une vérification ne vous coûtera pas grand-chose et peut se révéler bien utile et montrera à vos salariés que vous êtes attentif à leur confort.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page