Management

Faut-il faire preuve d’intelligence relationnelle lorsque l’on manage ses collaborateurs ?

La conduite des hommes et des femmes au sein de l’entreprise est un art subtil, essentiel, difficile mais passionnant. Parce qu’ils constituent les forces vives de celle-ci, vos collaborateurs méritent que vous soyez particulièrement attentif à l’intelligence de votre management. Mais de quelle intelligence parlons-nous ? L’intelligence rationnelle évidemment mais quand est-il de sa sœur l’intelligence relationnelle ? Petit focus sur cet ingrédient évident du management qui n’est pas des plus faciles à maîtriser.

L’intelligence relationnelle, l’ingrédient indispensable

La nature a doté l’être humain d’un cerveau formidable capable d’exprimer son intelligence sur plusieurs plans très différents. L’intelligence relationnelle est celle qui nous permet d’analyser l’autre et sa situation et d’adopter une attitude propice à la compréhension et au dialogue. Elle est à la base d’un management efficace. Comment en effet imaginer gérer une équipe de manière standardisée sans prendre en compte les spécificités de chacun? L’individualité de l’être humain fait sa richesse et celle de votre entreprise. Le management est un art subtil qui fait appel à toutes les formes d’intelligence, rationnelle notamment, à toutes les qualités et les postures. L’intelligence relationnelle est un ingrédient indispensable au bon management.

Sa connaître pour comprendre les autres !

Dans la vie d’entrepreneur, l’habileté à créer des liens, à écouter l’autre mais aussi à convaincre, mobiliser, négocier et finalement diriger, est toute aussi importante que les compétences techniques. Il y là quelque chose qui tient du savoir-faire et du savoir-être. Certains ont la chance d’être doté de manière innée de cette capacité à comprendre et diriger les individus. D’autres devront travailler et développer ce plan de leur intelligence. Nous vous livrons à cette fin quelques ressorts utiles qui fondent l’intelligence relationnelle et qui vous seront très utiles pour calibrer vos réactions, votre posture et finalement votre prise de décision :

– apprenez à vous connaître ! vous vous méconnaissez probablement plus que vous ne le croyez ! Comprendre les autres et établir le dialogue, passe par une parfaite connaissance de vos rouages émotionnels.

– la connaissance parfaite de vos collaborateurs. Même s’ils sont nombreux, vous devez connaître ceux qui font votre entreprise. Prenez le temps d’aller à leur rencontre sur leur poste de travail et de discuter pour vous rendre compte de qui ils sont et de quoi est faite leur réalité quotidienne. Vous leur devez bien cela !

– sachez exprimer votre empathie ou votre leadership tant par la parole que par le geste ;

– faîte preuve de maîtrise en toute circonstance. Certaines situations peuvent vous braquer. Ne laissez rien paraître. Ecoutez et analysez. Vous prendrez votre décision à froid et elle sera d’autant plus acceptée qu’elle sera délivrée sans passion.

Ne confondez jamais intelligence relationnelle et manipulation ! Cette dernière est une perversion de l’intelligence ! Elle existe malheureusement en management comme ailleurs. Elle est tôt ou tard dévoilée et laisse un goût amer qui ne s’oublie pas. Le manager qui succombe à ce travers perd durablement toute crédibilité. Confondre habilité mentale et manipulation est tout bonnement catastrophique. A l’inverse l’intelligence relationnelle vous préservera des indésirables. Vous saurez reconnaitre tous ceux dont la toxicité mentale, il y en a, qui nuiront au groupe et à l’esprit d’entreprise. Une assurance vie très utile !

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page