GérerInnovation participativeManagement

Le rôle primordial de l’encadrement

Vous avez désormais choisi vos techniques et les moyens que vous allez mettre en œuvre pour que votre démarche devienne une réalité. Une importance toute particulière est à accorder à l’encadrement notamment de proximité. Il a un rôle déterminant dans la réussite ou non de votre démarche ! 

Commencez par nommer le management en charge du projet

Tout d’abord, sélectionnez et nommez un responsable de la démarche. Dans le cadre de structure importante, il peut être utile de créer un réseau de responsables. Ils ne devront pas se contenter d’être seulement des récepteurs d’idées mais clairement soutenir l’action et inciter à l’émergence d’idées innovantes. Si votre entreprise est relativement de petite taille, créez une émulation inter services. Les responsables ne seront pas seulement dédiés à cette mission et peuvent occuper d’autres fonctions, rassurez-vous. Ils sont en général proches des collaborateurs et connaissent le métier et sa réalité. Ils peuvent ainsi rapidement estimer la faisabilité d’une idée. En revanche, à tous les avantages ses inconvénients car, trop proches, ils peuvent au contraire freiner l’émergence d’idées. N’oubliez pas de développer leurs capacités d’adaptation et de prendre en compte leur autonomie d’esprit. Ils doivent notamment transmettre le réflexe innovation, animer, transformer des idées techniques en idées innovantes, aider les autres à développer leurs idées ou encore inciter les salariés à déposer leurs idées.

Synergie avec les services R&D

Si votre encadrement doit être efficace, il ne peut souvent l’être qu’avec une véritable synergie avec l’Innovation Institutionnelle et les services supports. Faciliter les contacts avec les experts, la R&D, l’ingénierie, par exemple fait partie des incontournables. Il ne s’agit pas de cloisonner l’Innovation Participative de l’innovation institutionnelle. Elles doivent être associées dans le but commun et dans l’intérêt de l’entreprise. Une bonne pratique consiste à ce que l’innovation institutionnelle promeuve des innovations du terrain notamment celles qui sont duplicables un peu partout. Elles peuvent les transformer en standard pour toute l’entreprise.

Quelques recommandations : 

  • Sensibiliser les services de l’Innovation Institutionnelle au fait qu’ils peuvent/doivent régulièrement s’appuyer sur l’Innovation Participative pour atteindre leurs objectifs et partager l’efficacité de cette collaboration
  • Mettre en place une véritable circulation d’informations au sein de l’entreprise. La communication entre les services de l’Innovation Institutionnelle et les entités opérationnelles doivent être le plus fluide possibles. L’information peut être sur tous les domaines comme le marché, la concurrence, les nouvelles technologies …
  • Créer des structures légères en charge de la mise en place ou de l’incubation des projets innovants. Certaines compétences clés doivent être disponibles afin que l’idée ne reste pas lettre morte.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer