Développement personnelPersonnelSanté et bien-être

Et si on faisait venir les animaux au travail ?

Il est courant de penser que les animaux de compagnie n’ont rien à faire sur le lieu de travail. Même si le phénomène reste minoritaire, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à permettre aux salariés de venir en compagnie de leurs compagnons. Les études scientifiques prouvent d’ailleurs les bienfaits d’une telle pratique.

Les animaux c’est bon pour la santé

Vous souhaitez diminuer le nombre d’arrêts maladies ? Sachez que la présence des animaux de compagnie diminue le risque de développer une maladie cardio-vasculaire mais pas seulement. Vos salariés ne font pas que s’occuper des animaux, ils libèrent des endorphines lorsqu’ils caressent un chat ou un chien. Ces derniers développent également nos défenses immunitaires et réduisent le risque d’allergie et d’asthme chez l’enfant. Ils aideraient même à guérir des cas extrêmes. La zoothérapie fait d’ailleurs de plus en plus parler d’elle. 

Leur présence calme et sociabilise

La tension peut être à son paroxysme au boulot. La présence d’animaux rassure et apaise. Vous diminuez ainsi la pression intrinsèque au travail. Ils favorisent la vie sociale et font l’objet de discussion. Les animaux sont très bons pour les interactions sociales et aideront vos salariés à communiquer entre eux. Ils sont idéaux pour les discussions et diminuent fortement le risque de dépression. En conséquence, ils permettent de traverser une passe difficile dans l’entreprise comme par exemple lorsque vous venez d’avoir un client fortement mécontent en ligne. Sans compter que la présence d’animaux met de la vie et un peu de couleur dans l’entreprise. 

Il peut s’agit d’un argument de poids pour recruter

Vous cherchez à vous démarquer et à attirer des talents ? Sachez que permettre à vos collaborateurs de ramener leurs petites bêtes peut vite se révéler un facteur de différenciation. Ils n’auront plus à laisser leur compagnon seul toute la journée ou à s’organiser pour qu’il fasse sa promenade si le collaborateur doit rester tard à une réunion. Vous pouvez ainsi obtenir un capital sympathie auprès des candidats. Vous montrez ainsi votre ouverture d’esprit, votre tolérance et le fait que votre entreprise est différente des autres. 

Des exemples de sociétés qui le font

On pourrait penser que la présence des animaux de compagnie demeure le privilège de certaines petites entreprises. La multinationale suisse Nestlé a cependant mis cela en place et accepte les animaux de compagnie de ses employés. Ils peuvent venir toute la journée avec les chats et chiens. Vous ne pouvez cependant le mettre en place si vous travaillez dans une administration et dans l’alimentaire. Cette possibilité est courante dans des pays comme les Etats-Unis et la pratique a même son trophée. 

Oui mais comment le mettre en place ?

Cela peut paraître évident mais il y a quand même des règles à respecter pour que tout se passe bien. La plupart sont des questions de bon sens comme le fait que l’animal doit être propre, ne pas aboyer à tout va et encore moins être agressif. Il s’agit également si vous avez de nombreux collaborateurs de prendre l’avis de vos salariés pour connaître ceux qui sont pour, ceux qui sont contre ou encore ceux que cela indiffère ou tout simplement connaître le nombre d’animaux.  Dans le cas d’un bilan positif, tout une série de règles doivent être respectées comme par exemple le fait qu’ils ne puissent pas accéder aux sanitaires ou encore à la cuisine. Il sera parfois nécessaire d’avertir par une signalétique de la présence ou non de l’animal. Vous devrez bien entendu vérifier que l’animal est à jour de ses vaccins et informer le salarié qu’il sera responsable des dommages causés dans l’entreprise. Attention, aux animaux particulièrement volumineux, il est courant de ne pas les accepter quand ils appartiennent aux catégories les plus dangereuses afin de ne pas effrayer certains de vos collaborateurs. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page