BusinessDévelopperEntrepreneuriat social et solidaire

Quels leviers s’offrent à vous pour développer une politique d’entrepreneuriat social au sein de votre entreprise ?

Certaines sociétés, intégrées dans le système économique et concurrentiel,
peuvent répondre à des besoins sociaux, sociétaux ou environnementaux. La
nature « sociale » doit être inscrite dans l’objet de l’entreprise ou
être actée par les actionnaires. Comment s’inscrire dans une telle démarche ?

Introduire une
politique d’entrepreneuriat social au sein d’une entreprise

Sans devenir une « entreprise sociale » à proprement parler, avec
les contraintes que cela entraîne, chaque société peut en intégrer une ou plusieurs
composantes. 

– Sur le plan social : un chef d’entreprise peut par exemple décider d’une
échelle de rémunérations de 1 à 10 (norme appliquée dans les entreprises
sociales). Cela permet, au choix, de mieux rémunérer ses collaborateurs ou de
limiter le prix de vente de certains produits ou services afin de les rendre
accessibles au plus grand nombre. Il peut aussi choisir d’intégrer au sein de
son équipe plus de personnes en difficultés (pour cause de handicap, de
chômage, de mauvaise intégration…). 

– Le dirigeant peut privilégier des achats éthiques ou de proximité pour
favoriser l’économie de proximité.

– L’entreprise peut également travailler à réduire son impact écologique et
à privilégier des solutions durables. Elle produira donc des biens réparables
et non rapidement obsolètes. Elle pourra aussi envisager des systèmes de
collaboration avec d’autres personnes (partages de compétences, de locaux ou
d’équipements) et créer ou développer un pôle d’économie circulaire.

La
mise en place d’une politique d’entrepreneuriat social

Au sein d’une entreprise, la mise en place d’une
politique d’entrepreneuriat social exige l’assentiment de tous : décideurs,
actionnaires et personnel. Elle doit aussi être expliquée aux fournisseurs
et/ou aux clients concernés (nature des achats, prix de revente maximal
indicatif des produits, …). De même, il sera intéressant de prendre contact
avec les collectivités locales et les associations pour avoir une estimation
des besoins et une idée des moyens mis en œuvre par d’autres acteurs pour créer
une solidarité au sein de la communauté.

Favoriser
les entrepreneurs sociaux sans forcément en devenir un

Sans s’obliger à adhérer aux normes en vigueur dans
l’entrepreneuriat social, un responsable peut décider de privilégier ce secteur
économique en le favorisant lors de passations de marchés, ou encore en
investissant dans le capital d’entreprises sociales, sans en attendre de retour
excessif. Adhérer à la démarche d’entrepreneuriat social peut donc être
multiforme et chacun peut trouver sa place et s’y adapter à son rythme.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page