GérerManagementMotiver ses salariés

Comment se fixer de bons objectifs ?

Vous souhaitez vous fixer des objectifs sur le court, moyen, long terme ou en fixer à vos équipes mais vous ne savez pas par où commencer. Voici quelques astuces simples pour mettre en place de bons objectifs qui vous motiveront ou motiveront les troupes

La méthode SMART
comme base

Elle représente la méthode de base de la fixation d’un
objectif. Chaque lettre du mot SMART représente une des caractéristiques que
doivent avoir vos objectifs

S comme Spécifique et Simple : vous devez personnaliser
l’objectif avec la personne concernée. Elle doit le concerner ou être en lien
avec son travail. Faites-en sorte également que l’objectif soit simple, facile
à comprendre.

M comme Mesurable : il est nécessaire que votre objectif soit
mesurable. Si par exemple, vous vous dites que vous devez augmenter votre
chiffre d’affaires, il vaut mieux définir de combien. Il faut que vous puissiez
mesurer votre avancée et donc une mesure. D’ailleurs, ne pas avoir de mesure
n’a que rarement du sens car vous n’avez pas de boussole pour mener à bien vos
actions et vous pouvez privilégier des tâches secondaires aux tâches
essentielles.

A comme Ambitieux et Accepté : votre objectif doit d’abord
être ambitieux, il ne s’agit pas de se donner des objectifs que vous pourrez
atteindre en ne faisant rien. Ils doivent vous aider à avancer et être source
de satisfaction quand vous les accomplissez. Ils doivent représenter un
challenge car ils doivent donner l’envie d’être atteint. Le terme accepté
s’applique plus lorsque vous fixer des objectifs à quelqu’un. S’il pense dès le
début qu’il n’y arrivera pas et que votre objectif est irréalisable, il
n’adhèrera pas à votre objectif. En obtenant la véritable acceptation de la
personne, vous créez une sorte de contrat avec elle.

R comme Réaliste : cela peut paraître bête mais si vous vous
mettez des objectifs surréalistes, vous ne les atteindrez jamais. Ce sont les
fameuses to do list où on doit à chaque fois reporter les opérations car elles
sont irréalisables dans le temps imparti. Ils peuvent rapidement devenir un
facteur de démotivation pour le collaborateur ou vous-même car plus le temps
avance, plus vous voyez que l’objectif ne sera pas atteint.

T comme Temporel : c’est bien de fixer un objectif mais
encore mieux de définir dans quel délai. Si vous n’avez pas de date, vous ne
pouvez pas organiser votre travail, ni savoir si vous êtes dans la
surperformance ou l’inverse. Se fixer un délai permet aussi de se motiver et
d’éviter la procrastination. Sans date buttoir, il est difficile de s’y mettre.

Les bonnes pratiques
sur les objectifs

Si vous souhaitez les mesurer, il est souvent utile de les
diviser en plusieurs catégories : les objectifs de la journée, ceux sur la
semaine et ceux au mois voire à l’année. Certaines tâches ne peuvent pas être
réalisées sur une seule journée, il vous faudra donc les diviser dans le temps.

Une fois toutes vos tâches inscrites, n’hésitez pas à en
mesurer la durée afin de savoir si elles sont réellement réalisables. Il n’y a
malheureusement que 24 heures dans une journée donc rien ne sert de penser
réaliser une tâche sans en avoir le temps. Un planning sur une semaine, un mois
voire une année vous permettra de voir si l’atteinte de votre objectif tient la
route.

Autre bonne pratique : ajoutez systématiquement 30% de
temps supplémentaires à chaque tâche pour être sûr qu’elle est réalisable. Il y
a toujours des imprévus ou des dossiers qui viendront se glisser entre vos
différentes tâches. Ne cherchez pas à surcharger votre emploi du temps.
N’hésitez pas à même vous créer des plages horaires de repos et des plages
horaires de battement pour rattraper votre retard si nécessaire. Ne calculez
pas trop juste car rien n’est plus désagréable et stressant que de courir après
son emploi du temps avec du retard.

Prenez du temps pour
vous féliciter et voir le travail accompli

N’hésitez pas à noter vos avancées sur vos objectifs, rien
de plus satisfaisant que de voir le chemin accompli depuis que vous avez initié
votre challenge. Chaque jour, vous atteignez un peu plus votre objectif donc
pourquoi ne pas vous laisser quelques minutes pour admirer votre avancée plutôt
que de regarder tout le temps le chemin à parcourir.

Chaque objectif atteint peut être fêté ! Vous avez
accompli ou un de vos collaborateurs a accompli un des objectifs ? Un
merci est déjà un bon début. Le fait de vous donner des récompenses mêmes
petites vous stimulera encore plus à atteindre l’objectif suivant. Vous
retiendrez que chaque atteinte est source de plaisir et de satisfaction. Votre
collaborateur verra également que vous savez récompenser vos troupes quand
elles s’investissent.

Vous n’avez plus qu’à remplir le premier objectif : les
fixer !

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page