DigitalL’installation de l'entreprise

Télétravail, présentiel : comment garantir la sécurité informatique au sein des entreprises ?

La situation économique et sanitaire pousse les entreprises à adapter leurs méthodes de travail. La notion de travail à distance prend de l’ampleur et devient même indispensable dans certains cas de figure. L’enjeu du travail hybride entre le présentiel et le télétravail est désormais tel qu’il devient un sujet central pour bon nombre d’organisations. Comment assurer la meilleure sécurité informatique dans un tel contexte ? Voici quelques pistes intéressantes pour répondre à cette interrogation.

Installer un antivirus ou un pare-feu pour protéger son réseau

Il est important de veiller à ce que tout le système informatique soit parfaitement protégé contre les éventuelles fuites de données ou intrusions malveillantes. Face à une multiplicité d’appareils, souvent utilisés hors du réseau interne lors du télétravail, les antivirus ou autres pare-feu sont pratiquement indispensables.

Les pirates informatiques étant particulièrement dangereux pour les entreprises, les informations confidentielles doivent être particulièrement bien protégées. Pour ce faire, il est important de privatiser son réseau interne, afin d’accorder les accès uniquement au personnel, en passant notamment par l’utilisation d’un antivirus ou d’un pare-feu, qui sont des options de premier choix.

L’objectif de ces mesures de sécurité est simple : détecter, neutraliser, voire éradiquer tous les logiciels malveillants. Faut-il encore bien choisir sa formule. De nombreuses solutions se font en effet concurrence, et la meilleure offre n’est pas toujours la plus simple à dénicher. Ces logiciels fonctionnent donc d’après une logique exclusive, sous forme de blacklisting informatique. Pour se prémunir de tous les dangers, les entreprises ont par ailleurs la possibilité d’inclure uniquement les personnes autorisées au réseau. On parle alors de whitelisting. Dans les deux cas, les organisations s’assurent une protection renforcée contre toutes les menaces informatiques.

Utiliser un VPN pour sécuriser son matériel informatique

D’autres solutions sont disponibles pour se prémunir des dangers liés à l’informatique. Les antivirus et pare-feu sont d’excellentes solutions, mais il est également possible de sécuriser les navigations sur Internet des collaborateurs grâce à un VPN. Le système informatique utilise notamment un protocole de cryptage des données, afin que l’adresse IP de navigation soit masquée. Selon les VPN, il est possible d’acquérir un abonnement avec antivirus inclus. Les entreprises ont donc tout intérêt à souscrire une offre de VPN pour assurer leur sécurité.

Il reste que la concurrence est particulièrement relevée sur ce marché. Plusieurs VPN sont même entièrement gratuits, ce qui peut représenter un intérêt pour des entreprises souhaitant essayer la solution. Il faut également noter que parmi les VPN pas chers, certains disposent de 30 jours garantis satisfaits ou remboursés. Les VPN peuvent être installés sur plusieurs appareils différents, ce qui peut être un avantage intéressant pour certaines entreprises. Enfin, la sécurisation de l’adresse IP permet d’accéder à des contenus bloqués pour des questions de zone géographique. En cas de déplacement, les utilisateurs n’auront donc aucun mal à accéder aux contenus locaux dont ils pourraient avoir besoin à l’étranger.

Privilégier les réseaux Wi-Fi privés

Les réseaux Wi-Fi sont de plus en plus nombreux, et lorsque des collaborateurs utilisent leur matériel professionnel en télétravail, il peut leur arriver de se connecter sur des réseaux Wi-Fi publics. Aussi pratiques qu’ils puissent être, ces réseaux restent néanmoins dangereux. Les pirates informatiques et autres logiciels malveillants utilisent ce type de réseaux à des fins frauduleuses.

Par mesure de précaution, il est préférable de se connecter uniquement sur des réseaux Wi-Fi privés et sûrs. Le partage de connexion peut par ailleurs être une alternative à privilégier par rapport à un réseau Wi-Fi public. Bien entendu, il convient également de restreindre l’accès au partage de connexion pour que ce dernier soit sécurisé.

La loi française implique que l’employé doit disposer des moyens nécessaires à la pratique du télétravail. La première mesure consiste à s’assurer d’avoir une connexion Internet fiable et sécurisée. Mais lorsqu’un collaborateur se retrouve par exemple en déplacement, il peut être nécessaire de se connecter à Internet dans un train, un aéroport, un restaurant ou une gare. Les services de transport proposent un réseau Wi-Fi, très souvent ouvert au public et non sécurisé. Cela peut donc mettre en danger le système informatique de toute une entreprise.

Centraliser les mots de passe grâce à des plateformes dédiées

La sécurité des mots de passe est aussi importante que l’accès sécurisé à Internet. Dans une démarche de sécurité informatique globale, il est important pour les entreprises de s’assurer que tous ces éléments soient pris en compte. Face à la multitude de logiciels dont ont besoin les collaborateurs pour travailler, il peut être facile de réutiliser le même mot de passe pour plusieurs plateformes. Bien que pratique, d’un point de vue informatique ce réflexe est particulièrement dangereux.

Heureusement pour les entreprises, il existe désormais des plateformes de centralisation de mots de passe. Le principe est plutôt simple : elles enregistrent tous les mots de passe attribués à chaque logiciel, afin que l’utilisateur n’ait pas à saisir les différents mots de passe à chaque connexion sur tous les logiciels. Il suffit de se connecter à la plateforme. De plus, elles génèrent également des mots de passe plus sécurisés en cas de besoin. Les entreprises ont donc de quoi s’adapter à cette période particulière pour permettre aux collaborateurs de travailler efficacement en présentiel comme à distance.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page