GérerManagementRecherche et sélection

Comment recruter un bon stagiaire quand on est une PME ?

Accueillir un stagiaire pour le former et renforcer temporairement ses équipes reste une pratique courante par les entreprises. Dénicher des bons profils qui pourront rejoindre votre équipe n’est pas forcément chose aisée. S’il n’est pas facile de lutter face à la concurrence des grandes entreprises, il existe des solutions pour attirer des candidats quand on est une PME. Dans cette quête, les PME ne sont pas les mieux logées : attirer l’attention d’un stagiaire de niveau Bac +4 ou +5 est devenu un véritable challenge.

Se rendre visible

Dans la mesure où elles ne peuvent pas déployer de grands moyens de communication, le premier objectif d’une PME est de parvenir à se rendre visible auprès des étudiants, en se rapprochant des écoles. La visibilité peut passer par la participation à des conférences ou débats en présence des étudiants ou en devenant membre d’un jury, etc. Ce sont autant d’occasions de faire connaître son entreprise et donner envie aux étudiants d’y faire un stage. Toutes les écoles – y compris les plus cotées – sont sensibles à ces démarches. Même si vous n’avez pas le prestige d’un grand groupe, la proximité géographique reste un atout considérable pour convaincre des étudiants et le fait de rentrer en contact avec eux constitue un plus, n’hésitez donc pas à participer à des forums.

Rédiger une annonce performante

Ne vous y prenez pas au dernier moment et soignez la rédaction de votre annonce. Dans l’idéal faites en sorte qu’elle montre tout l’intérêt de faire un stage chez vous et de détailler la mission avec précision. Il s’agit de la valoriser et de décrire le contexte dans lequel l’étudiant va travailler. Dans l’idéal, faites preuve d’originalité, vous devez séduire l’étudiant, tout autant qu’il doit vous séduire. Il doit avoir envie de faire le stage chez vous et ne pas venir à défaut d’avoir trouvé mieux.

La démarche pour trouver des stagiaires

Lorsqu’une recherche de stagiaire vise des écoles, des universités ou des formations spécifiques, vous pouvez commencer par contacter les services de stages. Les entreprises peuvent en général déposer leurs offres sur le site internet des établissements concernés. Il reste vivement conseillé de relancer le service des stages trois à quatre semaines après l’envoi de l’annonce.

Parmi les sites dédiés aux stages, certains sont gratuits pour les recruteurs tandis que d’autres sont payants alors que la réception de profil est rarement garantie. Si le web est devenu incontournable pour trouver un stagiaire, encore faut-il sortir de la multitude de lots présents sur internet. Sur les sites, la PME se retrouve parmi d’autres, sans pouvoir nettement s’en distinguer : du fait de son statut, elle ne peut pas encore miser sur un effet de marque ni sur la réputation de son nom. Pour se différencier, elle doit s’astreindre de manière rigoureuse à un exercice de communication qui passe par la rédaction d’une annonce bien « marketée » destinée à déclencher l’attrait de l’étudiant. Pour cela, employez les bons mots clés, mais ne vendez pas du rêve pour autant.

N’oubliez pas d’indemniser vos stagiaires

La rémunération du stage demeure un point sensible car l’argent est nécessaire pour les étudiants aussi. Si la loi impose une rémunération mensuelle d’un minimum pour les stages de plus de deux mois, n’espérez pas attirer dans vos filets certains profils en restant à ce niveau. En réalité, l’offre et la demande dictent leur loi et il vaut mieux se préparer à mettre le prix pour séduire les étudiants les plus courtisés. L’intérêt du stage entre certes en ligne de compte mais la gratification reste un critère déterminant pour les étudiants.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page