Management

Pourquoi les salariés sont stressés

Il n’y a rien de pire pour la performance des salariés que le stress et l’anxiété. Pour que vos salariés ne connaissent pas cette situation et puissent exprimer toute la mesure de leur potentiel il est important de bien s’interroger sur les causes pouvant conduire à la création de ce stress. 

Le trajet quotidien

Premier élément pouvant causer du stress chez vos salariés : les trajets quotidiens pour venir au travail et rentrer chez soi. En venant, les salariés sont stressés car ils ont dû batailler avec les transports en commun ou les bouchons pour arriver à l’heure. Ce stress s’estompe petit à petit au cours des premières heures de la matinée mais ressurgit dans l’après-midi. Les salariés se demandent alors ce que va leur réserver leur trajet retour, et à quelle heure ils pourront rejoindre leur famille. Les différentes grèves « sévissant » en France aggravent de plus cette difficulté à se rendre sur son lieu de travail dans de bonnes conditions. Pour régler ce problème, il est préférable que vos salariés habitent relativement près de l‘entreprise. Si ce n’est pas le cas, il est toujours possible d’ajuster les emplois du temps pour éviter les heures de pointe. Dans certains cas, le télétravail peut également être retenu. 

La vie personnelle

Si vos salariés sont enclins au stress, cela n’a pas forcément uniquement trait à ce qui se passe au travail. Il n’est pas possible de faire totalement abstraction et de ne plus penser à ses amis, à sa famille. Pour éviter que vos salariés soient stressés sur ce point, faites preuve de souplesse au maximum. Ils doivent savoir qu’il leur sera possible (sauf cas de force majeure) de s’absenter et de moduler leur emploi du temps, pour aller voir un proche qui a eu un accident, pour être auprès d’un membre de la famille qui est malade, pour assister à un spectacle scolaire de leurs enfants… Vous pouvez aussi leur autoriser de courtes pauses de 5 minutes par exemple pour appeler leurs enfants ou leurs proches. Ils seront rassurés et pourront se remettre au travail plus facilement que s’ils doivent attendre jusqu’au soir pour avoir des nouvelles. 

Ce que pense le boss

On ne peut pas croire que les salariés se moquent de ce que pense la hiérarchie. Nous avons tous une propension à chercher la reconnaissance de la part des personnes qui nous dirigent. Pour que sur ce point aucune anxiété n’existe chez vos salariés, privilégiez l’honnêteté et l’ouverture. Pour les éléments les plus performants de l’entreprise, n’hésitez pas à les remercier, les féliciter, leur faire comprendre à quel point vous êtes satisfait de ce qu’ils font. Pour ceux qui sont moins productifs et commettent des erreurs, montrez-leur que vous êtes là pour les aider à s’améliorer, que les erreurs font partie du processus d’apprentissage. 

Leur job

Sur ce point, aucune surprise ne doit être possible. Il est important d’organiser de petits entretiens réguliers avec les membres de votre équipe pour leur rendre compte de la situation. Tenez les informés de leurs perspectives de carrière dans l’entreprise, c’est souvent de malentendus que naissent des conflits à ce niveau.

Le micromanagement

Généralement ce n’est pas l’objectif en soi qui stresse les employés, mais plutôt le contrôle qui est effectué sur la manière avec laquelle l’objectif devra être atteint. Fixez avec l’employé les objectifs, en discutant avec lui de ce qui semble réalisable et laissez la personne (relativement) libre de s’organiser. Si l’objectif n’est pas atteint, vous pourrez discuter ensuite des choses à modifier pour une nouvelle fois la laisser adapter et appliquer les conseils que vous lui avez donnés. Dans tous les cas, ne venez pas à son bureau toutes les dix minutes pour lui demander où elle en est.

Le manque « d’intimité »

Même si l’Open Space semble avoir le vent en poupe en ce moment, il n’est pas nécessairement bénéfique à tous les business. Les personnes au travail aiment avoir un minimum d’intimité, ne pas se sentir observées et écoutées constamment. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page