Les motivationsManagementManagementMotiver ses salariés

Les informations que captent les managers sans le dire

Lorsque vous dirigeant ou que vous êtes manager d’une équipe, vous captez certaines informations que vous jugez utiles pour mieux comprendre chacune des personnes sous votre responsabilité. Certains managers n’hésitent pas à noter parfois des choses en toute illégalité, comportement qui est puni par la loi car ils ne respectent pas les droits humains mais d’autres s’en servent pour créer un relationnel empli d’humanité. 

Le contexte familial des collaborateurs

Cela peut paraître une évidence mais les managers en général connaissent la situation familiale relative aux enfants, ne serait-ce que par exemple pour les avantages sociaux comme les cadeaux de noël ou les chèques vacances. Les enfants qu’ils soient grands ou petits font partie des échanges conviviaux et s’intéresser aux enfants mais aussi aux parents (qui sont parfois âgés ou malades), entre autres, fait partie des relations humaines essentielles sans pourtant s’immiscer dans leur vie privée. Si les salariés ont des enfants en bas âge, ils ont des contraintes inhérentes à leur situation comme par exemple le fait d’aller récupérer leurs enfants à l’école ou à la crèche et le manager se trouve en conséquence confronté à cette situation qui n’est pas prévu dans le planning car il arrive que le rythme des crèches ou des activités scolaires soit différent du rythme du salarié.  Si les enfants tombent malades, ils doivent parfois rester à la maison et selon la législation les salariés peuvent solliciter 12 jours de congé et là il vous faut assurer l’absence qui arrive souvent à des moments de rush. Si les salariés ont de personnes malades ou âgées dans leur entourage leurs contraintes les obligent parfois à les accompagner à l’hôpital. Il est indispensable d’avoir une attitude empathique mais grâce au dialogue il est toujours possible de trouver des solutions qui font que les salariés s’impliquent davantage. Les salariés utilisent souvent leur RTT pour parer ce genre de situation et montrer que vous en êtes conscient tissera des liens de confiance.

Les habitudes des collaborateurs

Les managers notent souvent dans leur tête, les habitudes liées au retard. S’ils sont parfois très exigeants sur les horaires, ils sont parfois plus flexibles. Il est évident qu’internet a généré pour de nombreux postes une bouffée d’air frais en permettant le télétravail mais personne ne s’y trompe de nombreux postes exigent la présence des salariés. 

Comment motiver les collaborateurs ?

Il arrive parfois que certains managers soient très centrés sur eux-mêmes et les équipes doivent écouter sans dire un mot leur monologue qui ne suscite guère leur intérêt et leur fait prendre une attitude polie qui cache leurs sentiments. Or, les managers doivent   comprendre si leurs collaborateurs sont réceptifs ou non. Il s’agit pour lui de savoir quels sont les leviers qui les motivent ou inversement ceux qui ne les motivent pas. Si votre collaborateur n‘est pas sensible à l’argent par exemple, axez votre échange sur ses centres d’intérêt et non les vôtres en dehors de ce qui concerne le travail bien sûr. Il faut aussi éviter les sujets polémiques comme la politique ou la religion qui peuvent être la source d’un conflit ou qui peuvent avoir un impact sur la motivation en cas de divergences. 

Les qualités et défauts

Le bon manager cerne autant les qualités que les défauts de ses salariés. Vous devez en effet savoir dans quels domaines ils excellent et dans lesquels ils sont à la traine. Tout simplement pour lui proposer des missions en adéquation avec leurs qualités. Inutile de confier des tâches minutieuses à un salarié qui a tendance à tout faire rapidement par exemple mais vous pouvez aussi développer leurs compétences en leur proposant des formations. De la même manière, vous devez connaitre ce qu’ils aimeraient acquérir comme compétences afin de les former au besoin et de les faire monter en responsabilités. Un salarié reste d’autant plus satisfait qu’il voit ses possibilités de promotion. 

La distance par rapport à votre travail

Ce n’est pas forcément vrai dans les cas et cela dépend notamment s’il est dans des horaires fixes ou non. La distance par rapport au travail joue souvent un rôle fondamental notamment si le salarié prend les transports ou non, certains se faisant rares à certaines heures. Il reste toujours mieux de l’évaluer car au-dessus d’une certaine durée, la distance peut devenir un facteur de démotivation et la possibilité de faire du télétravail, par exemple, un facteur de motivation. 

Votre performance

Les bons managers savent rapidement si un salarié est performant ou non. Ils doivent d’ailleurs la prendre en compte pour savoir si le salarié rencontre des difficultés et pouvoir l’aider. Ils peuvent également la noter dans le cas inverse, ne serait-ce que par exemple qu’un des salariés fasse évoluer d’autres collaborateurs ou encore instaure de bonnes pratiques. La performance reste une donnée clé pour l’évaluation même si elle ne fait pas tout. Il s’agit également de savoir où il est performant pour l’attribution des rôles dans une équipe ou des tâches. 

Ce qu’aime faire les collaborateurs 

Le bon manager se doit de cerner les tâches que les collaborateurs aiment ou détestent faire. Son objectif sera d’ôter autant que possible les tâches qui rebutent et qui génèrent de la procrastination mais aussi surtout remercier pour le travail effectué. Selon les appétences de chaque collaborateur vous pourrez dans le cadre d’une réorganisation mieux redistribuer le travail. 

Votre motivation

Si le manager est sensible à un critère, c’est à la motivation de ses équipes. Il est parfois difficile de l’évaluer mais elle peut se mesurer à l’enthousiasme ou à l’air renfrogné que font certains le matin en arrivant au travail que ce soit pour des raisons professionnelles ou personnelles. Aller saluer ses collaborateurs dès leur arrivée dans l’entreprise est souvent pertinent. L’empathie joue un rôle fondamental dans le management car il est rarement vrai que l’on laisse ses soucis à la porte du bureau et avoir une écoute est le secret des relations humaines.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer