GérerManagementRecherche et sélection

Les erreurs les plus fréquentes qui font exclure les CV !

Lorsqu’un employeur dépose une offre d’emploi, il n’est pas rare qu’il soit assailli par des CV et des lettres de motivation. Le premier réflexe, si c’est votre cas, va être de consulter les CV pour savoir s’il y a une correspondance avec la ou les offres que vous avez émises (ou qui ne le sont pas encore). Contraint de faire souvent un tri rapide parmi les CV, il existe des indices qui vous permettent de les exclure car il y a peu de chance que le candidat soit bon s’il comporte certaines erreurs. Il est censé l’avoir relu attentivement et corrigé puisque le CV traduit sa motivation, son sérieux et sa rigueur.

Attention, les conseils qui suivent la lecture d’un CV sont liés à des collaborateurs qui devront utiliser l’écrit dans leur fonction. Or, il apparaît évident qu’avec le développement de l’écrit avec les e-mails, il est indispensable de respecter des règles d’écriture et de présentation pour être compris des destinataires : clients…. Il faudra donc en amont bien définir les besoins du poste.

Le CV doit être soigné, aéré et en une seule page !

Même s’il peut arriver qu’il dépasse une page pour des postes exceptionnels ou des personnes possédant un parcours hors du commun, la règle de base reste qu’un CV doit tenir en une seule page. Les candidats qui ne respectent pas cette règle sont généralement ceux qui soit ne connaissent pas les basiques, soit auront tendances à ne pas respecter les règles… dans votre entreprise. Autrement dit, il s’agit rarement de bons candidats.

Faire un CV en une seule page prend du temps car le candidat doit avoir adopté des polices de caractères lisibles et des couleurs sobres sauf cas exceptionnel (CV d’un graphiste ou d’un dessinateur).

Vérifiez également s’il a respecté les niveaux de puces et l’alignement des paragraphes et que ceux-ci sont justifiés. Afin de détecter les erreurs d’espaces, affichez les caractères invisibles dans votre traitement de texte (un espace après un point, après une virgule mais pas avant).

Vérifiez la typographie : majuscules aux bons endroits et pas à tous les mots, abréviations correctes (attention à 1er, 2e, au 3e, 4e…), italique pour les titres d’œuvres, ponctuation suivie (guillemets français, point à la fin des listes à puces ou point-virgule selon les cas), pas de guillemets autour des noms de fonction.

En effet, vous aurez toutes les raisons de vous interroger sur la motivation, le sérieux, la rigueur et les compétences du candidat si ce n’est pas le cas (tant en français qu’en traitement de texte !).

Les autres fautes les plus courantes dans le CV

Les fautes de conjugaison

Je me permets (avec un -s), je souhaiterais, j’aimerais ou je serais ravie (conditionnel et non futur -ai), quelles que soient mes compétences (quel que en deux mots avec le subjonctif et accordé au nom qui suit), je vous saurais gré (verbe savoir), les postes que j’ai occupés ou l’opportunité que j’ai saisie (l’accord du participe passé se fait avec postes ou avec opportunité), j’ai acquis, vous dites, faites, elle a été créée, après que est toujours suivi de l’indicatif et jamais du subjonctif…

Les fautes d’orthographe

  • Inversion ou omission d’une lettre : hormis, parmi, malgré, l’accueil, un dilemme, la répercussion, le chiffre d’affaires, les centres d’intérêt, un appel d’offres, des forces de vente, une connexion, un envoi, un acompte, un magazine, une qualité, auparavant, néanmoins, le développement, exigeant mais l’exigence, le langage, le nôtre, un fabricant, appeler, la rémunération, faire partie, le diplôme, les savoir-faire, les savoir-être, les comptes rendus, des années d’expérience.
  • Accord des noms et des chiffres : les mardis, les mardis soir, une crise aiguë, 1,5 million d’euros mais 3 millions, quatre-cents et quatre-cent-vingt, mille est invariable.
  • Majuscules et abréviations : Monsieur (M.), Madame (Mme), la région Sud, les jours de semaine et les mois ne prennent pas de majuscule. Les sigles que l’on épelle ne prennent pas de points de séparation : CDI, CDD. Les sigles qui se lisent ne prennent une majuscule que sur la première lettre : Unesco.

Les fautes de vocabulaire

Des confusions : cession et session (cession vient de céder), censé et sensé (sensé vient du bon sens), pause (comme la pause-déjeuner) et pose, à l’attention (du directeur de la société) et à l’intention, sans ou sens, mise à jour (d’un texte) et mise au jour (de vestiges), faites (verbe faire au présent à la deuxième personne du pluriel) et le faîte (du toit), deuxième et second (s’il y a un second, il n’y a pas de troisième), de concert (d’un commun accord) et de conserve (ensemble).

Des expressions à surveiller

Pallier quelque chose, je vous prie d’agréer, être chargé de, s’avérer (sans vrai car c’est un pléonasme), en termes de (= dans le vocabulaire de), veuillez trouver ci-joint ma lettre de motivation (pas d’accord pour ci-joint) mais veuillez trouver ma lettre de motivation ci-jointe (accord), en réponse à votre lettre (ou par suite, en référence à, pour donner suite à).

N’hésitez donc pas à bien relire le CV du candidat avant de le convoquer (ou non) car il reste le reflet de sa motivation et de son caractère.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page