ConseilsGestion du temps et du stressLe B.A. BA de la gestionLe B.A. BA de la stratégieManagement

Ces objectifs d’entreprise à se fixer

La fin d’année approche ainsi que le déconfinement, certains objectifs peuvent être fixés pour bien redémarrer et faire en sorte que votre business décolle à nouveau. Il est temps de vous fixer un nouveau cap pour redonner l’impulsion nécessaire à votre entreprise afin qu’elle reparte sous les meilleurs hospices. Zoom sur quelques objectifs que vous pouvez vous fixer et enfin retrouver la force vitale qui vous manquait. 

Remettre toute votre gestion à jour

Il est donc grand temps de mettre tous vos tableurs à jour mais autant avoir le maximum de visibilité car même si vos projections peuvent paraître comme secondaires, elles ont un effet salvateur : celui de vous rassurer ou au moins que vous puissiez prendre en charge les problèmes et trouver des solutions. Cela peut également vous permettre d’éviter d’oublier des factures ou encore de mieux gérer vos relances, ce qui ne sera pas un luxe. Surtout, vous vous projetez dans l’avenir ce qui moralement peut vous faire du bien et peut vous permettre de communiquer une vision moins floue à vos collaborateurs qui sont peut-être un peu perdu dans tous ces changements. Il s’agit avant tout de vous remettre dans un esprit de pilotage. 

Faire le point sur les dettes

Lors des périodes difficiles, il est clair que la gestion prend souvent un coup et l’opérationnel et la création de chiffre d’affaires devient une priorité. Le manque de temps ou l’absence de trésorerie vous a peut-être plombé et il n’est pas rare d’accumuler le retard sur ce qui peut sembler de moindre importance mais a souvent un impact financier du fait des pénalités et indemnités. Vous pouvez ainsi réaliser toutes les régulations nécessaires et surtout trouver des accords que ce soit avec les partenaires publics ou vos fournisseurs afin de régulariser dès que vous aurez touché les fonds. Il n’est jamais facile de résoudre ce genre de problème et courant de faire la politique de l’autruche. Prenez des rendez-vous physiques ou virtuels et tentez d’étaler les créances afin de pouvoir les régler. N’hésitez pas à négocier car chacun préfère être payé même une partie de la somme car tout le monde reste conscient que cette période est particulièrement difficile pour bon nombre d’entreprises. Prenez votre courage à deux mains. 

Automatiser tout ce qui peut l’être

De nombreuses opérations que, vous ou vos collaborateurs, effectuez tous les jours mériteraient une automatisation. Si celles-ci ne peuvent pas être automatisées, il s’agit parfois simplement de créer des emails types pour éviter d’avoir à réécrire sans cesse la même chose et de perdre un temps fou. Plus vous passerez de temps sur ce qui a de la valeur ajoutée, plus vous gagnerez d’argent et pourrez sortir la tête de l’eau afin de mettre en place les projets d’avenir pour votre entreprise. Il s’agit de dégager du temps afin de ne plus être dans l’opérationnel sans cesse et aussi d’avoir un travail plus intéressant. Il est clair que la répétition use et que vous pouvez vite entrer dans un phénomène de lassitude si vous réitérez constamment les mêmes opérations. Cela demeure vrai également pour vos collaborateurs et prendre le temps de leur demander ce qui est chronophage et demeure récurrent est loin d’être inutile. Vous ne pourrez bien entendu pas tout automatiser mais certaines tâches pourraient l’être alors autant le faire. 

Faire du chiffre d’affaires

Cela peut paraître évident mais engluer dans la réponse aux anciennes demandes, la tendance reste de ne pas faire de plan ni de se fixer d’objectifs de développement notamment en termes de chiffres d’affaires. Se fixer un objectif, vous permet d’avoir envie d’être plus réactif et de pouvoir sortir la tête hors de l’eau. Vous aurez ainsi tendance à vous demander ce que vous devez faire pour augmenter votre volume d’affaires et, qui sait, trouver les solutions pour éviter de compter sur celui qui est récurrent. N’hésitez pas à remettre en cause votre politique de fidélisation, de relance et surtout à voir comment vous pourriez toujours davantage satisfaire vos clients actuels. Il ne s’agit pas forcément d’aller à la conquête de nouveaux clients mais parfois de mieux encadrer vos relations d’affaires déjà en place. 

Déléguer un maximum

Lorsque la situation se tend, il n’est pas rare que le chef d’entreprise ait tendance à se réapproprier un maximum de tâches afin d’abord de diminuer les coûts notamment ceux liés à la masse salariale. Oui mais… Plus vous passez de temps dans l’opérationnel, moins vous passez en général de temps au développement de votre entreprise et à la mise en place de nouvelles stratégies. Il s’agit d’abord de déléguer les tâches qui sont chronophages pour vous et ont peu de valeur ajoutée. Vouloir réduire tous les coûts n’est pas forcément quelque chose de positif car certains vous créent du temps que vous pourriez souvent investir ailleurs dans des activités plus rentables. N’hésitez donc pas à dresser la liste de vos tâches et à constater là où vous perdez du temps. La délégation interne comme externe peut s’avérer rentable. 

Redynamiser les équipes

Aspect souvent oublié lors des périodes de tension : la bonne humeur. Pourtant l’ambiance au sein de l’entreprise est souvent signe de productivité et de gain. Il s’agit d’aller dans une même direction et dans un même sens et même si cela peut sembler non prioritaire, c’est loin d’être le cas ! Alors n’hésitez pas à remettre en place vos points ou encore vos communications afin de réimpliquer chacun. L’inertie s’est peut-être installée et il vous faudra la combattre afin que la machine se relance et que vous soyez à nouveau dans une nouvelle dynamique. N’hésitez pas à rappeler le sens de l’action de chacun ainsi que votre vision. Des jours meilleurs arrivent ! La nouvelle année et les fêtes qui approchent s’approchent restent un excellent moment pour repartir sur de bonnes bases.  Alors n’hésitez plus ! 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page