ActualitéSanté et bien-être

La défiance des Français envers l’alimentation

L’alimentation est devenue une vraie préoccupation pour la majorité des Français et le nombre de scandales alimentaires qui concernent tous les secteurs et qui font la une de la presse les ont conduits à avoir une attitude de défiance dans leurs achats et à adopter de nouveaux comportements. Focus sur ces changements imparables.

L’alimentation est devenue une vraie préoccupation pour la majorité des Français. Selon une étude Opinion Way/ French Food Capital, ils sont 86 % à faire attention à leur alimentation dont 21 % très attention (sondage réalisé en ligne le 26 et 27 septembre auprès de 1 044 personnes représentatives de la population française). 

Qu’est-ce que donc la qualité pour les Français ?

L’alimentation de qualité pour 48 %, c’est avant tout la qualité des produits, notamment le bio et le naturel, l’origine des produits 34 %, le local  22 % . Ils forment un ensemble qui met en exergue leur volonté de manger sain.  Ils souhaiteraient à 46 % la diversité et le choix des produits alimentaires, à 45 % la traçabilité et à 34 % la facilité à se procurer les produits alimentaires. Mais ils sont très critiques à l’égard de la qualité gustative des produits 46%, des conditions de production 44% et les effets des produits alimentaires sur la santé.43 %. Ce mécontentement est donc à prendre en compte par la grande distribution qui ne peut plus faire la sourde oreille.

En conséquence, les petits producteurs sont plébiscités, ainsi que les labels de qualité, les produits d’origine France, les ingrédients d’origine naturelle et enfin mais contrairement à ce que l’on pourrait penser les produits bio sont en dernière position. Ce qui fait la différence, c’est selon eux, la qualité gustative des produits. La perception de la qualité gustative des aliments varie aussi selon les types de commerce : les marchés apparaissent comme le lieu privilégié à 74 % puis les ventes directes aux producteurs et enfin seulement à 51 % la grande distribution. Il n’est désormais plus question de se nourrir prêter attention à la qualité des produits, à leur origine géographique, à leur composition ainsi qu’à leurs apports nutritionnels quotidiens

Que pensent-ils des informations diffusées par les marques ?

Dans ce contexte, le désir d’informations se fait toujours plus fort. 86 % souhaitent obtenir plus d’informations dont 28 % toutes informations possibles. Ils considèrent à 65 % que les informations actuelles des marques comme « peu complètes », 62 % « peu claires », 58 % « peu compréhensibles et 57 % « peu fiables ». Ce qui les intéressent le plus, dans l’ordre, le prix, la provenance et l’origine géographique et la composition des produits (liste d’ingrédients). Il ressort de cette étude que les grandes marques de l’alimentaire ne sont plus la référence …Seulement 37% des Français leur font encore confiance.

La raison en due au manque d’informations sur la composition et l’origine des produits, l’absence de qualité gustative, la méfiance envers les modes de production et de distribution…L’étude a demandé aux Français quelles sont selon eux les solutions pour améliorer la qualité gustative des produits alimentaires. Ainsi, ils sont 60 % à souhaiter une agriculture plus raisonnée et plus vertueuse, 45 % pour des contrôles sanitaires plus systématiques et rigoureux, 41 % pour une vérification plus organisée et précise des produits auxquels on attribue des labels, 37 % pour un étiquetage plus compréhensible sur les produits alimentaires et 20 % des audits plus réguliers et approfondis des lieux de distribution.    

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer