GérerGestionLes difficultés

Comment prendre des décisions rapidement

Prendre une décision rapidement n’est pas forcément évident surtout lorsque la question traitée est cruciale pour vous ou votre entreprise. Mais, que ce soit dans la vie personnelle ou professionnelle, les circonstances nous poussent parfois à faire des choix dans un délai très court. Voici quelques conseils qui pourraient vous aider à prendre des décisions vite et bien.

Prenez du recul

Face à un problème, nous avons souvent tendance à avoir un regard subjectif. Celui-ci est souvent influencé par notre éducation, notre culture, notre milieu, notre personnalité (impulsif ou pas, raisonnable, etc.) et surtout les circonstances dans lesquelles est prise la décision. Pour éviter de prendre la mauvaise décision, mettez-vous au calme loin du bruit, des distractions (télé, radio, fenêtre) et concentrez-vous. Évaluez le problème en analysant les tenants et aboutissants. Utilisez le fameux QQOQCP (Quoi, Qui, Où, Quand, Comment, Pourquoi), un outil utile pour cerner rapidement le problème et en dégager les enjeux.

Procurez-vous rapidement des indicateurs clés

N’hésitez pas à vous demander ce qui pourrait être un facteur déterminant et à regarder si vous ne pouvez pas vous procurer rapidement des indicateurs clés en la matière. Si vous n’avez peut-être pas le temps de le faire pour tous, vous avez peut-être la possibilité d’en récupérer quelques-uns en quelques clics qui influenceront peut-être votre décision dans le bon sens. Si vous avez suffisamment de temps, procurez-vous les tous avant de prendre votre décision, autant la prendre dans les meilleures conditions dans ce cas.

Pesez le pour et le contre

Rien de bien nouveau, il vous suffit d’énumérer à l’écrit les plus et les moins des différentes solutions que vous avez trouvées. Vous êtes actuellement sur une dynamique d’analyse par la raison. La solution la plus raisonnable et qui vous demande le moins de contraintes sortira du lot. Si deux solutions restent dans la course, fiez-vous à votre instinct car vous ne pourrez tergiverser toute la journée. Ne pas prendre de décision pour est être le pire des cas. Pensez également à ce que provoquerait votre décision dans le pire des cas. Si son effet est réduit, ne perdez pas de temps.

Ayez un plan B

Toujours avoir un plan B, cela ne signifie pas que celui que vous aurez choisi échouera. Mais ce n’est pas parce-que vous prenez une décision rapidement qu’il ne faut pas envisager une alternative qui vous permettra de rebondir en cas de besoin. Il s’agit parfois d’alternatives correctives, parfois de solutions radicalement différentes. Parfois, il faut savoir en activer une partiellement en effectuant par exemple des démarches, tout en ne prenant aucune décision, c’est par exemple le cas quand vous sollicitez plusieurs fournisseurs. Pour trouver le plan B, rien de plus simple : demandez-vous ce que vous feriez si la solution 1 n’existait pas ?

Avoir un plan de secours est toujours plus rassurant, n’est-ce pas ?

Une fois votre décision prise, grâce à un bon raisonnement et une touche d’intuition vous pouvez vous lancer et agir en âme et conscience.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page