GérerLes difficultésPersonnelSanté et bien-être

Comment bien vivre le confinement ?

Le confinement est arrivé rapidement, très rapidement même. Si la veille, on nous incitait à nous rendre dans les urnes, il a fallu rapidement prendre le pli avec l’annonce du confinement le lendemain pour le lendemain. Selon certains médecins, 30% de la population devrait très mal vivre le confinement. Pour éviter de faire partie de ceux-là, voici quelques conseils pour changer de positionnement mental. 

Dites-vous que le confinement est une opportunité.

Plutôt que de subir le confinement comme un élément néfaste et de penser à toutes les contraintes qu’il engendre, peut-être est-il temps de vous dire que c’est pour vous l’opportunité de changer. Il s’agit d’une période pendant laquelle vous pouvez vous transformer surtout s’il dure 5 semaines de plus et montrer un jour nouveau à votre retour. Le confinement n’a pas que des aspects négatifs loin de là, il vous permet de prendre de nouvelles décisions et de décider des changements à mettre en place dès aujourd’hui ou à votre retour. Ne subissez pas le confinement mentalement, prenez-le véritablement comme une opportunité de progresser et d’avancer.

Fixez-vous des objectifs

Vous avez du temps alors autant en profiter pour vous fixer des objectifs personnels. Bien sûr, vous pouvez penser à faire du sport ou encore à surveiller votre alimentation mais vous pouvez également aller au-delà. Vous pouvez vous décider à (enfin) vous lancer dans ce que vous avez vraiment envie de faire. Vous n’avez jamais eu le temps d’apprendre une langue comme celle des signes ou une langue étrangère, un logiciel qui vous serait utile pour le travail ou à vous informer sur des nouvelles pratiques ? Vous le pouvez désormais ! Même en dehors des choses qui pourraient vous être utiles, vous pouvez apprendre à faire de la guitare que vous aviez mise dans un coin ou prendre le temps pour un hobby que vous avez ou en cherchez un qui pourrait vous correspond. Ne restez pas à subir votre confinement. 

Rangez votre intérieur

Le désordre intérieur se traduit très souvent par un désordre extérieur. Avant de vous lancer dans quoi que ce soit, vous pouvez commencer par organiser votre appartement ou votre maison et à le ranger, à classer… Bref à faire tout ce qu’il faut pour rendre votre intérieur de maison pratique et agréable. Tant qu’à être enfermé dans un endroit autant qu’il soit agréable et que vous vous y sentiez bien. Faire quelques minutes de ménage par jour devrait rapidement rendre l’endroit où vous vivez on ne peut plus propre ou bien planter les clous que vous devez planter depuis que vous avez emménagé et que vous avez toujours remis à demain.  Vous pouvez bien sur vous lancer immédiatement dans un nettoyage de printemps. De toute façon vous avez le temps. Le confinement semble parti pour durer encore 6 semaines de plus

Vous approprier l’endroit où vous êtes

Ce n’est pas possible dans tous les cas car vous êtes peut-être par exemple chez votre conjoint, votre famille voire avec votre ex-femme pour garder les enfants. Dans le cas où vous êtes seul chez vous, c’est bien l’occasion de vous approprier chez vous. Vous êtes dans votre univers et personne ne viendra vous y déranger. Vous pouvez décider que vous êtes dans votre forteresse et qu’elle vous appartient. Ce n’est peut-être pas très grand et vous êtes peut-être locataire mais vous êtes chez vous alors profitez-en. Et puis songez à Robinson Crusoé !

Organisez-vous ! 

Ce n’est pas parce que vous êtes en confinement que vous ne devez pas avoir d’emploi du temps. Si vous souhaitez bien vivre cette période, il faudra vous créer un véritable emploi du temps. Ce n’est pas en passant de série en série que vous allez bien occuper le temps si ce n’est les premiers jours. Vous aurez vite l’impression de devenir un zombie à défaut. Alors prenez le temps de vous organiser en posant des tâches qui peuvent vous êtes utiles comme un moment sport, un moment ménage, un moment soin de vous ou encore un moment travail et préparation de la rentrée. Vous verrez que le temps défile très vite et que vous aurez vite comblé votre emploi du temps. 

Méditez et observer la nature

Si vous ne pouvez pas forcément observer la nature et sa grandeur si vous êtes confiné en plein milieu d’une grande agglomération, vous pouvez au moins méditer. Passer du temps à méditer, vous permettra de vous recentrer sur vous-même ce qui ne fait jamais de mal. Prenez le temps de faire le point avec vous-même et de penser à ce que vous voulez devenir par exemple et les moyens de parvenir à ce résultat. Si vous rencontrez un obstacle, cherchez comment le contourner pour le surmonter. N’hésitez pas également à faire un point intérieur sur vos envie, aspirations et freins. 

Faites-vous plaisir

Ce n’est pas parce que vous êtes enfermé chez vous que vous ne pouvez pas vous faire plaisir. Vous pouvez par exemple prendre du temps pour vous cuisiner de bons plats ou encore prendre le temps de faire des listes de choses que vous désirez et aller les glaner sur internet. Si vous ne pouvez pas forcément tout commander, vous pourrez surement dénicher de bonnes affaires à venir ou présente. N’hésitez pas à noter chaque chose que vous désirez et à faire de son acquisition une action future. En restant chez vous, vous risquez fort d’économiser de l’argent alors pourquoi ne pas le réinvestir dans quelque chose que vous avez toujours désiré.

Éteindre les infos et les réseaux sociaux

Vous êtes isolé certes et vous cherchez peut-être à garder le lien social au travers des réseaux sociaux. Cela se comprend et vous pouvez avoir des amis qui posent des choses drôles de temps à autre. Mais rester connecté toute la journée aux informations (qui ne sont pas très souvent réjouissantes, avouons-le) ou encore aux réseaux sociaux dont les publications sont pour 80% d’entre elles du même acabit ne risquent pas de vous remonter le moral. Vous devez penser positif alors n’hésitez pas, pour une fois, à ne vous y connecter qu’à certaines heures et non pas à écouter en boucle toute la journée les 10 000 raisons de vous inquiéter ou de déprimer. La vie, ce n’est pas les informations, c’est celle que vous vous décidez à vivre. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer