BusinessCréerLes qualités de l'entrepreneur

Quel grand entrepreneur français êtes-vous

Les
grands entrepreneurs français, qui pourraient être mis en lumière comme Steve
Jobs, existent. Mais ce n’est pas pour autant que leur personnalité ou les clés
de leur réussite se ressemblent. Lequel pourriez-vous être ?

Aliza Jabes, fondatrice de Nuxe

La passionnée. Bien plus
qu’une businesswoman, vous êtes « l’entrepreneure totale ». Dotée de
diplômes solides, votre ambition n’a pas de limites, et vous ne vous voyez pas
reléguée à un simple rôle national. Votre produit va marcher, c’est une
certitude, et va surtout courir pour enjamber toutes les frontières ! Vous
êtes autant saluée pour votre réussite que pour votre « parcours »,
qui ne souffre d’aucune tâche. La patience, la lucidité et l’esprit de famille
vous permettent de tout gravir. Ce que vous construisez n’a pas pour but de
vous rendre riche, mais épanouie. Vous vous musclez les épaules pour arriver à
tout endosser : chef d’entreprise, épouse, mère… et modèle. Un atout majeur :
vous êtes passionnée par votre domaine d’activité. Votre réelle envie de
satisfaire le marché ressemble presque à un besoin d’aider son prochain. C’est
exagéré ? à peine. Vous vous adressez à ceux qui vous ressemblent, et ça
marche. What else ? 

Marc Simoncini, fondateur de Meetic

L’entrepreneur-né.
L’entrepreneuriat, vous ne l’avez pas appris, vous l’avez dans le sang. Tout
jeune, vous lancez votre première boîte, et depuis, plus personne ne vous
arrête. Le virus du challenge vous pousse à toucher à tout, et vous entreprenez
dans des secteurs d’activité variés. Vous devenez un leader européen. Mais,
insatiable et fort de votre réussite, vous vous muez en investisseur. En tant
que Business Angel, vous vous intéressez à de nombreuses petites entreprises
pour les faire réussir. Vous trempez un peu partout, et votre soif ne s’épuisera
pas. Bref, vous êtes un caméléon qui a faim. Votre compte en banque vous
permettrait de passer le reste de vos jours dans un transat sur une plage
exotique, avec un rhum coco à la main. Mais vous préférez vous lever à l’aube
pour voir l’une de vos entreprises grandir. En gros, vous profitez de votre
argent en le réinvestissant. Enfin, et ceci explique peut être cela, vous êtes
un travailleur acharné. 20 h par jour depuis de nombreuses (et courtes)
années. Et personne ne miserait 1 € sur votre retraite…

Pierre Kosciusko-Morizet, cofondateur de
PriceMinister

Le roux ténébreux. Le
contexte dans lequel vous avez grandi est particulier : des entrepreneurs
ou des politiques, habitués au succès. Et vous apprenez très vite… Déjà sur les
bancs de la fac, vous aviez conscience des enjeux et des difficultés du monde
moderne, ce qui vous permet de choisir un secteur d’activité, d’y réussir, et
de vous y impliquer à fond (associatif, investissement, etc.). Vous êtes
habitué au bruit et aux flashs. Comme Batman, vous avez donc appris à avancer
dans l’ombre. Pas un poil de travers, vous incarnez le politiquement correct.
Vous vous confectionnez une image lisse mais barbue, et créez un personnage qui
ne ressemble pas à un chef d’entreprise. Mais, tout comme votre image, votre
babil est léché : vous êtes un terrible rhéteur. Cette aisance à l’oral
fait aussi de vous un jeune patron charismatique. Replié, discret, mais
percutant ; vous êtes l’Homme qui pèse chacun de ses mots.

Martin Bouygues, PDG de Bouygues

Le Big Boss. Si vous
êtes devenu entrepreneur, c’est pour devenir grand et incroyablement riche (on
va dire dans le top 10 des fortunes du pays). Comme au bon vieux temps,
vous le devez à votre sueur versée. Vous ne correspondez pas à l’opportuniste
actuel, qui sent les bons coups et qui se lance sans avoir de Business Model.
Vous, vous êtes plutôt une force de travail, qui n’a pas eu besoin d’accumuler
les diplômes, mais qui est né avec un marché. Autodidacte, vous avez été PDG
très jeune, et le CAC 40 ne vous a pas fait peur du tout. Vous possédez
toutes les qualités inhérentes à la direction : capacité à déléguer,
écoute, curiosité et adaptabilité. Mais votre talon d’Achille est aussi propre
à votre espèce : vous exécrez l’exposition médiatique, ce qui peut vous
rendre fragile en période de surexposition. Vous restez tout de même le
dinosaure qui finira par enterrer tout le monde.

Jacques-Antoine Granjon, cofondateur de
vente-privee.com

L’artiste. « Oh,
lui, c’est un vrai personnage ! » s’expriment les gens autour de
vous. Votre look, kitsch et assumé impressionne. Mais dans le fond, vous êtes
un commercial naturel accompli, et faites du plus vieux métier du monde quelque
chose de résolument novateur. En utilisant sciemment les possibilités libérées
par Internet, vous vendez, vendez, vendez… Comme JAG, vous forgez votre propre
mythe, pour qu’on ne puisse distinguer la frontière entre entreprise et homme.
Des coups de communication complètement décalés vous remettent régulièrement en
lumière, et vous aimez vous entourer de personnalités. Ces caractéristiques
offrent une sympathie publique à votre société. Fort de votre statut de
« géant du web », vous vous permettez d’investir dans tout ce qui
vous intéresse (ou qui vous amuse). Ce qui est sûr, c’est que vous marquerez votre
(demi) siècle.

Xavier Niel, fondateur de free

Le requin décontract’.
Vous avez grandi avec Internet, en observant attentivement l’explosion
progressive de la bulle. Dès l’adolescence, vous trouviez des possibilités avec
le Minitel et vos premiers salaires en proviennent. Votre boîte,
révolutionnaire et futuriste, est le reflet de votre propre vision d’Internet.
On vous dit philanthrope car vous permettez d’augmenter le pouvoir d’achat des
Français. Et ils vous le rendent bien… Amis avec tous les autres grands patrons
d’Internet, vous appartenez à cette nouvelle génération qui déteste les
cravates. Ce qui vous rend d’autant plus sympathique. Très novateur, très à
l’aise, presque nonchalant, vous restez un ogre qui avale tout sur son passage.
Vous êtes impliqué dans de nombreux organismes et projets, et votre vision à
360° vous pousse à investir partout. Vous devenez influent, ce qui vous apporte
toutes sortes de détracteurs. Mais cela ne semble pas vous freiner !

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer