ConseilsDéveloppement personnelEntrepreneurLes qualités de l'entrepreneur

Pourquoi ne pas rester trop borné ?

On entend souvent que l’entrepreneur doit posséder une vision et se doit de ne pas trop écouter tout ce qu’on lui dit. Il serait alors un individu qui évoluerait sans cesse dans la même direction et qui ne se remettrait pas en cause, s’assurant que son plan de bataille aille toujours dans la même direction. Si la force de conviction doit être inébranlable, ne pas être trop borné demeure un excellent comportement et qui deviendra une force pour conduire votre business.

La prise en compte d’imprévus

Il s’agit de la première raison qui incite à ne pas être trop borné. Ce n’est pas parce que vous avez décidé que vous deviez avoir tel ou tel livrable aujourd’hui, qu’une autre priorité ne va pas arriver qui va vous obliger à revoir vos priorités. Les imprévus représentent des données à prendre en compte qui vous amèneront peut-être à changer vos plans et les ordres de priorité. Ne pas suivre scrupuleusement le plan que vous vous êtes fixé alors que ces évènements n’existaient pas lorsque vous avez décidé de vous y prendre ainsi représente alors une bonne pratique. Par exemple, si vous avez un client fortement mécontent et que celui que vous traitez actuellement peut attendre, il est peut-être temps de remettre en cause l’ordre de traitement de leurs demandes. Certes, il vous faudra peut-être gérer des collaborateurs mécontents de ne pas suivre le planning prévu mais vous devez vous centrer sur l’essentiel qui est dans ce cas la satisfaction du client que vous voulez conquérir.

Les nouvelles attentes et technologies

Les entreprises qui ont pivoté depuis les révolutions du numérique et de l’internet sont légions. Si de nombreuses avancées n’ont finalement été que des effets de mode, certaines s’ancrent profondément dans les habitudes des consommateurs. Rester borné sur votre business model pourrait rapidement vous conduire à votre perte. On imagine mal ainsi aujourd’hui une entreprise prospérer dans le minitel. Bon nombre d’entreprises ont pris le virage trop tard et n’ont pas su s’adapter assez rapidement. Des leaders mondiaux comme Kodak ont perdu leur hégémonie alors même qu’ils étaient les inventeurs des technologies du futur. Il faut aussi considérer les innovations avec certes un œil critique mais envisager ce qu’elles pourraient vous apporter. Lorsque les premiers téléphones portables sont arrivés, les quelques personnes qui en avaient étaient traitées de snobs mais en un éclair de temps tout le monde les a adoptés car au lieu de se cantonner dans une attitude de refus, les avantages sont parus évidents.

Pouvoir adapter son business model

On parle souvent d’itération dans ce cas en entrepreneuriat. Les entreprises à avoir changé de business model sont pléthores parfois alors même que l’entreprise était déjà bien rentable. Certaines données vont apparaître au fur et à mesure que vous allez vendre votre produit ou service et il vous faudra donc peut-être prendre en compte que certaines approches sont plus bénéfiques pour l’entreprise que celles antérieures. Les entreprises qui avaient un produit phare qui est devenu minoritaire ou un marché dominant qui ne représente plus que quelques % de leur chiffre d’affaires sont nombreux. Rester à l’écoute des évolutions de ses produits demeure donc fondamental. Certaines entreprises comme Criteo ont changé de nombreuses fois de business model jusqu’à trouver le bon.

Une évolution des mœurs

On imagine mal aujourd’hui que l’on pourrait traiter ses employés ou encore communiquer de la même manière qu’il y a 70 ans. Pour vous en assurer, il n’y a qu’à voir les règlements intérieurs des établissements pour comprendre que nous ne sommes plus dans la même époque. Si vous êtes encore sceptique, vous n’avez qu’à voir l’évolution de la tenue de travail ces dernières années pour vous apercevoir que le costume-cravate est devenu l’exception et non plus la règle. Il vous faut donc savoir vous adapter à la manière de manager ou de communiquer actuelle pour ne pas vite dissuader vos équipes de vous rejoindre ou encore créer un bad buzz avec des termes aujourd’hui tabous ou qui méritent d’être fortement précisés ou nuancés pour ne pas créer d’ambiguïté et vous attirer les ires de la foule.

Une mauvaise image

Les gens vraiment bornés qui n’écoutent pas ce qu’on leur dit même quand ils ont tort ont vite tendance à se faire détester. Ce n’est pas parce que vous avez raison quelque part que c’est vrai partout. Être véritablement borné c’est avant tout manquer d’écoute et se dire que l’on détient la vérité universelle. Cette attitude arrogante est loin d’être bénéfique et être capable de soupeser les éléments dont on vous fait part peut vite vous permettre de gagner du temps et de l’argent. Chacun demeure un peu spécialiste dans un domaine et vous ne pouvez pas être le spécialiste partout. Il vous faut prendre en compte les éléments nouveaux que l’on vous communique notamment quand votre expertise est faible ou commence à dater. Le manque d’écoute peut rapidement être mal pris et froissé les orgueils alors s’il ne faut pas tout écouter, un minimum reste de mise. Avoir raison n’est pas une valeur en soi. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer