Aides pour l'accompagnementCréationCréer

Les organismes, soutien pour créer votre entreprise

Pour créer son entreprise, la première démarche d’un créateur est de renseigner sur les organismes qui vont l’aider dans son parcours de d’entrepreneur. Voici quelques organismes qui vous permettront selon votre secteur d’activité de vous repérer et de ne pas vous perdre dans le labyrinthe.

Les organismes publics pour accompagner les entreprises

Les organismes publics pour accompagner les entreprises sont organisés par secteur d’activité :

La Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI)

La CCI est la structure dédiée aux commerçants et professionnels de l’industrie. Les CCI sont réparties sur tout le territoire français (avec un établissement national et de nombreux établissements régionaux et locaux).

Chaque année, plus de 250 000 créateurs/repreneurs d’entreprise poussent la porte des Chambres de commerce et d’industrie pour concrétiser leur projet entrepreneurial.

Pour les accompagner dans leur projet, 1400 conseillers en création/reprise d’entreprise les reçoivent dans les 234 Espaces Entreprendre, véritables lieux d’accueil et de prise en charge des créateurs/repreneurs d’entreprise.

Les CCI ont pour mission également d’être un Centre de Formalité des Entreprises (CFE), organisme qui regroupe les démarches et les formalités pour votre entreprise).

Les CCI proposent les services suivants :

  • Accompagnement pour la création de votre entreprise
  • Formations pour renforcer les compétences des chefs d’entreprise
  • Accompagnement pour les demandes d’aides à la création de l’entreprise
  • Conseils en matière de réglementation
  • Accompagnement stratégique (juridique, comptable, commercial)

 L’Agence France Entrepreneur (AFE), bpifrance

Depuis le 1er janvier 2019, Bpifrance a repris l’ensemble des missions de l’Agence France Entrepreneur (AFE) ainsi que celles de la Caisse des Dépôts en faveur de la création d’entreprises. L’ensemble des contenus et outils du site afecreation.fr est repris dans le site bpifrance-creation.fr.

Elle a pour vocation d’accompagner l’entrepreneuriat, à la fois au niveau national qu’au niveau local. Cette agence s’adresse donc notamment à tout créateur ou repreneur d’une entreprise.

bpifrance a pour but de :

  • favoriser les créations et reprises d’entreprises
  • accompagner le développement des entreprises et en particulier les TPE et les PME
  • rechercher les innovations pour encourager l’initiative économique

Sur le site internet de bpifrance, les créateurs, repreneurs/cédants et nouveaux chefs d’entreprise trouveront des conseils et des aides pour établir leur business plan, de nombreux outils et informations utiles.

BPI France est également une banque publique d’investissement qui agit en tant qu’organisme de financement et de développement des entreprises. Cet organisme agit comme garantie de prêts bancaires, mais aussi comme financeur pour entreprises innovantes à l’aide de crédits bancaires ou par cofinancement de prêts bancaires. BPI France propose un soutien aux entreprises pour développer leur activité, notamment à l’international, innover, renforcer leur capital ou encore pour créer son entreprise.

La Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA)

La CMA est l’organisme de référence pour tous les artisans. Elle a pour mission d’accompagner les artisans pour la création et la gestion de leur entreprise artisanale.

Les chambres de métiers et de l’artisanat accompagnent les entreprises artisanales au quotidien, développent une offre de services de proximité et forment chaque année dans leurs centres de formation près d’un apprenti sur quatre en France.

De la détection d’un projet à la transmission d’entreprise, elles mettent en œuvre, dans une relation de proximité, des missions d’accompagnement couvrant toutes les étapes de la vie de l’entreprise, de la détection d’un projet à la transmission d’entreprise afin d’en assurer le développement et la pérennité.

Sur un million de personnes reçues chaque année, ce ne sont pas moins de cent quatre-vingt-dix mille entrepreneurs qui se lancent dans la création ou la reprise d’une entreprise artisanale. Accompagnés par les chambres de métiers, 76 % d’entre eux franchiront avec succès l’étape des trois premières années.

Dans ce cadre, les CMA proposent des formations (notamment pour les futurs chefs d’entreprises artisanales), accordent l’immatriculation des nouvelles entreprises (en tant que CFE) et fournissent des conseils aux artisans.

La chambre d’agriculture

La chambre d’agriculture est le CFE des agriculteurs, et propose également un accompagnement pour les différents volets de l’entreprise agricole. La chambre de l’agriculture propose notamment une assistance juridique et comptable, ainsi que des formations à destination des agriculteurs.

La Chambre Nationale des Professions Libérales est un organisme représentatif des professions libérales.

Elle est historiquement le premier organisme à avoir rassemblé les professionnels libéraux. Elle est aujourd’hui la seule organisation à rassembler les professions libérales des quatre secteurs professionnels en les fédéran sur l’ensemble des professions par le relais des syndicats professionnels, ordres ou des organismes professionnels et sur l’ensemble du territoire par le relais des chambres régionales et départementales. Fédérant ainsi les professionnels libéraux la Chambre Nationale des Professions Libérales est le principal interlocuteur des pouvoirs publics.

Les professionnels du droit pour guider votre entreprise

Les avocats et experts-comptables

Les professionnels du droit accompagnent également les entreprises. Il s’agit principalement des avocats, mais également des juristes d’entreprise ou encore de juristes indépendants.

Les cabinets d’expertise-comptable proposent parfois des offres comprenant un accompagnement juridique. C’est pourquoi, la formation, l’expérience et l’expertise des professionnels du droit, sont particulièrement mieux adaptées à l’accompagnement juridique.

Cependant, ces accompagnements sont souvent coûteux, et ne comportent pas nécessairement une partie d’accompagnement hors juridique. Par ailleurs, les connaissances des avocats en droit des entreprises sont particulièrement adaptées pour les grandes entreprises classiques, mais souvent moins pour les petites entreprises, les artisans ou encore les nouvelles formes d’entreprises comme la start-up ou le statut de micro entrepreneur.

L’accompagnement d’entreprise par les legaltechs

Les nouvelles technologies révolutionnent les secteurs d’activités et le droit accompagne cette évolution. Une Legaltech est une entreprise qui propose de nouvelles solutions pour le droit. Elle propose les services suivants dont la liste n’est pas exhaustive :

  • Rédactions d’actes et de documents juridiques
  • Information juridique
  • Mise en relation BtoC
  • Outils pour les métiers du droit
  • Mise en relation BtoB
  • Gestion des entreprises
  • Echanges sécurisés de documents
  • Stockage sécurisé de données Intelligence artificielle
  • Aide à la résolution des litiges
  • Machine Learning
  • Big data juridique
  • ChatBot et robots juridiques
  • Documentation juridique
  • Justice Prédictive
  • Financement et organisation des actions en justice

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer