Développement personnelEntrepreneurLes difficultés

Trop sensible pour être patron ?

Certaines qualités sont indispensables quand on désire devenir son propre patron. La sensibilité peut jouer bien des tours même si elle est parfois très utile dans certaines situations. Mais peut-elle devenir une gêne voire se révéler un frein dans le cadre de la création et la direction d’entreprise. Zoom sur la sensibilité… 

Une sensibilité qui doit résister au stress

Soyons clairs : être patron c’est d’abord être soumis à une charge de stress. Régulièrement dans le top 10 des métiers stressants, le métier de chef d’entreprise n’est pas de tout repos et il vous faudra souvent gérer des épisodes de stress hors du commun où vous vous retrouvez bien seul. Si vous êtes hypersensible et notamment au stress, mieux vaut donc abandonner l’entrepreneuriat car il mettra vos émotions à rudes épreuves. D’ailleurs il n’est pas rare qu’un chef d’entreprise finisse en burn-out. La résistance au stress devient d’ailleurs une habitude et la banalisation des situations stressantes une qualité nécessaire pour résister à la pression. L’hypersensibilité est donc fortement à déconseiller si vous souhaitez devenir chef d’entreprise. 

Une relation compliquée chef d’entreprise – employé

Rien ne vous empêche d’être hyper-sensible pour bien manager mais voilà, souvent il vous faudra prendre des décisions difficiles et qui ne feront pas plaisir à tout le monde. Vous serez souvent contraint de ne pas faire plaisir à certains pour des raisons qui peuvent être d’abord économiques. La sensibilité dans ce cadre peut être complexe à vivre notamment, par exemple, si vous devez vous séparer d’un collaborateur alors que ses conditions personnelles ne sont pas optimales. Or, vous ne faites pas forcément ce que vous voulez et il vous faudra parfois prendre des décisions qui vont « vous briser le cœur ». Vous pouvez donc être sensible mais vous devrez savoir canaliser vos émotions pour prendre des décisions qui s’avèrent objectives. Tout un travail sur soi en somme. 

Une maîtrise de l’émotion nécessaire

En dehors du stress, votre sensibilité doit tout de même être maitrisée car vous ne pouvez fondre en larmes à chaque mauvaise nouvelle, ni décourager vos troupes en laissant vos émotions prendre le dessus de manière trop ostensible. Il vous faudra souvent montrer la direction et prendre sur vous bonnes comme mauvaises nouvelles. Il n’est pas rare d’être confronté à des vagues d’émotions qu’il vous faut canaliser afin de ne pas montrer votre humeur, trop positive ou négative. Si la sensibilité n’est pas à exclure, la maîtrise de l’expression de vos propres émotions afin qu’elles n’affectent pas les autres notamment quand elles sont négatives est essentielle. Vous ne devez également pas trop prendre vos décisions en fonction de votre émotion car vous pourriez vite vous retrouver en difficulté si vous ne faites que les suivre. 

… Mais une sensibilité qui peut aider en management / vente

Si trop de sensibilité peut s’avérer un obstacle, elle peut également devenir une force notamment si elle se rapproche de l’empathie car à l’inverse celle-ci peut vous être utile à tous les niveaux que l’on parle de commercial afin de bien comprendre le client ou encore de management pour bien percevoir les attentes des collaborateurs ou tout simplement prendre en compte leurs émotions, par exemple, lorsque vous discutez d’un sujet délicat. L’empathie demeure l’une des premières qualités que doivent avoir les chefs d’entreprise qui souhaitent avoir des équipes motivées notamment s’ils adoptent un management à la cool. Il s’agit de bien cerner la sensibilité de chacun pour les faire évoluer dans un cadre qui les encourage à donner le meilleur d’eux-mêmes. 

Tout comme la sensibilité artistique

Même si souvent on différencie les artistes des chefs d’entreprises, la créativité reste une qualité souvent mise en exergue et qui est utile pour tous les chefs d’entreprise notamment quand ils doivent faire pivoter leur stratégie ou proposer des solutions innovantes. La sensibilité même artistique peut jouer un rôle important notamment sur le design du produit ou encore tout simplement de la marque. Si l’on ne néglige pas cet aspect et la sensibilité peut rapidement devenir un atout. 

Ou encore aux changements

La capacité à percevoir les changements est également fortement à recommander si vous êtes chef d’entreprise et l’ouverture d’esprit fait souvent partie des qualités que l’on cite si vous souhaitez devenir chef d’entreprise. Vous devez en effet être capable d’être sensible à tous les changements sociétaux et de comportements des individus afin de rester à la page. En ce sens, la sensibilité est essentielle dans l’équipe dirigeante afin de percevoir ce qui va changer. A défaut, vous pourriez vite vous retrouver confronté à de véritables difficultés. Vous ne pouvez vous permettre de vous cloisonner du monde qui évolue sans cesse et qui devrait d’ailleurs fortement changer dans les mois voire les années à venir. La sensibilité à des questions comme celles environnementales sera probablement l’une des clés de la survie des futures entreprises. 

On le voit la sensibilité à des effets positifs comme négatifs, restent qu’il faudra garder le contrôle si vous créez ou dirigez une entreprise afin de ne pas tomber dans les mauvaises voies qui pourraient vous conduire à la rupture. Cependant, elle reste un élément déterminant de votre réussite et de votre capacité à conduire les Hommes et donc à faire prospérer votre entreprise.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer