Le B.A. BA de la communicationPersonnel

Devenez un BOSS de la prise de parole en public !

Vous pensez être un orateur hors pair ? Ne plus rien avoir à apprendre ? Ou au contraire, éternel anxieux, vous êtes à l’affût de tout nouveau conseil ou astuce pour ne plus être mal à l’aise le jour J ? Dans tous les cas, cet article peut vous être utile !

Car oui, de manière évidente, il vous sera difficile d’y échapper éternellement : présentation professionnelle, pitch ou tout simplement un discours de mariage… Nous vivons dans un monde de communication où notre « zone de confort » est sans cesse mise à rude épreuve. Vous ne vous sentez pas concerné ? Sûr de vous, vous êtes convaincu que votre message passe suffisamment bien ? Une petite remise en question ne peut pas faire de mal.

On a tous un jour été marqués par le discours d’un grand orateur (un collègue, un homme politique, un prof, un conférencier…). C’est peut-être le moment de connaître les 5 secrets qui font qu’ils réussissent leur prestation.

1. Ayez un objectif

Avant toute chose, définissez un objectif simple et positif. Utilisez un verbe d’action qui incarne l’objectif que vous voulez atteindre ex : « donner envie », « convaincre », « motiver » et utilisez-le comme moteur de vos discours. Sachez que vous devrez limiter vos messages à deux au maximum pendant toute votre prestation. Votre objectif principal consiste à bien transmettre ce(s) message(s) et il vous faudra souvent les répéter afin que votre auditoire les retienne. Il ne suffit pas de dire une fois une chose pour qu’elle soit bien retenue ou bien comprise.

2. Éveillez vos sens

Utilisez vos 5 sens, c’est une manière d’enrichir votre communication. Captez les vibrations de votre auditoire, autant d’informations qui vous permettront de vous apercevoir d’une erreur de trajectoire. Il n’est alors pas encore trop tard pour rectifier le tir et ramener les interlocuteurs vers votre objectif. Si certains sens sont plus difficiles à utiliser que d’autres comme l’odorat ou le toucher, cela ne veut pas dire que ce n’est pas possible. Ainsi certains intervenants n’hésitent pas à trouver des moments pour proposer des étirements notamment quand votre auditoire est resté pendant un certain temps dans une position statique.

3. Ayez l’envie d’avoir envie

C’est indispensable pour provoquer une émotion chez ses interlocuteurs et c’est une fabuleuse arme contre le stress ! Votre envie est communicative donc si vous n’avez pas envie de faire votre discours, cela va se ressentir. Il faut donc vous motiver avant tout à réaliser cette tâche. Vous devez faire en sorte que la transmission de votre message devienne une véritable mission. Rien de plus inspirant qu’une personne passionnée.

4. Adoptez la bonne posture !

Votre langage corporel en dit long sur vous. Campez-vous sur vos deux pieds, tenez-vous bien droit, respirez profondément et calmement, contentez-vous de toiser votre auditoire tant que vous n’aurez pas le silence et l’attention du public. Vous êtes détendu. Maître de la situation. Heureux d’être là. Montrez-le. Ne croisez pas les bras car vous risquez vite de garder cette position tout le long de votre prestation. De la même manière essayez d’occuper un maximum l’espace quitte à vous lever de votre siège.

5. Prenez du plaisir !

La prise de parole doit être considérée comme un jeu à enjeu. Tant que vous n’aurez pas assimilé cette dimension essentielle, vous ne pourrez pas réellement « lâcher prise », transmettre vos émotions et donc réussir vos prises de parole. Comment y parvenir ? La pratique encore et toujours. Comme dans de nombreux jeux, il s’agit de remplir un défi, celui de réussir votre prestation, de faire sourire ou encore de faire en sorte que votre prestation soit la plus aboutie à laquelle ils ont assisté.

Voici enfin quelques outils pour devenir le Steve Jobs de la prise de parole en public :

  • Les conférences TED où les meilleurs orateurs se succèdent.
  • Le site web PechaKucha qui recense les meilleures présentations au format 20 slides / 20 secondes.
  • Des applications du type Peeky (Iphone) ou Pecha KuchaTimer (Androïd) qui permettent d’enregistrer sa voix et de connaître ainsi ses points d’amélioration.

Sources :

– Aurélien Daudet, C’est à vous de parler ! Comment s’exprimer en public en restant soi-même, Les Arènes Editions, 2011.

– John Grinder et Richard Bandler, Programmation Neuro Linguistique (PNL)

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page