GérerGestion du temps et du stressManagement

Leurs armes secrètes anti-stress

Le stress fait partie du quotidien des entrepreneurs. Si un entrepreneur ne veut pas être la proie du stress, il se doit non pas de la laisser dominer sa vie et celle de ses équipes mais de la gérer. Voici quelques conseils et quelques exemples qui vous inspireront. La gestion du stress vue par les entrepreneurs… et par des professionnels d’autres domaines.

Depuis que vous avez monté votre entreprise vous vous sentez enfin libre… Libre de pouvoir penser jour et nuit à votre business, libre de savoir que l’avenir de votre équipe repose sur vos épaules, libre de pouvoir rendre des comptes chaque mois à vos actionnaires ! Bizarrement cette liberté nouvellement acquise a provoqué en vous comme un effet bizarre : vos cheveux blanchissent à vue d’œil, vous êtes devenu irritable et vous ne dormez plus sans avoir au préalable pris votre somnifère. Et si vous souffriez de ce mal encore assez tabou qu’est le symptôme du stress de l’entrepreneur ? Difficile pour le dirigeant de contrer le stress quand il travaille 70 heures par semaine et que ses fournisseurs ne se privent pas de l’appeler pour le harceler, le relancer à propos du paiement de ses factures… Et pourtant, il en va de la santé de l’entrepreneur de lutter contre cette tension qui le ronge.

Du côté des entrepreneurs

Le top 5 des attitudes prônées par les entrepreneurs pour gérer leur stress

1 – Avoir une to-do List dans laquelle vous inscrivez toutes les petites choses que vous devez faire. Cela dégagera votre esprit et vous serez sûr de ne rien oublier. Une fois couchées sur le papier, les tâches paraissent moins énormes à réaliser et vous aurez l’impression de maîtriser les évènements. Surtout n’oubliez pas d’inscrire les dates prévues, la durée que demande chaque action…

2- Rire, sourire, penser positif. Même si vous n’en n’avez pas très envie, en faisant un petit effort, vous verrez que sourire et prendre le temps de rire désamorcent bien des tensions intérieures. Et soyez toujours optimiste ! Il y a forcément une solution à vos problèmes.

3 – Avoir une bonne hygiène de vie. Faire du sport et le remède qu’ont trouvé beaucoup de dirigeants pour évacuer le stress. Jogging, natation, arts martiaux ou même zumba, à vous de faire votre choix ! D’autres se tournent vers le yoga ou la méditation. Dans tous les cas, mener une vie équilibrée, en mangeant sainement et en dormant suffisamment, facilitera bien votre lutte contre le stress.

4 – Parler, ne pas s’enfermer dans la solitude. Le dirigeant qui se replie sur lui et sur ses soucis peut être sûr qu’il développera une forme aigüe de stress. La famille, les amis ou les réseaux d’entrepreneurs peuvent vous être d’une grande aide.

5 – Prendre du temps pour se ressourcer. Pour vous libérer du stress, pas de méthode miracle, juste un remède tout simple, mais pas si facile à appliquer : prendre du temps pour soi, penser à autre chose, libérer l’artiste qui est en soi, faire la fête…

Du côté des professionnels issus d’autres métiers stressants…

« Privilégier le collectif » – Christophe Prudhomme – médecin urgentiste

« Il s’effectue dans la profession une sorte de sélection naturelle de ceux qui réussissent à supporter la charge de stress que comporte le métier. Ceux qui n’arrivent pas à prendre du recul changent vite de métier car il est vrai que ce n’est pas facile de gérer l’émotion quand on voit par exemple un enfant arriver au service de réanimation. Pour permettre aux médecins de mieux supporter le stress, nous avons mis en place des groupes de parole que nous avons finalement remplacé par des entretiens individualisés avec des psychologues. Mais le meilleur remède pour lutter contre le stress c’est de privilégier les relations d’équipes. Lors d’une garde, nous passons beaucoup de temps ensemble. Alors nous prenons le temps de discuter ensemble des choses qui nous stressent ou que nous avons mal vécues. Nous prenons le temps de rire aussi, pour décompresser et désamorcer le stress. L’humour est un excellent moyen de prendre du recul et d’évacuer le stress avec ses coéquipiers. »

« Relativiser l’enjeu et rester concentré sur l’objectif » – Thierry Dusautoir capitaine de l’équipe de France de rugby

« Dans mon métier, je me sens plus « préoccupé » que « stressé », je suis toujours en train d’anticiper le match suivant. Mais j’essaie toujours de relativiser l’enjeu du match. Lors de la finale de la Coupe du Monde de rugby en 2011, j’ai réussi à prendre du recul avant le match en me disant : « Ma vie avant cette finale est belle et quel que soit le résultat du jour, ma vie ne sera pas moins belle ensuite, je resterai heureux ! » J’avais la chance aussi d’avoir auprès de moi ma famille et mes amis qui m’ont permis de relativiser au moment où la pression était à son comble. Lorsque je ressens du stress lors d’un match, j’essaie de ne pas penser aux attentes qu’ont les spectateurs envers moi. Le risque, si l’on y pense trop, est de passer du rôle d’acteur à celui de spectateur, c’est le pire qui puisse arriver lors d’un match. J’essaie alors de me concentrer sur l’objectif à atteindre et sur les différentes étapes pour y arriver. »

« Ne pas fermer de portes dans son esprit » – Antoine Godier – pilote de ligne

« Au quotidien, le métier de pilote n’est pas vraiment stressant. Mais c’est lorsque les choses ne se passent pas exactement comme prévues lors d’un vol que le stress peut monter. Pour pallier cela, nous essayons de nous entraîner au maximum en amont, d’étudier les manœuvres à effectuer face à tout type de situation. Savoir que l’on a cette compétence technique permet de ne pas être envahi par le stress. De par mon expérience de ce type d’« imprévus », j’ai appris également que le remède contre le stress est de ne jamais se fermer de portes dans son esprit. Il faut toujours envisager le fait qu’il y a beaucoup de solutions possibles auxquelles on peut penser. Face à un problème il y a toujours une échappatoire ! Concrètement aussi je pense que dans les moments de stress il faut savoir déléguer les tâches qui peuvent l’être pour pouvoir se concentrer uniquement sur les solutions à trouver. Déléguer permet de prendre un peu de recul pour envisager calmement les différentes options possibles. »

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer