BanqueLa banque et les garanties

Le rôle de la banque

Si on entend souvent que les banques ne financent rien, ce n’est pas tout à fait vrai. Il est clair qu’elles n’ont pas le rôle d’aller risquer de l’argent et qu’elles mesurent leur prise de risque. Voici ce que finance les banques.

Les solutions pour les besoins ponctuels

Déjà la banque peut vous autoriser à faire un découvert. Même si vous ne pouvez excéder en général un mois à découvert, il s’agit d’une solution dont la banque dispose pour vous aider. Pour cela, il reste nécessaire tout de même que votre dernier bilan ne soit pas trop mauvais. Le montant, sa durée et les taux sont déterminés par le biais votre conseiller bancaire.
L’escompte de traite vous permet de disposer d’une créance immédiatement. Le principe est simple mais toutes les banques ne le pratiquent pas : il s’agit de de remettre une traite à votre établissement bancaire contre financement. Attention car si la créance est impayée à son échéance, vous devrez engager la procédure de recouvrement.
Le crédit court terme de trésorerie permet d’avoir de la trésorerie si vous attendez une rentrée d’argent importante notamment dans le cas d’une activité saisonnière ou une période creuse.

En cas de besoins récurrents

Si vous êtes dans une impasse momentanée mais un peu longue, vous pouvez faire appel à votre banque pour d’autres motifs. Certaines banques proposent que vous utilisiez vos factures clients. Vous pouvez alors effectuer une cession Dailly, ce qui vous permet de bénéficier d’un crédit à court terme contre la production de factures de vos clients. L’affacturage représente également une solution mais possède l’avantage de garantir la créance et le recouvrement. Malheureusement, toutes les factures ne seront pas acceptées car tout dépend de la solvabilité de vos clients mais également du montant. Attention tout de même car toutes les banques ne le pratiquent pas ou le processus peut prendre du temps.
Si vous faites des investissements (achat de fonds, bien d’équipement, etc.), la banque peut également vous prêter de l’argent par un prêt ou encore utiliser le crédit-bail s’il s’agit de matériel neuf notamment. Elle peut dans ce dernier cas, négocier avec le fournisseur qui acquiert le matériel. Celui-ci vous est loué sur une durée déterminée à l’avance. Vous souscrivez alors un contrat et vous vous acquittez d’un loyer comptabilisé en charge d’exploitation. Le rachat est alors possible pour une valeur résiduelle, en fin de contrat de location, convenue lors de l’établissement du contrat.

Ce que les banques ne financent pas

Les banques considèrent d’abord le risque qu’elles prennent. Si elles les financent parfois, elles sont peu enclines à financer certains prêts sur des montants élevés, l’immatériel (recrutement, R&D, export) ou encore faire des prêts de longue durée (5 ans ou plus) … Elles n’acceptent pas de remboursement in fine et exigent souvent des garanties, ce qui peut être difficile à obtenir quand on est dans une passe risquée. Les dépenses non financées sont celles qui concernent la communication, le marketing ou le recrutement.
A noter qu’une solution alternative dans ce type de cas est de recourir souvent au « crowdlending » (financement participatif entre entreprises).

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer