Développement personnelEntrepreneurLe B.A. BA du créateur

Les avantages à être entrepreneur

Nombreux sont ceux qui chaque année empruntent la voie de l’entrepreneuriat. La fonction de dirigeant attire et possède des avantages notables mais elle est assortie de certains inconvénients également. Zoom sur ce qui pourrait pousser à devenir dirigeant d’entreprise.

Vous touchez à tout

Un dirigeant au début de l’entreprise touche vraiment à tout. S’il peut continuer à le faire par la suite, il cherchera à déléguer les fonctions qui lui plaisent le moins et ou il est le moins performant. Si vous décidez de vous lancer dans l’aventure seul et que vous ne prenez pas de salariés dès le début, vous serez amené à occuper à toutes les fonctions : communication, commercial, produit, gestion… Rien ne vous échappera même le fait de sortir les poubelles. C’est d’ailleurs une bonne pratique car vous cernez chaque fonction de l’entreprise et vous appréhendez tous ses rouages et vous êtes à même de comprendre le métier de chacun. Vous pourrez ainsi mieux considérer les difficultés de chaque fonction et mettre en place des correctifs. Toucher à tout, permet de connaître le temps que prend chaque action et éventuellement d’instaurer des processus pour diminuer la perte de temps. 

Vous êtes libre de votre emploi du temps

Ceci est vrai et faux ! Au début de l’entreprise, vous êtes au four et au moulin et vous passez énormément de temps au travail. Il n’est pas rare que vos horaires dépassent les horaires de bureau habituels aussi bien le matin que le soir. Il est certes vrai que vous êtes libre de vous absenter sans rendre de compte aussi bien à titre personnel que professionnel mais en moyenne les dirigeants sont présents aux heures de bureau, ne serait-ce que pour aider les équipes ou encore répondre à la demande des clients. Vous pouvez cependant vous organiser et faire en sorte de sortir de cette nécessité si votre entreprise se développe. Cependant, il faut bien considérer que vous serez parfois contraint d’être présent à l’ouverture et à la fermeture de l’entreprise et que cela s’avère parfois difficile. La présence d’un associé peut vous aider en ce sens notamment quand il s’agit de partir en vacances car il peut vous relayer dans vos fonctions. Vos collaborateurs peuvent également vous suppléer mais vous devez préparer en amont de leur déléguer des tâches afin qu’ils soient autonomes. 

Vous décidez de votre salaire. 

En réalité, c’est plus le développement de l’entreprise qui en décide. Souvent, vous ne pouvez pas vous payer les premières années le temps que votre entreprise décolle. Par la suite, votre salaire sera le premier à être restreint en cas de difficultés de l’entreprise. On imagine souvent que l’entrepreneuriat rime avec richesse alors que dans la plupart des cas, il reste difficile de se payer. Reste que si votre entreprise fonctionne, vous pourrez fixer le salaire lié à votre investissement. Attention tout de même à prévoir que les charges sont très coûteuses et à vous rappeler la très grande différence entre le brut et le net si vous décidez de vous verser un salaire. Il serait peut-être judicieux de vous payer sur les bénéfices afin de ne pas mettre en péril votre trésorerie. 

Vous êtes libre de venir ou non

Si vous organisez votre entreprise en télétravail et que l’activité le permet, vous pouvez bien entendu décider de travailler de chez vous notamment si vous êtes seul pendant la journée à votre domicile. Cependant, diriger une entreprise ne se fait pas forcément à distance car vous êtes le pivot de l’entreprise et que vous devez informer vos équipes, montrer l’exemple, préserver la culture de l’entreprise ou encore pour garder une dynamique de travail. Travailler de la maison peut rapidement entraîner une lassitude ou encore une confusion entre vie professionnelle/vie personnelle. Il est recommandé dans ce cas de créer une pièce à part qui fasse office de bureau de travail et dans lequel vous n’êtes pas perturbé. Certes personne ne vous reprochera (à part vos éventuels associés) de venir ou non au bureau même si cela peut parfois être source de ralentissement pour vos équipes. 

Vous décidez des orientations stratégiques

Pour une fois, vous ne pourrez pas critiquer votre patron sur ses choix stratégiques car c’est vous qui décidez. Vous prendrez souvent vos décisions en fonction de votre connaissance du marché. Certains les prennent en fonction d’indicateurs précis qu’ils mettent en place et qui guident leur choix. La plupart du temps, c’est le marché qui vous dictera naturellement vos choix. C’est vous qui décidez et cela se révèle être un des éléments qui attirent le plus les entrepreneurs à se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. Il vous faudra parfois expliquer vos décisions afin de motiver vos collaborateurs et leur faire comprendre le sens de votre action. 

Vous insufflez la culture de l’entreprise

Même s’il s’agit d’un des éléments les moins maîtrisés par les chefs d’entreprise, c’est bien vous qui insufflez la culture de l’entreprise. D’abord, parce que c’est vous qui décidez des valeurs et de l’esprit qui règne au sein de vos équipes. Vous sélectionnez vos collaborateurs et, par votre attitude, vous montrez ce que vous attendez d’eux. Si vous êtes avenant, jovial ou encore disponible, vos collaborateurs auront tendance à faire de même car vous servez d’exemple. Vous dictez la marche à suivre et il ne faut pas hésiter à mettre en avant ce qui vous tient à cœur. Attention tout de même car l’ambiance ou encore la culture sont des éléments qui peuvent vous échapper rapidement au fur et à mesure que l’entreprise grandit. 

Vous pouvez tout mettre en place

Dans la limite de la légalité, vous pouvez mettre tout ce que voulez en place. Cependant, il reste que votre liberté se limite là où celle des autres commencent. Il ne s’agit pas de faire tout et n’importe quoi. Vous devrez souvent décider en fonction du bon sens et du fait que cela ne nuise pas à votre entreprise ou à vos collaborateurs. A noter que certaines de vos décisions seront irréversibles comme, par exemple, le fait de donner des avantages sociaux comme les tickets restaurants et que vous ne pourrez faire selon votre bon vouloir car vous devez respecter des principes de légalité, d’égalité ou de non-discrimination, par exemple. 

La fonction de dirigeant est finalement une fonction où règle une liberté relative. Ce qui reste le plus apprécié par les entrepreneurs est souvent la capacité de pouvoir faire sans demander l’avis des autres même si dans la plupart des cas, vous ferez ce qui va dans le sens du bon fonctionnement de l’entreprise. 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer