Management

3 clés pour un management qui vous mènera au succès

Invisible parfois à l’extérieur de l’entreprise, la manière de manager est pourtant l’un des ressorts essentiels de la réussite. Être une entreprise où il fait bon vivre n’est pas un slogan que l’on peut utiliser sans avoir de réelles valeurs. Aujourd’hui les réseaux sociaux et leurs corollaires permettent de connaître une entreprise sans y avoir mis un pied et donc détourner les talents qu’une entreprise pourrait recruter vers les concurrents.

Déléguer et permettre à la créativité de ses collaborateurs de s’exprimer.

Lorsqu’on a monté son entreprise à la sueur de son front et que sa croissance nécessite de recruter de nouveaux collaborateurs, pas facile de déléguer certaines commandes de son vaisseau entrepreneurial. C’est pourtant nécessaire et l’une des conditions du succès. De nombreux entrepreneurs célèbres vous répéteront que la réussite d’une boîte tient en la vision de son dirigeant mais aussi dans la qualité opérationnelle de l’équipe qui l’entoure. Une fois ses membres recrutés, il faut s’assurer qu’ils soient bien au fait des objectifs et des valeurs de l’entreprise. Vient la deuxième phase qui consiste à leur transmettre votre savoir-faire et non de le garder pour vous par peur de perdre votre autorité. Ensuite, il est temps de leur accorder votre confiance dans les tâches qu’ils ont à accomplir. S’il y a des ajustements en cours de route, ce n’est pas grave. Vous pouvez rectifier dans un esprit de confiance mutuelle. Enfin, la dernière étape consiste à donner la parole à vos collaborateurs pour qu’ils puissent exprimer toute leur créativité. De nombreuses start-up à succès ont adopté ce type de management dès le départ et l’ont conservé au fil des années. Google et Facebook sont deux exemples célèbres. 

Ne pas oublier le bien-être des salariés. 

Considérer ses employés comme des « outils de production » dédiés à la seule croissance de l’entreprise et non comme des êtres humains autonomes et force d’innovation, voilà une erreur de management qui peut s’avérer fatale. La commettre aura pour effet de saper le moral de vos collaborateurs, leur motivation et in fine la pérennité de votre boîte. Si un bon manager doit s’assurer que son équipe remplisse ses objectifs, il doit parallèlement les considérer, les encourager, leur faire confiance, les féliciter et les récompenser. Cette philosophie managériale se retrouve bien chez Jacques Antoine Granjon (JAG), le PDG et fondateur de Vente-privée.com. Il n’hésite pas à prendre du temps pour discuter avec ses collaborateurs directement si besoin. Même s’il n’est pas toujours d’accord avec certaines de leurs attentes, ce dialogue franc permet à JAG de créer un climat d’écoute dans sa société et au bout du compte d’impliquer les employés dans la réussite de Vente-privée. Et Richard Branson, patron iconoclaste de Virgin d’aller dans ce sens : « Vous ne pouvez pas être un bon dirigeant sans aimer les gens. Les entreprises qui protègent leur personnel sont celles qui marchent bien. » 

Être exemplaire. 

La clé de nombreux entrepreneurs à succès tient en l’exemplarité de leur comportement vis à vis de leurs salariés. Arriver à l’heure voire en avance au bureau, aider ses collaborateurs à surmonter leurs échecs au lieu de les sanctionner, rester humble, être à l’écoute, leur envoyer une lettre mensuelle pour les féliciter des objectifs atteints, les manières d’être un dirigeant qui inspire respect et confiance sont diverses. Le célèbre fondateur du géant de l’ameublement Ikea Ingvar Kamprad a fait de l’exemplarité sa ligne managériale. Il a toujours veillé à rester simple et accessible face à ses collaborateurs. Afficher sa fortune et être arrogant, très peu pour lui. Et à en voir la croissance d’Ikea depuis 73 ans, il semblerait que ce management ait porté ses fruits ! 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page