DévelopperGestes qui vous trahissentVente

La confiance passe aussi par le langage corporel

Dans le contexte actuel où nombre de réunions, d’interventions, de conférences se tiennent par visioconférence la gestuelle revêt une grande importance car la caméra est braquée sur vous et votre public a tout loisir de vous observer et de relever vos défauts. Il peut être enchanté par votre présentation mais aussi agacé par votre comportement. Si l’on ne fait pas attention, on peut rapidement se retrouver avec les jambes et bras croisés, les épaules qui tombent, les mains occupées à jouer nerveusement avec un stylo, autant de signes qui renvoient une image désastreuse à votre  interlocuteur. Pour renvoyer l’image d’une personne pleine de confiance et de détermination et parvenir à transmettre votre message, il est donc indispensable, en plus de ce qui est dit, de porter la plus grande attention au langage corporel. 

Il y a une multitude de gestes et d’attitudes qui peuvent nous trahir sans que l’on s’en rende compte. Prenez par exemple la façon avec laquelle vous vous approchez d’un client lors d’un rendez-vous. Il est parfaitement possible votre démarche vous paraisse parfaitement normale, et que la personne en face de vous la juge nonchalante et parte avec un à priori négatif. 

Il est indispensable de bien s’interroger sur l’image que l’on projette. Ce qui compte pour convaincre votre interlocuteur n’est pas que vous soyez confiant, déterminé et préparé, l’important est surtout que vous le paraissiez. Comment pourrait-il vérifier si c’est vraiment le cas ? 

Les personnes qui excellent dans l’art de la négociation et de la persuasion ont parfaitement compris l’importance du langage
corporel
 et jouent habilement sur ce point. Voici quelques points qui peuvent vous aider à transmettre une image pleine de détermination et de confiance. 

Soigner sa posture générale

La posture générale représente le premier point pour véhiculer la bonne image. Essayez de rester bien droit, de ne surtout pas paraître enfoncé dans votre siège et redressez vos épaules. Des épaules tombantes donnent l’image de quelqu’un de fatigué aussi bien sur le plan physique que moral. Ne croisez pas vos jambes, gardez les bien alignées. Cela montre également que vous n’êtes pas sur la défensive, mais au contraire ouvert à la conversation.

Faire attention à ses mains

Une grande partie du langage non verbal repose sur la gestuelle et donc la position de vos mains. Première chose à absolument éviter (mais que beaucoup de personne font sans se rendre compte que cela peut être intimidant pour l’interlocuteur) : pointer du doigt. Quand vous expliquez une idée, gardez vos doigts serrés et utilisez plutôt votre main. 

Deuxième écueil qui revient souvent : placer ses mains sur ses hanches. C’est à proscrire absolument, cela donne une impression d’impatience, parfois même d’arrogance. 

Vient ensuite une multitude de petites choses : jouer avec son stylo, toucher un objet dans sa poche, taper avec ses ongles sur la table, toucher ses cheveux. A chaque fois, rappelez-vous que cela ne renvoie pas une image positive et essayez donc de résister.

Maîtriser les expressions de son visage

L’expression naturelle du visage diffère très nettement entre les personnes. Il est important de déterminer ce qu’il en est pour vous car l’expression naturelle de la plupart des gens est stricte et ne reflète pas vraiment leurs sentiments. Si c’est le cas pour vous, il faut impérativement faire un effort pour paraître avenant, ouvert et optimiste. Il est difficile de se rendre compte de ce que renvoie son visage mais c’est pourtant indispensable. Des malentendus sur la position d’une personne interviennent régulièrement. On peut penser qu’une personne est en colère ou sur la défensive alors qu’en réalité ce n’est pas le cas. 

Les 10 erreurs de langage corporel à éviter en entretien
https://www.lesjeudis.com/articles/conseils-les-10-erreurs-de-langage-corporel-%C3%A0-%C3%A9viter-en-entretien-1589

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page