Management

Comment diriger des salariés recrutés en télétravail ?

Le télétravail peine aujourd’hui à séduire les entreprises françaises. Seuls 9 % des employés le pratiquent en France, soit deux fois moins que la moyenne européenne, alors que près d’un quart d’entre eux souhaitent s’y adonner. Pour dépasser leurs réticences, les entrepreneurs doivent apprendre les bonnes méthodes pour manager leurs employés en télétravail. Quels sont donc les réflexes à adopter pour bien diriger des salariés à distance ?

Responsabiliser les salariés

En premier lieu, l’entrepreneur doit poser des conditions transparentes pour le télétravail. Tout salarié qui désire travailler à distance doit pouvoir justifier sa demande et fournir des engagements clairs. Cela passe par des rapports statistiques détaillés sur sa productivité, fournissant un indicateur de l’activité qu’il s’engage à maintenir en travaillant en distance. L’employé doit également prendre ses responsabilités et faire part de son choix au reste de l’équipe : c’est un bon moyen de voir comment s’organiser en interne pour s’adapter à ce changement. Ces mesures simples permettent de s’assurer au préalable de la bonne volonté de l’employé travaillant à distance. Il doit être capable de s’engager clairement sur ses résultats afin d’établir les bases d’une relation de confiance.

Ne pas changer son fonctionnement

Dans son management, il est fortement déconseillé d’instaurer de nouvelles règles ne s’appliquant qu’aux télétravailleurs. Il est ainsi tout à fait contre-productif d’exiger que les salariés travaillant à distance soient en permanence joignables, ou s’équipent d’une ou plusieurs webcams à domicile pour les surveiller. L’entrepreneur doit savoir laisser de l’autonomie à ses salariés, qu’ils travaillent en entreprise ou à la maison. Mettre en place un système à deux vitesses en la matière nuirait à la relation de confiance avec les employés à distance. De même, les travailleurs à distance ne sont pas disponibles 24 heures sur 24 ! Des plages de travail précises sont à définir de concert avec eux.

Miser sur les profils autonomes

Pour que le management des employés fonctionne au mieux, il est utile de choisir les bons profils pour travailler à distance. Un dirigeant privilégiera les candidatures de salariés qualifiés, avec de l’ancienneté et en CDI. Les entreprises dans les domaines de l’assurance, de la banque ou des services se prêtent bien à cette forme de travail. Il doit de plus parfaitement maîtriser les nouvelles technologies et avoir prouvé par le passé sa capacité à être autonome. Un profil relativement indépendant vis-à-vis de la hiérarchie est le plus à même de travailler à distance : il doit pouvoir, planifier, organiser et contrôler lui-même les tâches, sans avoir à en référer systématiquement à son employeur.

Ne pas surcharger les collaborateurs

Une étude réalisée par Obergo a montré que 75 % des télétravailleurs estiment qu’ils travaillent plus à distance qu’auparavant dans l’entreprise. Cette tendance est due à leur volonté de prouver leur capacité de travail, mais aussi au fait que les entrepreneurs les sollicitent plus, en partant du principe qu’ils occupent une situation privilégiée. Pourtant, un dirigeant a l’obligation d’assurer un traitement égalitaire à tous ses employés, quelle que soit la forme de travail choisie. Il est donc important, dans son management, de répartir la charge de travail de manière toujours équitable.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page