BusinessLes tendancesPar les nouvelles tendancesSanté et bien-être

La santé, un domaine plus qu’à la mode !

Depuis plusieurs années, la santé reste l’une des préoccupations principales des Français et le coronavirus a fait comprendre à plus d’une personne qu’elle demeure loin d’être un élément secondaire. Celle-ci reste un élément vital et s’applique autant au bien-être physique que mental.

Les conséquences du confinement sur la santé

Pendant le confinement, de nombreuses personnes prennent de mauvaises habitudes. Elles se retrouvent parfois seules ou en cercle fermé et ont tendance à mettre de côté certaines choses qui leur tiennent à cœur comme leur santé.

A l’image des expéditions en zone isolée, les personnes se négligent et ont tendance à ne plus faire attention autant à leur physique qu’à leur santé, se contentant de se placer en « mode survie ». Les tendances de consommation changent et certaines mangent plus que d’habitude des produits à forte valeur ajoutée. D’autres alors qu’elles étaient adeptes du sport cessent toute activité sportive et voient s’imposer des rondeurs à de multiples endroits. Enfin, certaines personnes se négligent peu à peu et renoncent à se peser sur la balance.

Le premier confinement avait abouti à amplifier la remise en question des habitudes alimentaires ainsi qu’à une volonté accrue de faire attention à la santé de manière générale par la suite, même s’il est fort à parier que les mauvaises habitudes se sont reprises lors de ce confinement. 

Le besoin de prendre soin de son apparence pour repartir

Nombre de femmes n’ont pas hésité, compte tenu de leur expérience précédente avant la fermeture, à prendre le numéro de portable de leur centre d’esthétique pour venir dès le premier jour de la sortie du confinement ou juste avant celui-ci. Il faut dire que la ruée vers les centres a imposé à certaines d’attendre plusieurs jours avant de pouvoir obtenir un rendez-vous. Certaines ont confié une certaine honte à se présenter au travail en l’état lors du premier confinement.

Si le confinement actuel a contraint de nombreux entrepreneurs et notamment ceux propriétaires d’instituts de beauté à fermer leur porte jusqu’au 1er décembre, il est fort est à parier que les instituts devraient connaître prochainement une affluence hors normes comme celle de la fin du premier confinement mais le sera davantage encore à l’approche des fêtes.

Les liens entre les clients, les coiffeurs et les centres d’esthétique se sont renforcés lors du premier épisode de confinement. Ces premiers ont pris conscience de l’impact des centres de beauté sur leur moral. Lors du déconfinement, de nombreux professionnels de la beauté n’arrivaient d’ailleurs plus à fournir les prestations car les clients affluaient car il ne faut pas oublier que le bien être intérieur s’exprime parfois sur l’apparence extérieure.

Le secteur global de l’esthétisme

Il faut bien constater que le monde a changé et que la relation avec l’apparence semble avoir une importance accrue. Le confinement a amplifié les habitudes de communication à distance et le digital a conduit naturellement les Français à utiliser les outils pour communiquer à l’aide de vidéo ou de la photo. Certains en font d’ailleurs un usage quotidien.

Pour traiter une demande croissante et exigeante, les professionnels du secteur utilisent parfois des méthodes « traditionnelles » mais certaines techniques modernes ont fait leur preuve et donnent des résultats encourageants en peu de temps. Aujourd’hui le monde de l’esthétique possède de nouveaux outils au service de la beauté des femmes. Certaines entreprises proposent ainsi des appareils esthétiques pour les professionnels comme Dermotek, société spécialisée dans la vente de matériel esthétique pour les professionnels (cryolipolyse, IPL ou Lumière pulsée intense, pressothérapie, laser, radiofréquence et cavitation). Et aujourd’hui, nombre de professionnels considèrent que leur utilisation représente un complément indispensable à leur gamme de soins habituels.

Faire fondre les bourrelets disgracieux, affiner les silhouettes, faire disparaître définitivement les poils ou relancer la production de collagène et d’élastine du visage, la technologie des appareils esthétiques permettent aujourd’hui sans effort et sans douleurs d’améliorer l’esthétique des patients et donc leur bien-être.

David Boutet, Responsable Marketing , Dermotek

De nouvelles habitudes à venir ?

Plus globalement, chaque confinement semble accélérer certains comportements, peut-être par réaction à des excès. Le sport ainsi que les habitudes alimentaires semblent être de plus en plus mis en avant et il est fort à parier que l’information dans le domaine, déjà très présente, devrait s’amplifier. De nombreux sujets qui n’auraient jamais été traités autrefois sont sur le devant de la scène aujourd’hui. Et, il faut dire que les changements de comportements pendant les crises traduisent souvent les nouvelles habitudes de demain. Chaque entrepreneur devra donc naturellement être attentif aux évolutions qui touchent son secteur afin de ne pas se retrouver confronté à un changement brutal des habitudes qui pourraient mettre à mal son business.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page