L'intégration du salariéLe B.A. BA des RHManagementSanté et bien-être

Cap sur les entreprises où il fait bon vivre !

Dans ce contexte de crise sanitaire où tous les faux-semblants sont mis à nu, les valeurs s’imposent pour donner du sens à la vie des entreprises et par essence même à ses collaborateurs. Créer une culture fondée sur la confiance et conduire chaque personne à développer son potentiel devrait être la devise de chaque entreprise. 

Le Classement « Great Place To Work »

Chaque année depuis 18 ans, le classement « Great Place o Work » récompense les entreprises où il fait bon vivre. Ce Palmarès Best Workplaces France 2020, dévoilé le 24 mars 2020, s’appuie sur une méthodologie qui ne laisse pas de place à l’approximatif et aux idées reçues. Son objectif est « de distinguer les organisations qui placent l’expérience collaborateur au cœur de leur raison d’être et de leur stratégie. » Ce classement est un précurseur pour avoir déjà mis en place l’engagement des sociétés à changer leur manière de se comporter dans les relations humaines.

Les entreprises, premiers acteurs pour l’avenir

En 2020, 86 % des Français pensent que leur entreprise a un rôle à jouer pour rendre la société meilleure. A l’heure où la société et les entreprises font face à une crise sanitaire sans précédent et à ses conséquences sociales, économiques mais aussi climatiques, se soucier du bien-être de tous les collaborateurs ne peut plus attendre. Il est indispensable de se pencher sur « la gestion du télétravail, de l’agilité ou du “smart working”, qui résistent le mieux en temps de crise, soutenues par une vision forte, inclusive, et par des collaborateurs engagés. » Si les principes fondamentaux d’éthique sont mis en œuvre, loin de se résumer à des grandes idées qui restent lettres mortes et qui ne sont là que pour développer la notoriété, ils sont porteurs d’innovation, de croissance financière et renforce la crédibilité de la société. Aujourd’hui, il apparaît évident que lorsque le vent souffle, il faut maintenir le gouvernail mais pour cela il faut avant tout avoir bien préparé son bateau et son équipage pour affronter les tempêtes quelles qu’elles soient et ne pas avoir des œillères qui fixent le regard sur la rentabilité et oublier le cœur de son entreprise : les femmes et les hommes.

Des chiffres en faveur du bien-être

Nombre d’entrepreneurs se demandent si afficher un lieu où il fait bon vivre n’est pas seulement de la poudre aux yeux mais aussi une perte de temps dans ce monde de l’immédiateté. Pourtant, de toute évidence une entreprise où les salariés se sentent bien et où règne une culture fondée sur la confiance, si elle n’est pas factice, porte en elle les fruits de la réussite. Sans conteste, elle attire de meilleurs candidats et entraîne un turnover 2 fois moins élevé en moyenne, ce qui a pour conséquences de ne plus perdre du temps à sans cesse recruter et former. Surtout, comme on peut le constater dans l’infographie une entreprise où l’on se sent bien génère fierté, motivation et engagement. Voici quelques conseils pour instaurer une entreprise où il fait bon vivre.

1/ Remercier et faire l’éloge des collaborateurs

Non pas dans un discours de fin d’année ou au moment du départ à la retraite mais tout au long de l’année. Cette pratique fondamentale est souvent annihilée par des conceptions erronées liées au fait que le collaborateur travaille pour un salaire. Les remerciements ou les éloges seraient inutiles et le salarié devrait être heureux déjà d’avoir un emploi. Ce genre d’esprit sous-entend que le collaborateur est déjà bien payé pour ce qu’il fait et que cela suffit. Or, remercier et faire l’éloge génère un climat de respect et incite les collaborateurs à s’impliquer davantage et à être force de proposition. Il ne s’agit pas non plus de remercier par intérêt pour mieux profiter des personnes. Ainsi, l’une des bonnes pratiques des entreprises consiste à célébrer les réussites, le quotidien (Happiness Days, Séminaire, Pots réguliers) qui permettent aux collaborateurs de créer des liens.

2/ Organiser des activités de travail ludiques.
Organiser un séminaire de team building permet de réaliser mille activités différentes en peu de temps et de créer la cohésion dans votre équipe. Lorsque les collaborateurs travaillent à distance ou sont en clientèle comme pour les commerciaux, un séminaire offre l’opportunité de renforcer les liens, de créer la cohésion d’équipe et un esprit d’entreprise (activités de brainstorming, activités sportives et festives réunies sont le secret de la réussite.). Il ne faut donc pas négliger les différentes formes afin que chacun puisse y prendre part.

3/ Mettre en place des rendez-vous conviviaux.
Quitter votre bureau et laisser vos dossiers de côté ne représentent pas une perte de temps. Soyez créatif et proposez des initiatives originales ou chargez à tour de rôle des collaborateurs de prendre l’initiative de moments conviviaux. De nombreuses entreprises organisent des petits déjeuners partagés par tous chaque semaine. Les équipes se connaissent mieux et se rencontrent. Mettre en place un rendez-vous petit-déjeuner n’est guère un investissement financier et peut facilement être organisé dans une start-up ou TPE. Certaines entreprises organisent régulièrement un déjeuner pour lequel tout le monde cuisine sa spécialité afin de la faire découvrir aux autres. Cela permet de motiver les équipes et de renforcer le sentiment d’appartenance à l’entreprise. Dans les équipes multiculturelles, c’est une valeur ajoutée.

4/ Ouvrir sa porte
Le patron enfermé dans son bureau et qui fume son cigare fait partie désormais d’une période révolue. L’image du dirigeant inaccessible a cessé d’exister depuis longtemps et vos collaborateurs doivent pouvoir échanger avec vous sans craindre de vous déranger. En ne laissant pas votre porte fermée et en vous mêlant autant que possible à vos équipes et en montrant votre disponibilité, vous favorisez le dialogue avec vos collaborateurs. Les mauvaises nouvelles circulent moins vite que les bonnes donc évitez de rajouter à la peur de vous annoncer une mauvaise nouvelle, la crainte de vous parler. Instaurez une ambiance chaleureuse au sein votre entreprise. Certains dirigeants n’hésitent pas à inviter leurs collaborateurs à partager un café. Ces rencontres leur permettent de s’exprimer librement sur leur vie quotidienne et de faire remonter les difficultés qu’ils rencontrent. Ecouter demeure primordial et votre écoute bienveillante permettra à vos salariés de se sentir légitimes de vous donner leur avis. Certaines entreprises ont créé des intranets qui sont souvent investis par les salariés pour transmettre leurs suggestions car les solutions émergent souvent de ceux qui affrontent les problèmes au quotidien.

5/ Instaurer la flexibilité
Dans certaines entreprises, le télétravail est généralisé et pour cela il faut en amont créer une culture d’entreprise (liée sur le partage, la confiance, le travail collaboratif, une communication transparente et permanente) qui engendrent des collaborateurs engagés, autonomes, confirmés ; des rencontres régulières ; une grande maturité dans la prise en charge de leurs missions. Le travail à distance offre aux équipes une grande flexibilité dans leur organisation de vie personnelle. La flexibilité permet à certains collaborateurs d’adapter leurs horaires de travail en fonction de leurs contraintes personnelles et donc de développer un climat de confiance.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer