ConseilsDéveloppement personnelEntrepreneurSe former / Se faire accompagner

Comment ne pas s’ennuyer au travail ?

Que l’on soit salarié ou chef d’entreprise, il arrive des moments où le travail peut nous ennuyer. La procrastination alors pointe le bout de son nez et il devient alors extrêmement difficile de faire chacune de nos tâches. La créativité disparaît simultanément et vos facultés de concentration risquent d’être fortement altérées. Alors comment faire quand on sent que l’ennui pointe le bout de son nez ?

Se fixer des challenges ou des défis

L’objectif est de vous fixer des challenges ou des défis peut rapidement contrer l’ennui surtout si vous êtes dans des tâches répétitives. Le but ? Focaliser votre esprit davantage sur l’objectif à atteindre que les moyens. Ces derniers sont souvent répétitifs et n’ont souvent rien de folichons … avouons-le. Si vous vous fixez des objectifs que vous cherchez à dépasser chaque jour, vous verrez que le temps passe bien plus vite et que vous ne vous ennuierez plus. Vous verrez alors le temps non plus comme une unité qui défile doucement mais à l’inverse qui défile vite puisque vous devez les remplir dans une durée maximum définie. Avantage : plus vous cherchez à optimiser votre production, plus celui-ci se réduit et cet acquis sera surement sur le long terme. Vous acquerrez peut-être certains réflexes ou aurez peut-être certaines réflexions qui vous permettront d’améliorer les process et donc de gagner en performance. 

Lancez une nouvelle activité

Lorsque l’ennui se fait sentir, c’est souvent que la routine s’installe et il va vous falloir vite changer d’activités pour ne pas vous morfondre si le premier conseil ne porte pas ses fruits. Dans ce cas tentez d’automatiser au maximum les tâches habituelles ou de les déléguer. Il s’agit de ne pas plus vous en occuper car à terme vous allez voir la procrastination s’imposer et il sera surement trop tard pour mettre en place des process lorsque vous aurez du retard sur l’exécution des tâches. Pour développer une nouvelle aile dans votre entreprise il existe plusieurs manières simples de réfléchir : la première, partir d’un besoin ou d’un problème client et de chercher à le résoudre ou à lui apporter une plus-value. La deuxième consiste à tout simplement partir d’une nouvelle tendance que vous avez constaté et voir comment vous pouvez la prendre en compte dans votre business pour qu’elle garde une cohérence et pourquoi pas créer une nouvelle marque différenciée. La troisième méthode simple pour trouver une activité est d’étudier un problème que vous rencontrez vous ou vos collaborateurs (voire faire un brainstorming général) pour essayer d’améliorer l’ensemble des process de vos équipes ou les autres. Enfin, dernière activité que vous pouvez lancer reste une qui vous est propre et qui vous fait rêver. Nous avons tous des idées qui germent au fond de nos têtes et que nous ne réalisons pas, une bonne occasion d’accomplir un de vos rêves donc. 

Gamifier le travail

Si vous trouvez le temps long au travail, pourquoi ne pas le prendre sous la forme d’un jeu. Plutôt que de réaliser vos tâches les unes après les autres, vous pouvez par exemple lancer un grand concours par pôle, voire plusieurs concours où chacun pourra se challenger à réaliser une tâche pendant une après-midi ou une journée. Non seulement vous amplifierez votre concentration car chacun fonctionnera comme en haut par objectif mais vous rajouterez l’esprit de jeu dans le travail, ce qui vous évitera de faire face à la monotonie. De plus, vous créerez de la bonne humeur à une époque où il faut le dire, elle n’est pas superflue. Une bonne manière d’éviter la lassitude donc. 

Varier le plus possible les tâches

Le spleen vient souvent de la répétition de la même tâche. Même si vous optimisez vos tâches en les regroupant par nature, vous créez à l’inverse de la lassitude. Certes tamponner 1000 enveloppes à la chaîne est plus efficace que de s’interrompre et de reprendre mais c’est également beaucoup plus lassant. Fractionner vos activités pour les varier tout au long de la journée peut représenter une bonne pratique pour contrer l’ennui. De préférence évitez dans ce cas que la tâche répétitive ne dépasse une heure, voire fasse plutôt 50 minutes. Au fur et à mesure de la journée vous pourrez constater votre avancée et ce qui reste devrait moins vous dissuader de la terminer. Les longues tâches répétitives ont tendance à nous rebuter quand elles ne sont pas fractionnées. L’optimisation c’est bien mais optimiser revient parfois à le faire pour la motivation. 

Casser le rythme !

Si vous voyez que la productivité baisse ainsi que la motivation autant casser totalement le rythme en mettant par exemple en place une activité ludique. Si au début, vous pourrez avoir l’impression de perdre votre temps, ce n’est pas le cas car vous risquez de perdre en productivité chaque jour à force de vouloir absolument avancer. Vous pouvez mettre en place un jeu, une sortie culturelle (bon certes pas à ce moment) ou tout simplement faire en sorte que chacun puisse échanger tranquillement sur un sujet qui n’a rien à voir avec son travail habituel ou ses tâches via par exemple votre intranet ou votre logiciel de communication interne. Tout est possible et vous pouvez prendre un moment par exemple de prendre en compte l’opinion de chaque salarié sur la protection de sa santé et les mesures à mettre en place pour assurer son bien-être. Vous pouvez ainsi permettre à chacun de sortir de sa tâche tout en travaillant sur ses conditions de travail, ce que vous devrez de toute manière faire et qui vous vaudra la prime d’avoir anticipé sur les futures réclamations. 

Mettre de l’ambiance

Ce petit dernier pour la route car la rédaction trouve que mettre ne serait-ce qu’un peu de musique ou du folklorique dans l’ambiance peut à la fois permettre de se distraire, de rire et contribue à sortir de la routine. Mettre ne serait-ce qu’une ambiance musicale entraînante peut parfaitement changer l’ambiance tout comme mettre un fond sonore d’ambiance naturelle. Il s’agit de sortir du cadre du travail tout en y étant. Chacun pouvant mettre sa propre ambiance dans son bureau. Et d’ailleurs rien ne vous empêche de lancer l’idée à vos collaborateurs pour ceux qui veulent se prêter au jeu en mettant leur propre ambiance. Il y en aura surement pour tous les goûts et vous pourrez ainsi en apprendre un peu plus sur vos collaborateurs. Autant faire d’une pierre deux coups. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page