Start-Up

Steripure, garant de la qualité des produits industriels, interview de Olivier Bourgois

Parcours d’Olivier Bourgois, fondateur de Steripure

Créée en 2012 par Olivier Bourgois, la société Steripure a pour mission de sécuriser certains ingrédients dits « secs » pour les industries agro-alimentaires et cosmétiques. Le procédé utilisé par l’entreprise s’appuie sur une technologie d’injection de vapeur saturée.

D’abord basée à Eguilles, près d’Aix-en-Provence, l’entreprise montre une croissance assez rapide et obtient trois soutiens successifs de Bpifrance dans le cadre de son développement. « En 2012, au moment du lancement, nous avons bénéficié d’une aide à l’innovation, dispositif non remboursable de 50 000 €.
Cet apport a eu deux effets positifs. D’abord, il s’agit d’une somme d’argent sonnante et trébuchante qui nous a permis de supporter les coûts des premières machines. Mais cette aide constituait aussi un élément déclencheur puisqu’elle nous a ouvert des portes en matière de financement et a renforcé notre crédibilité sur le marché » explique Olivier Bourgois. 

Bpifrance intervient alors en soutien auprès de la société qui demande l’appui financier des banques. Puis, en avril 2014, l’entreprise obtient de Bpifrance un PTZI (Prêt à Taux Zéro dédié à l’innovation) de 200 000 €. Des fonds qui ont d’ores et déjà permis à l’entreprise de passer à l’échelon supérieur, d’améliorer la productivité de ses machines et de constituer une équipe aux compétences solides pour développer un service de qualité. Steripure, qui affiche un chiffre d’affaires d’environ 400 000 € en 2014, ambitionne de dépasser les 900 000 € en 2015.

Afficher plus

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page