BusinessFemme et entrepreneuriat

Femme dirigeante : quelques idées reçues

Les entreprises modernes optent de plus en plus pour la parité, pourtant, certains employés ne parviennent pas à digérer le fait qu’ils soient dirigés par une femme même si, heureusement, les mentalités ont beaucoup changé à ce niveau. Ces récalcitrants reprochent aux femmes dirigeantes de manquer d’ambition, de fermeté et de confiance en elle. Pour faire le point, voici les 5 idées reçues auxquelles ces femmes sont sans cesse confrontées.

Les femmes manqueraient de confiance en elles

Cette idée reçue reste peut-être vraie mais n’affecte en rien la direction d’une entreprise. Il est clair qu’il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier puisque certaines femmes ont plus de confiance en elles que bon nombre d’hommes. Cependant, il est clair que l’éducation et les mentalités ont eu trop tendance à faire en sorte que les femmes n’aient pas confiance en elles et mettent les hommes en première ligne à force de leur rabâcher, comme nous le verrons un peu plus bas, qu’elles sont moins compétentes.

Depuis quelques années, cette tendance est en train de changer avec une propension à l’affirmation de soi de plus en plus ancrée. Les nouvelles générations semblent d’ailleurs moins affectées par ce déficit de confiance en soi et cette affirmation pourrait très bien être fausse (on l’espère) dans quelques années, une fois qu’elles seront arrivées sur le marché du travail.

Les femmes ne seraient pas dévouées totalement à l’entreprise

Dans la pensée de certains hommes, il est plus facile pour les hommes de se focaliser sur leur carrière que les femmes, exceptées les célibataires qui n’ont ni enfant ni mari. Bien que la femme fasse puisse être à la tête de l’entreprise, ces personnes pensent qu’elles font de leurs enfants et leur mari la priorité absolue. En réalité, chaque individu place ses priorités comme il l’entend. S’il reste encore vrai qu’une femme abandonne sa carrière professionnelle pour uniquement se consacrer à sa famille, c’est d’abord parce que les écarts de salaire existent et que cette idée reçue leur colle à la peau.

De la même manière, les femmes ne pourraient échapper à une dure réalité, elles devraient constamment se charger de la vie de famille plus qu’à leur travail. Elles seraient en charge de l’éducation des enfants, ce qui entraînerait que les hommes ont plus de temps et seraient plus libres que les femmes. Ainsi, au tout début de leur carrière, les femmes seraient très productives, ce qui ne changerait pas à l’arrivée du premier enfant. Dans la même mouvance, la grossesse imposerait d’arrêter complètement le travail et les femmes placeraient tout le long leur travail au second plan.

Les femmes auraient tendance à mélanger vie professionnelle et vie personnelle

De nombreuses personnes sont convaincues de cette idée et pourtant cette tendance affecte autant les hommes que les femmes. Les études démontrent pourtant que ce sont les hommes qui sont les plus enclins à mélanger les problèmes professionnels et les problèmes familiaux. Il reste vrai que certaines personnes se plaignent que leur travail leur prend tout leur temps et que leurs problèmes de couple les empêchent de travailler en toute sérénité mais il n’y a pas de véritable distinction à faire en la matière.

Les femmes seraient moins compétentes

Cette idée est complètement fausse et dépassée. Si auparavant les femmes ne recevaient pas beaucoup d’éducation par rapport aux hommes, aujourd’hui, elles sont largement dominantes dans les grandes écoles. Beaucoup de femmes brillent dans leur carrière mais, scandale encore actuel, sont moins bien rémunérées que les hommes, bien qu’elles occupent une fonction similaire au sein des entreprises. Aujourd’hui, les femmes arrivent souvent plus compétentes que les hommes sur le marché de l’emploi du fait de cette remise en cause injustifiée.

Les femmes ne donneraient pas de bons résultats

Malgré les limites du pouvoir des femmes dans le poste de manager, une étude a révélé que les entreprises qui emploient des femmes dans leur direction ont de meilleures performances. C’est un fait indéniable : les femmes ont des idées plus innovantes même si souvent on constate qu’elles usent de techniques plus prudentes. Les femmes sont reconnues pour avoir plus de qualités relationnelles et organisationnelles tandis que les hommes le sont pour leur sens du leadership. Il y a donc une complémentarité.

Au final, il est clair que les hommes ne sont pas meilleurs que les femmes et inversement même s’il a été constaté que les femmes ont une approche différente des problèmes que celle faite par les hommes. Leur esprit d’analyse est plus aigu et souvent moins orienté sur le risque, en bon … père de famille. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page