ConseilsL'intégration du salariéManagement

Les conseils pour manager les nouvelles générations

Les nouvelles générations sont présentes sur le marché et donnent du fil à retordre aux anciennes qui étaient habituées à des attentes différentes de la part des collaborateurs. Aujourd’hui, manager ne se fait plus de la même manière et il ne suffit pas de donner un salaire pour que l’engagement soit présent. Avec un avenir incertain et des technologies omniprésentes, on peut comprendre que l’évolution soit naturelle. 

1 – Ne pas croire que l’argent fait tout 

Si la contrepartie du travail était autrefois les espèces trébuchantes et qu’elles restent importantes sinon ils feraient du bénévolat, les jeunes sont moins sensibles à l’argent qu’autrefois. De nombreuses études montrent que le salaire a perdu de l’importance à leurs yeux et ils aspirent désormais à quelque chose de plus. Attention tout de même car il existe des profils pour lesquels le salaire et primes demeurent le premier critère. S’il n’est plus le seul élément qui permet de faire de la rétention ou de l’attraction, il reste à prendre compte souvent comme le premier critère. 

2 – Donner un sens qui va au-delà de faire de la croissance

Aujourd’hui, l’entreprise doit donner du sens à l’action et l’entreprise responsable est en vogue. Les salariés cherchent à mettre du sens dans leur action et ne désirent plus rejoindre les multinationales qui n’ont pas de politique RSE. Pour attirer les talents, l’aventure joue un grand rôle et être une entreprise qui œuvre pour un but qui va au-delà de la croissance est devenu un critère de choix. Si on considère la rétention des talents, il est même presque devenu nécessaire d’aller plus loin et de mettre en exergue l’impact de l’action de chacun dans ce but. Certaines entreprises n’hésitent pas à créer des tableaux de bord dynamiques qui montrent chaque jour la progression vers l’objectif de l’entreprise et l’impact de chaque service sur sa réalisation. 

3 – Prendre en compte les nouvelles technologies

Les nouvelles générations sont nées avec les nouvelles technologies. Vouloir s’en passer est un peu devenu signe d’obsolescence pour eux. Fonctionner à l’ancienne avec des tonnes de papier à remplir à la main n’est pas dans leur habitude de fonctionnement et vous pourriez vite les dissuader de vous rejoindre si vous ne mettez pas en place des habitudes de travail qui sont dans l’air du temps. Ils sont nombreux à maîtriser parfaitement des outils comme Skype, What’s App ou les réseaux sociaux comme Instagram. Ils seront souvent force de proposition en l’occurrence et il faudra parfois savoir vous mettre à la page. 

4 – Avoir plus de souplesses 

Il s’agit d’une génération qui aspire à plus de souplesse. Il n’y a qu’à voir le nombre d’entre eux qui cherchent à créer leur entreprise pour comprendre que l’indépendance est une clé du management moderne. La flexibilité sur les horaires quand elle est possible reste fortement appréciée. Aussi, la possibilité de travailler exceptionnellement à distance reste un argument de taille notamment si cela leur permet de gérer les soucis personnels. Les vies privée et professionnelle s’étant aujourd’hui fortement entremêlées depuis l’apparition des smartphones avec une connexion permanente aux emails, la souplesse joue un rôle majeur. 

5 – L’ambiance avant tout

Même si cela semble parfois illusoire dans certaines sociétés, le bien-être au travail joue un rôle capital pour d’autres. L’ambiance doit être détendue et le lieu de vie agréable. Influencées par les propositions de la Silicon Valley, certaines pratiques comme disposer d’un babyfoot/ table de ping pong sont devenues courantes dans les entreprises quelles que soient leur taille. Les espaces de coworking en proposent et les entreprises n’hésitent plus à les rejoindre pour bénéficier de l’ensemble de ces avantages et attirer toujours plus de monde. Le cadre de travail est aujourd’hui essentiel et proposer un cadre trop sévère peut vite les lasser. Une fois que vous avez vécu avec le café à disposition, il peut être difficile de se voir travailler sans les avantages des entreprises qui cherchent à procurer le bien-être de leurs collaborateurs. 

6 – Le team building

On le remarque peu mais pourtant sa présence dans toutes les interviews des entreprises qui souhaitent attirer. Aujourd’hui, les managers n’hésitent plus à inviter leurs équipes en dehors du lieu de travail à aller boire un verre par exemple. Le team building s’est imposé partout que ce soit à l’échelle d’un groupe au travers de séminaires, de pôle avec des concours par exemple ou plus simplement d’initiatives locales. Certains managers sont d’ailleurs surpris d’entendre des réflexions lors d’entretien comme « Ah bon, votre séminaire ne se fait pas à New York ? ». S’il n’est pas nécessaire de traverser l’Atlantique, l’esprit d’équipe tient un rôle fondamental. Il vous faudra donc faire attention à ne pas recruter quelqu’un qui le détruirait. 

7 – Bien prendre en compte l’accueil

Quand un salarié arrive, il est souvent perdu. L’accueil de chaque nouvel arrivant est aujourd’hui une nécessité pour les entreprises qui ne laissent plus rien au hasard. Entre kit d’accueil, formation, intégration pendant plusieurs semaines, il est clair qu’elles font tout pour intégrer le plus rapidement possible les nouveaux venus. Certaines entreprises créent des vidéos d’accueil permettant d’expliquer tout le fonctionnement de l’entreprise afin que chacun connaisse son fonctionnement global. 

8 – L’évolution de poste

On néglige très souvent la formation dans les entreprises. L’évolution de poste et le changement sont devenus cependant une des clés du management de la nouvelle génération. Elle ne cherche plus à rentrer dans une routine et veut souvent pouvoir relever des challenges et acquérir des compétences qui valorisent leur cv. La nouvelle génération se lasse plus vite et il vous faudra prendre en compte les aspirations de chacun et savoir vers quoi elle veut aller. Elle n’hésite plus à apprendre et se former. Si les jeunes ne peuvent pas chez vous, nul doute qu’ils iront voir si l’herbe est plus verte ailleurs. 

En fin de compte, la nouvelle génération n’est pas si différente de l’ancienne si ce n’est par sa maîtrise des nouvelles technologies, sa volonté d’œuvrer pour quelque chose qui a du sens, une frontière vie privée vie professionnelle souvent plus perméable et son envie d’œuvrer dans des conditions plus agréables de travail. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer