GérerInnovation participativeManagement

Les réseaux sociaux internes à l’entreprise, utiles et efficaces ?

Les réseaux sociaux en entreprise ont fleuri dans de nombreuses grandes entreprises qui ont pour objectif d’utiliser ce mode d’échanges collaboratifs pour créer des interactions fructueuses. Ces réseaux sociaux internes à l’entreprise sont-ils utiles et efficaces ?

Les réseaux sociaux internes ?

Les réseaux sociaux d’entreprise en ligne ont pour objectif le partage d’informations entre membres d’une même entreprise. Ils permettent aux collaborateurs de se créer un profil, de s’abonner à d’autres profils, et de partager des informations avec l’ensemble de leurs abonnés qui sont internes à l’entreprise. Cependant, les réseaux sociaux d’entreprise ne peuvent être utilisés que par un nombre limité d’individus qui s’avère être l’ensemble des collaborateurs.

58% des grandes entreprises françaises sont d’ores et déjà dotées d’un réseau social d’entreprise et 26 % envisagent d’en développer un au sein de leur entreprise. Ces réseaux internes à l’entreprise apparaissent comme l’eldorado pour le partage des connaissances et la résolution des problèmes opérationnels dans les équipes. Mais, dans les entreprises où ils sont mis en place, l’engouement va a contrario   de celui des réseaux externes à l’entreprise : les managers ne sont que 25 % à les utiliser et ce taux est encore plus faible dans les équipes.

Dans un sondage en ligne et de 54 entretiens, Jean Pralong Professeur de GRH, titulaire de la chaire « Intelligence RH & RSE » et BDO, 5ème réseau mondial d’audit et de conseil, réalisé auprès de 1 206 répondants dont 32 % appartenant à des entreprises de plus 5 000 salariés nous apportent une analyse fine et détaillée des réseaux sociaux internes en entreprise. Enquête JournalduCRM.com

Pourquoi les réseaux sociaux d’entreprise ?

Selon Jean Pralong « une grande entreprise est une grande bureaucratie, c’est-à-dire un système de hiérarchies emboîtées où tout le monde a un chef, doit lui rendre des comptes et est évalué par lui. Des organisations qui, en somme, sont bâties pour que l’on regarde vers le haut ou vers le bas mais jamais sur les côtés. »

Or, les résultats de l’étude montrent « qu’au lieu de provoquer des connexions entre individus d’équipes variées, les réseaux sociaux d’entreprise se superposent aux canaux hiérarchiques existants. La structure virtuelle des réseaux sociaux d’entreprise est quasiment identique à celle de l’organisation hiérarchique : les managers créent des groupes dont sont membres, majoritairement, leurs équipes. Rares sont les salariés qui viennent contribuer ou même adhérer aux groupes virtuels qui ne sont pas créés par leur propre manager. »

Quelles sont pistes ?

A l’heure actuelle les entreprises ont besoin d’intégrer des échanges collaboratifs. Les réseaux sociaux en ligne sont donc une opportunité mais qui sont confrontés à des obstacles tels que les relations hiérarchiques, la crainte d’être surveillé ou d’être déloyal envers son manager ou son équipe, Difficile de mettre en place des règles qui permettent aux collaborateurs de s’exprimer librement car de toute évidence les collaborateurs craignent les répercussions sur leur carrière et dans les relations avec les équipes.

Quelles sont les caractéristiques des groupes mis en place ?

46 % de groupes ont été créés par des managers

76 % de membres de groupes appartiennent à l’équipe du manager créateur du groupe

87 % de contributeurs appartiennent à l’équipe du manager créateur du groupe

Or, ils reprennent l’organisation hiérarchique de l’entreprise. Les relations y sont donc construites selon un mode de coordination bureaucratique et non comme cela était espéré d’un travail collaboratif avec des idées nouvelles.

Que peut-on espérer des réseaux sociaux ?

Pour les salariés, les réseaux sociaux d’entreprise sont de toute évidence des opportunités de visibilité : faire connaître ses missions et ses succès sur sa page personnelle, créer ou contribuer à des groupes thématiques leur permettent d’exister dans un système hiérarchique qui laisse peu de place à l’expression.

Pour les entreprises, les réseaux sociaux d’entreprise permettent de créer de l’innovation et la créativité et de lutter contre la bureaucratie dans un monde qui a changé tous ces paramètres et qui va continuer à le faire évoluer : mettre en relation de salariés confrontés aux mêmes difficultés, partager des expériences et mettre en commun des solutions et initiatives.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer