PersonnelSocial

Les conséquences du confinement

Qu’on se le dise le confinement n’est pas forcément négatif. Il possède aussi bien des conséquences positives que certaines moins enviables. Si on entend de nombreuses personnes se plaindre de celui-ci, il faut donc peser les pour et les contre d’une situation qui peut apparaître sous un nouveau jour si on regarde d’un peu plus loin.

Les effets positifs du confinement

En dehors de limiter la propagation du coronavirus, le confinement a d’abord des conséquences positives pour l’environnement. Il est clair que la pollution mondiale a beaucoup baissé depuis qu’il a été mis en place et que les émissions de CO2 se sont drastiquement réduites. L’air est clairement plus pur dans les agglomérations et la pollution également liée à l’incivisme comme le fait de jeter un peu partout dans la mer des déchets ou encore tout simplement par terre a nettement diminué. Les animaux reviennent près des villes et l’exemple de l’eau claire à Venise et la présence de dauphins là où ils ne sont pas actuellement a pu en surprendre plus d’un. Une illustration très claire d’une des conséquences positives du confinement. 

De la même manière, la pollution sonore a fortement diminué ces derniers jours et même dans la capitale, vous avez l’impression d’être en pleine période de vacances (mois d’août) tellement les bruits ont diminué. Vous pouvez même sans tendre l’oreille entendre les oiseaux chanter. 

Le confinement fait ensuite gagner du temps pour ceux qui sont en télétravail. Nul ne doute que ce dernier permet d’éviter des temps de transports qui grèvent la journée, tout comme parfois le fait de devoir se préparer pour certains travaux. En télétravail, certains évoluent avec les habits du quotidien et n’ont nul besoin de perdre du temps pour les apparences même si cela reste tout de même une bonne pratique sur le long terme pour rester dans un cadre professionnel et motivé. Les horaires en moins, la fatigue est également moins forte. 

La possibilité d’être en famille est également une bonne opportunité pour ceux en confinement notamment si vous ne travaillez pas. Confiné, vous devez passer du temps avec votre famille et vous pouvez en profiter pour recréer un lien familial plus fort. La famille se recrée une organisation centrée sur elle-même ce qui est parfois fortement appréciée par les enfants et les parents. 

La capacité à prendre du temps pour soi est également à saluer. Être confiné mais pas en vacances, si vous n’effectuez pas votre travail en télétravail ou que vous ne devez pas vous rendre sur votre lieu de travail représente une opportunité de prendre du temps pour prendre soin de vous mais également de découvrir de nouvelles activités ou d’acquérir des connaissances que vous n’aviez pas auparavant. Vous pouvez aussi par exemple commencer des activités comme le sport. Plus largement c’est le moment de réfléchir à ce que vous voulez faire de votre vie et de vous fixer un cap qui pourrait être différent dans les années à venir. 

La possibilité de vous renouveler est également au rendez-vous. Comme une sorte de période transitoire vous pouvez prendre de nouvelles décisions pendant cette période et décider de vous fixer de nouveaux objectifs afin de démarrer de la plus belle des manières votre rentrée. Un peu comme quand vous rentriez dans une nouvelle année à l’école, vous pouvez décider de changer les choses et de vous comporter différemment afin d’améliorer votre quotidien. 

Enfin, il s’agit surtout d’une période où l’opportunité de changer le fonctionnement des organisations et de la société peut devenir une chance. Les comportements peuvent évoluer et laisser une grande dose d’espoir pour l’avenir à condition de ne pas reproduire les mêmes travers au sortir du confinement. 

… Mais le confinement à de grandes contraintes

Tout d’abord, le fait de rester enfermé dans un endroit fixe peut atteindre votre moral. Certains ne supportent pas de se retrouver enfermé dans un périmètre déterminé et cela se comprend. Il est facile de vite tourner en rond surtout si vous ne trouvez pas de quoi vous occuper et de trouver le temps très long. Malgré de rares sorties autorisées, vous pouvez vite vous retrouver à l’étroit. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle de nombreux habitants des agglomérations ont littéralement fui les villes à l’annonce du confinement souhaitant soit se retrouver en famille, soit disposer d’un espace de vie suffisant pour ne subir le confinement trop fortement. 

Ensuite pour ceux qui travaillent encore, certaines contraintes peuvent survenir comme la garde d’enfants qui nécessite une organisation supplémentaire, d’autant plus difficile à assurer alors que de nombreux français refusent de sortir. Une organisation performante peut être nécessaire et trouver les solutions peut représenter un véritable challenge. 

De la même manière gérer les cours à distance pour les enfants peut s’avérer un réel casse-tête notamment si vous n’aviez pas le matériel adéquat avant la crise sanitaire qui est arrivé très rapidement et qui n’a pas permis à chacun de s’équiper. Les capacités financières peuvent également avoir freiné l’équipement et représenter souci à ne pas sous-estimer pour ceux dans cette situation

Surtout la capacité de concentration et la motivation peuvent vite se retrouver affectées. Les team-building n’existe plus et l’ambiance de travail n’est plus forcément au rendez-vous. Difficile parfois de se concentrer lorsque vos enfants viennent vous interrompre ou tout simplement de résister à la tentation de regarder une série quand on juste à côté de sa télévision. Les nouvelles habitudes sont à prendre et parfois un sentiment d’envahissement de la sphère professionnelle dans celle privée peut donner la désagréable impression de ne plus avoir de vie privée. 

Pour les non-adeptes des technologies, il peut également s’agir d’une période difficile avec la nécessité de s’adapter à leur utilisation. Il est vrai également que le lien social peut s’en retrouver distendu et ceux qui en sont particulièrement fans peuvent vite ressentir une impression désagréable. 

La période de confinement représente également une période de stress liée à l’incertitude sur l’avenir que l’on parle en termes d’économie ou encore de fin du confinement. Les règles sociales devraient également évoluer au sortir du confinement ainsi que les comportements. Des habitudes comme les embrassades ou le fait de serrer la main devraient être mises à mal dans un premier temps lors du retour par exemple, ce qui peut en stresser plus d’un. 

Enfin et surtout pour ceux qui ne peuvent rencontrer leur proche, le stress lié à la potentialité de maladie ou de ne pouvoir les rencontrer représente un des pires négatifs. Inutile de parler de l’impossibilité d’enterrer les morts avec toutes les personnes concernées pour savoir le déchirement que cela provoque ou de ne pouvoir se rendre au chevet de nos malades. Une épreuve quasi insupportable mais qu’il faudra apprendre à gérer pour bon nombre de personnes.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page