GestionGestionL'entreprise individuelleL’installation de l'entrepriseLe B.A. BA de la gestion

Petites entreprises et indépendants : comment faire des économies d’énergie en 2021

Pour une PME, une meilleure rentabilité passe par des économies d’énergie. Petits équipements à installer soi-même, ou travaux plus ou moins conséquents, il existe beaucoup de moyens de dépenser moins. De plus, l’État propose de nombreuses aides, notamment grâce au dispositif des Certificats d’économies d’énergie. Vous êtes chef d’entreprise ou profession libérale, et vous souhaitez dépenser moins en 2021 ? Voici quelques idées pour faire des économies d’énergie et obtenir des aides.

Économies d’énergies et rénovation énergétique pour les entreprises et PME riment avec économies tout court, et aussi avec protection de l’environnement. Que l’on soit une PME, une start-up, un indépendant, un artisan, un cabinet médical, un salon de coiffure, il existe de nombreux moyens pour alléger sa facture. Saviez-vous que bon nombre de travaux peuvent être financés par les Certificats d’économies d’énergie pour les professionnels et petites entreprises ? Un Nouveau plan d’aides pour la transition écologique des TPE/PME est d’ailleurs disponible permettant 30 % de crédit d’impôt jusqu’au 31 décembre 2021 (source : Engie Pro).

Les opérations financées par les CEE entreprise

Ils financent de nombreux types d’opérations. Par exemple, de nouveaux équipements, ou un remplacement de pièces (comme l’ajout de régulateurs de chauffages). Cela peut concerner l’isolation, l’installation d’un équipement plus performant (style chaudière à condensation), ou la mise en place de luminaires LED.

Dans le secteur tertiaire, près d’une cinquantaine d’opérations sont éligibles aux CEE entreprises pour des travaux dans les domaines du chauffage, de la climatisation, de l’isolation, de la ventilation, de l’éclairage, ou d’autres équipements spécifiques, en lien avec la DGEC (direction générale de l’énergie et du climat) qui met en œuvre et élabore la politique relative à l’énergie.

Des idées d’équipement ou de travaux pour faire des économies d’énergie en entreprise

Petits gestes ou travaux plus conséquents (financés ou non par les CEE), voici quelques mesures que vous pouvez prendre dès à présent.

  • Éteindre les radiateurs en dehors des heures de travail 

On chauffe souvent trop ! 20 °C sur le lieu de travail suffisent généralement. Et quand il n’y a personne, 13 °C sont suffisants (12 °C dans un entrepôt de stockage). Pour maintenir les bonnes températures, pensez à un thermostat connecté. Aujourd’hui, une application sur un smartphone permet de contrôler son local à distance. La mise en place de thermostats sur les radiateurs est une opération éligible aux CEE.

  • Utiliser des objets connectés 

Il n’y a pas que le chauffage que l’on règle à distance. De plus en plus d’objets connectés se mettent à l’arrêt quand on le souhaite. Les faire fonctionner seulement quand c’est nécessaire permet de faire des économies d’énergie. Par ailleurs, les postes fixes sont beaucoup plus énergivores que les ordinateurs portables. Raison de plus pour les éteindre quand on ne travaille pas dessus.

  • Choisir du matériel qui consomme peu d’énergie 

Le label A+++ indique que le matériel dans sa catégorie fait partie de ceux qui consomment le moins d’énergie et le moins d’eau. À partir du 1er mars 2021, une nouvelle étiquette énergie verra le jour en magasin et en ligne pour permettre une meilleure lisibilité aux consommateurs. Le label A permettra d’identifier le matériel le moins énergivore (source : Ademe). 

  • Choisir des ampoules intelligentes 

Les ampoules LED ont une durée de vie de 50 000 heures, soit 8 à 10 fois supérieures aux autres les ampoules traditionnelles, et elles consomment moins. Un moyen de faire encore plus d’économies est d’ajouter une minuterie, ou des détecteurs de mouvements. Grâce au dispositif des CEE, il est possible d’obtenir une aide pour remplacer ses éclairages obsolètes par des LED.

  • Entretenir régulièrement sa chaudière 

Une chaudière doit être entretenue chaque année, à la fois pour s’assurer qu’elle fonctionne, et aussi pour qu’elle consomme moins d’énergie (jusqu’à 10 % d’économies réalisables en moyenne – source : Ademe).

  • Isoler son bureau ou son local 

Pour conserver la chaleur, il faut l’empêcher de fuir, en changeant régulièrement les joints des portes et des fenêtres, en installant des stores. Une bonne isolation est indispensable. Par exemple, les isolations de toiture, ou de réseaux de chauffage sont des opérations éligibles aux CEE.

Quelle prime CEE pour son bureau ou son local professionnel

Toutes les opérations CEE sont inscrites dans un catalogue de fiches standardisées réparties par secteurs : industrie, tertiaire, agriculture, résidentiel, etc. Pour ne pas se tromper, mieux vaut passer par le biais d’un professionnel agréé au dépôt des dossiers, ou par un installateur avec un partenaire du même type.

Il y a d’autres aides aux travaux possibles pour les professionnels (source : Ademe). En plus des CEE, il est possible d’obtenir le PEE (Prêt éco-énergie) un prêt à taux fixe.

Des aides régionales sont également disponibles, qui se cumulent ou pas avec les CEE.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page