Actualité

Duo Dej : comment mieux vendre ça ?

Duo Dej s’est donné pour objectif de permettre aux gens de briser la monotonie de leurs déjeuners en solo… Cette jeune startup édite un site Internet de mise en relation de personnes pour qu’elles puissent déjeuner ensemble, échanger et créer de nouveaux liens.

La société s’adresse aux salariés qui en ont assez de manger seuls devant leur écran, aux VRP qui se retrouvent souvent bien seuls devant leur déjeuner, aux futures mamans, dont les copines travaillent aux heures de déjeuner… La planification d’un déjeuner se fait en quelques clics sur le site, en remplissant des critères de recherche : date du déjeuner souhaité, code postal du lieu, sexe et tranche d’âge de la personne avec qui l’on souhaite partager un repas. Une belle alternative aux sites de rencontres amoureuses… l

Développer la visibilité du site par le bouche-à-oreilles.

DuoDej est un concept qui permettra de découvrir de nouvelles personnes le temps d’un déjeuner, amical loin du concept de site de rencontres. Ce site n’a pas un pouvoir d’attraction SEO fort, et devra baser son développement sur les réseaux sociaux et le bouche-à-oreilles. Pour que le buzz prenne, il faut qu’un maximum de gens teste le concept. Il serait peut-être judicieux de mettre en stand-by le critère de « date » du déjeuner souhaité car cela peut limiter les possibilités de rencontres tant que le site n’a pas atteint de taille critique. Grâce à une augmentation des interactions entre membres, le concept prendra plus facilement. Sébastien de Chezelles, expert en référencement, fondateur de 1001Loisirs.com & Web Conseils

Repenser le positionnement du discours commercial. Le positionnement court à la catastrophe !

Demander à des personnes de s’avouer désespérées et de déjeuner avec d’autres qui le sont vraisemblablement aussi, c’est suicidaire. Cela revient à s’adresser à 1 % de la population ! Il faut viser plutôt les 99 % de personnes « normales », ce sera mieux ! Il serait bon de remplacer « Déjeuner à 2, c’est mieux » par « Déjeuner à deux, en mieux » : il ne faut pas confondre bénéfice et caractéristique. Sur la page d’accueil, insérez la liste des bénéfices sous forme de bullet points. Intégrez la possibilité de chercher une disponibilité sur une plage de dates. Ajoutez un champ « expériences vécues ». Intégrez également la possibilité de classer les critères de recherche par ordre de pertinence dans les résultats à afficher. Il faudrait qu’au terme de la recherche l’utilisateur puisse cliquer sur un bouton « envoyer les invitations » aux Duo Dejeurs sélectionnés. Enfin, je préconise de créer une charte du Duo Dejeur. Guillaume Bisotto, expert en strategies commerciales, Associés Be Your Sell Institute.

Ciblage géographique et témoignages d’habitués.

Duo Dej doit tirer profit des fonctionnalités de ciblage (« par ville », dans un rayon de plusieurs kilomètres) lors des publications sur leur page Facebook afin de recommander les meilleurs lieux pour un repas, des évènements spécifiques ou des conseils adaptés à l’actualité. Cette méthode permet de garantir une sensibilité systématique et un rythme de publication important sans toutefois cannibaliser la visibilité des différentes informations. Parallèlement, Duo Dej peut interviewer des habitués, photo à l’appui, leur demandant de raconter leurs meilleurs souvenirs : l’interview serait publiée sur le blog, puis relayée sur Facebook et Twitter via une citation de 100 caractères environ. Christophe Ramel, expert en community management, agence digitale acti, blogueur sur Kriisiis.fr

Faîtes de Duo Dej un « bon plan relationnel ».

Créez le reflexe malin en vous présentant comme un service d’utilité publique ! Écrit de cette manière, cela à l’air bien audacieux, et pourtant, en analysant Duo Dej, on se rend compte que le service est original, inattendu et basé sur la création de lien social. Les journalistes, seront curieux de se faire leur propre idée. Alors, invitez-les à vivre une expérience unique et à tester le service le temps d’un déjeuner. À la fin de cette initiation, nulle doute qu’ils valideront le fait que l’entreprise, est vecteur de lien ! à côté de cela, intéressez-vous aux évènements professionnels et grands publics, qui vous feront connaître. Pour ces occasions, envoyez des communiqués « bon plan » aux journalistes. La présentation de Duo Dej devra se composer d’éléments factuels. Au résultat, le journaliste devrait percevoir un intérêt pour Duo Dej. Cédric Phojo, expert en relations presse, fondateur de Eyes Wide Com

Modifier le logo pour qu’il colle mieux au concept du service.

L’identité visuelle de Duo Dej est un peu en contradiction avec le concept même de cette marque. Quand le cœur du sujet est la rencontre en duo, on attendrait du logo qu’il mette en scène deux personnes. L’actuel logo qui représente une fourchette et une assiette signifie davantage : manger seul et peu. L’illustration présente sur le site est par contre bien adaptée, très en phase avec l’esprit du produit. Il faudrait s’orienter vers la création d’un logo qui lui ressemble. Le site, qui est au centre de tout le concept de la société, met en arrière plan cette illustration : c’est dommage ! L’image devrait être au cœur du site. Le rose gagnerait à être remplacé par un orangé foncé, plus proche des codes culinaires que le rose, qui fait penser à un autre type de rencontres…  Laurent Vincenti, expert en design et marque, fondateur de Vincenti Design

Faites le buzz grâce au clean tag.

Le challenge pour Duo Dej est d’arriver à capter des personnes déjeunant seules pour les convaincre de rencontrer du monde. Compte tenu des moyens limités de la startup, ses fondateurs pourraient par exemple réaliser une campagne de street marketing en utilisant la technique du « clean tag ». Le clean tag consiste à appliquer un pochoir métallique sur la chaussée et à « taguer » en nettoyant au Karcher la chaussée non masquée. Il serait efficace d’inscrire un slogan du type : « Marre de déjeuner seul ? Testez duodej.fr ». Pendant une nuit, l’équipe vient taguer ainsi les trottoirs devant les lieux fréquentés par les personnes déjeunant seuls (sandwicheries, saladeries, fast-food,…). Pour maximiser l’impact, l’opération de communication peut également être animée et relayée sur les médias sociaux. Alexandre Delivet, expert en communication pour les startups et directeur général de tripXp.com

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page