BusinessCréerValorisation d'entreprise

Les 7 conseils pour perfectionner son pitch

Faire le pitch de son
projet est une étape devenue incontournable pour décrocher des fonds
d’investissement et dans de nombreuses occasions dans le périple de
l’entrepreneur. Voici 7 conseils essentiels pour réussir son pitch haut la main
!

Conseil 1 : Créer un pitch adapté à votre auditoire

Ceux qui maîtrisent
l’art de convaincre le savent sûrement, il faut toujours ajuster son discours
au profil du jury. Chaque businessman, présent devant vous, possède une vision
particulière de l’investissement et du business. Répondez à chacune de ses
interrogations et montrez lui en quoi votre entreprise sera rentable.

Astuce : Faites en sorte
que votre pitch soit composé de réponses indirectes à toutes les préoccupations
de votre investisseur, mais surtout à sa vision du business. Pour cela
renseignez-vous en amont dans la mesure du possible sur son profil.

Conseil 2 : Travailler en équipe

Le travail en équipe est
à lui seul un argument percutant pour convaincre un jury. Vous donnez ainsi
l’impression que votre projet possède des bases solides maintenues par
plusieurs personnes. Vous n’êtes pas omniscient ni multitâches et donc mettre
en valeur les compétences de chaque personne de votre équipe sera une valeur
ajoutée.

Astuce : Entraînez-vous à
présenter votre pitch en groupe. Mettez en avant votre motivation mais surtout
votre complémentarité et votre solidarité. Vous pouvez pour chacun d’entre eux
trouvez le mot qui génèrera de la sympathie

Conseil 3 : Donner à votre pitch la bonne structure

Astuce 1 : Présentez votre
projet comme la réponse à un problème. Soulevez ce problème à travers des
interrogations directes dès le début de votre pitch. Vous parviendrez ainsi à
capter l’attention de votre investisseur de manière naturelle et spontanée.

Astuce 2 : Si votre projet
apporte une nouveauté, commencez par la situer dans un schéma existant. Mettez
ensuite en avant le plus que vous allez ajouter. Allez droit au but.
Synthétisez votre pensée pour gagner la confiance et l’intérêt de votre
auditoire.

Conseil 4 : Créer des moments forts dans le pitch

Un pitch réussi
s’apparente à un film à succès. Vous devez commencer par une présentation pour
retenir l’attention de l’auditoire, sans en faire trop. Créez ensuite un élément
de surprise dans votre pitch : accélérez le rythme, modifiez votre voix,
accentuez davantage les informations que vous énoncez en modulant votre
intonation, …

Astuce : Vous pouvez
choisir le rythme qui vous convient à condition d’éviter qu’il soit trop
monotone et les informations présentées sur une même ligne d’importance. Votre
vision risque alors d’être noyée dans la masse.

Conseil 5 : Travailler votre gestuelle

Votre langage corporel
doit inspirer la confiance en soi. L’image que votre auditoire a de vous se
fera durant les premières secondes de votre pitch.

Astuce : Dès le début, soutenez
le regard de votre jury, sans trop insister. Faites-le de manière naturelle
avec une voix percutante qui montre votre enthousiasme.

Conseil 6 : Une bonne préparation pour votre pitch

Votre pitch rappelle une
performance théâtrale. Après avoir pensé au contenu de votre prestation,
répétez autant que possible la scène que vous allez interpréter. Cela
développera votre confiance en vous et vous rendra plus à l’aise au moment
venu.

Astuce : Filmez vos
répétitions et visionnez-les autant que possible. Après une autocritique
sincère, demandez l’avis de personnes qui ne vous connaissent pas. Vous
obtiendrez surement un jugement plus objectif que le vôtre.

Conseil 7 : Être concis

Vous ne pouvez
qu’augmenter vos chances de décrocher un investissement si vous avez préparé
une version concise de votre pitch.  Évitez le délayage ou les digressions inutiles
qui montrent que vous n’avez pas l’esprit de synthèse, qualité essentielle chez
le dirigeant.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer