GérerGestionLes difficultés

Le poids des maux, le choc de la simplification !

A la veille de l’été, la situation économique de notre pays présente des caractéristiques pouvant facilement générer une difficulté à se projeter : inflation déclarée sur 12 mois de 0,007 % (déflation en réalité), petite croissance du PIB officielle (mais récession dans les faits), chômage en hausse importante et prévisions de plans de licenciements dans tous les types d’entreprises.

Il ne faudrait pas oublier l’absence de réforme de l’état, et de ses administrations, l’absence d’une politique de relance par les travaux infrastructurels et une hausse de la fiscalité tant des particuliers que des entreprises

C’est le poids des maux !

Face à ce tableau, notre pays ,suivant les injonctions de la commission européenne et sous menace d’une « amende » de plusieurs milliards d’euros, entame la publication d’un catalogue « à la Prévert », dont beaucoup peuvent déstabiliser le peu d’équilibre qui restait aux entreprises, sans qu’il y ait une ligne directrice, une ambition, un réel projet.

C’est la Xème réforme sur l’imposition des dividendes (5edispositif en 18 mois), c’est l’assimilation de rémunérations en revenus de capital, c’est la volonté de supprimer l’audit légal dans des structures qui font appel au crédit, alors que celui-ci permettait une assurance de la chaine de sécurité financière !

Mais attention au phénomène pschiiiit de tout cela ?!

Nous vivons une « révolution » de civilisation qui touche l’éthique, la culture, l’économie, les états, les individus.

Les réformes ne peuvent pas être étudiées et basées sur des schémas du passé, mais se doivent d’anticiper les évolutions de l’avenir et offrir de nouvelles sécurités globales pour les citoyens qu’ils soient décideurs ou consommateurs.

Le poids des maux, le choc de la simplification et nous tous les entrepreneurs ?

Nous aurons encore à attendre :

– La création des sociétés en 48h
– La simplification des étages administratifs de la France
– Une véritable harmonisation des régimes de retraites
– Des lois nouvelles et non des lois millefeuilles
– Une perspective législative et une stabilisation des mesures pour mieux travailler et créer de la croissance
– Etc….

C’est désormais la trêve estivale, les sacro-saints mois de juillet et aout, vive la sieste bienfaitrice à l’ombre des pins ou des tilleuls !

Reposons nous bien, car nous devons emmagasiner de l’énergie. En effet, les prochains mois et années à venir seront des moments de combat pour créer de la richesse, de l’emploi, redonner de l’espoir et permettre une attractivité pour les plus jeunes

Gageons notre avenir sur notre dynamique, sur nos valeurs, et un maître mot : entreprenons encore, entreprenons toujours, c’est l’avenir de notre pays qui est en jeu !

Afficher plus

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page