CréationCréerEstimer son CA prévisionnel

Établir des prévisions financières, pourquoi ?

Avant la création d’une entreprise, il est courant de réaliser des prévisions financières, ne serait-ce que pour vérifier que son business model tient la route. Cette pratique ne s’arrête pas au début puisqu’elle perdure tout au long de la vie de l’entreprise. S’il s’agit souvent, au début, de vérifier la viabilité du projet, les prévisions financières vous permettent d’envisager vos investissements et de prendre vos décisions stratégiques tout au long de la vie de l’entreprise.

La prévision financière demeure une manière de prévisualiser l’impact de votre stratégie de marketing, de votre plan de recrutement et de bien connaître votre structure de coût. L’objectif premier reste de transcrire la perception de votre produit ou de votre marché dans des éléments chiffrés.

Quelles sont les procédures à mettre en place ?

Pour réaliser votre prévision financière, vous pouvez procéder en appliquant une méthode simple mais qui se révèle toujours efficace, c’est-à-dire apporter des réponses aux trois questions suivantes : Le projet est-il rentable ?  Sur le plan de trésorerie, est-il solvable ? Est-il suffisamment financé ? Pour que vos prévisions financières aient un réel intérêt, il est recommandé d’expertiser les trois domaines d’études : la rentabilité du projet, la solvabilité du projet ainsi que le financement du projet.

Pour effectuer vos prévisions financières, vous pouvez commencer par vos ventes. Il s’agit de les subdiviser en catégorie car vous n’aurez probablement pas qu’un seul produit/service et qu’ils auront des marges différentes. Cette information vous permettra de connaître les produits qui sont les plus rentables mais également d’analyser par la suite vos ventes et de mettre en face les moyens affectés pour déterminer des éléments comme votre marge ou votre ROI sur des campagnes.

Il s’agit ensuite de réfléchir à l’ensemble de vos coûts et de les lister. Certains sont récurrents et mensuels voire trimestriels comme les frais liés à internet, vos locaux, les salaires, les charges… alors que d’autres peuvent se révéler ponctuels comme un hébergement qui se paie souvent une fois par an.

Votre compte de résultat, le cœur de vos prévisions

Le compte de résultat permet avant tout de déterminer la rentabilité de votre projet avec des résultats fiables et nets qui prennent l’ensemble des coûts et ventes à un moment donné. Les notions de bilans ou comptes de résultat peuvent paraître flous au début mais vous deviendront vite familières même s’il reste difficile à maîtriser au début.

La réalisation du compte de résultat est essentielle, car il s‘agit de l’élément stratégique aux yeux des investisseurs et vous-même pour connaître votre rentabilité. Le calcul de compte de résultat est la soustraction entre les recettes et les dépenses. Ces dernières peuvent être classées en deux catégories, à savoir les charges variables et les charges fixes. Dans le calcul de compte de résultat, on ne tient pas compte des investissements qui n’ont pas d’impact sur la rentabilité des projets comme les ordinateurs.

Votre plan de trésorerie, une boussole

Vous allez connaître la solvabilité de votre entreprise, une fois que vous aurez effectué le calcul du plan de trésorerie. Ce n’est pas parce que vous gagnez globalement de l’argent, que votre trésorerie va tenir le choc ! Si vous payez vos fournisseurs plus vite que vos clients ne vous paient, vous risquez vite de vous retrouver à court de trésorerie même si votre activité est rentable en cas d’augmentation rapide des commandes.

La trésorerie est avant tout la différence entre l’encaissement et le décaissement. Il est à noter que l’encaissement est lié au chiffre d’affaires et le décaissement aux charges et aux investissements. Le plan de trésorerie équivaut donc au compte en banque mensuel de votre entreprise, y compris la TVA. Il est donc à diviser par mois et doit vous donner un aperçu de votre trésorerie en début et en fin de mois.

Votre plan de financement, vos besoins

Le calcul du plan de financement a pour objectif de déterminer la solidité financière de votre projet. En faisant ce calcul, non seulement vous avez une assurance de crédibilité de financement, mais vous aurez une preuve qu’il y a une nette amélioration quant à votre solidité financière.

Pour l’effectuer, faites la différence entre les ressources et les besoins. On peut citer comme ressources financières le capital social, le compte courant et les subventions. En ce qui concerne les besoins, on peut invoquer les besoins en investissements, les besoins en fonds de roulement et les besoins d’exploitations. En effectuant les calculs dans ces trois domaines, vous établissez ce qu’on appelle les prévisions financières.

Quelques conseils à suivre

Il faut rester lucide en faisant ces calculs puisque la finalité de cette étude est de prouver que votre chiffre d’affaires est supérieur à vos dépenses. Ainsi donc, vous devez faire profil bas de votre optimisme pour que toutes vos prévisions restent réalistes.

N’hésitez pas à aller dans les détails de votre méthode de calcul car cela les rendra plus fiables. Essayez de ressortir les charges les plus lourdes en comparant chaque dépense au chiffre d’affaires. Facilitez la lecture de votre compte pour que les investisseurs aient confiance en vous. Pour cela, vous pouvez utiliser les soldes intermédiaires de gestion (SIG). En cas de besoin, n’hésitez pas à demander de l’aide à des professionnels de la création d’entreprise ou même à un futur expert-comptable pour comprendre le mécanisme.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page