Développement personnelGestion du temps et du stressPersonnelSanté et bien-être

Apprendre à se déconnecter et à décompresser

Pour être un entrepreneur heureux, faut-il encore laisser de la place à vos activités personnelles, pour que vous ne soyez plus sans arrêt dans l’urgence ou encore les yeux rivés vers votre smartphone. Vous devez prendre le temps de déstresser et de vous déconnecter.

Une obligation de déconnection pour les salariés

Depuis le début de la crise sanitaire, la fusion entre notre espace de travail et celui personnel s’est imposée sans parfois que l’on se rende compte des conséquences de la disparition des frontières. Pourtant, depuis 2017, il est obligatoire dans les entreprises françaises d’établir un accord ou une charte entre l’employeur et les salariés. Un salarié ne peut pas se voir reprocher par son employeur de ne pas avoir répondu à un mail ou à un appel en dehors de ses heures de travail. Ce droit à la déconnexion est inscrit dans l’article 55 de la loi Travail et concerne les entreprises de plus de 50 salariés mais devrait s’appliquer dans les plus petites.

Une incapacité à se séparer de son smartphone

Selon une étude de Recommerce pour Toluna, 21 % des Français se disent incapables de se passer de leur téléphone une journée. 24 % admettent même qu’ils ressentiraient un véritable manque s’ils devaient s’en séparer ne serait-ce que pendant 24h. Plus l’utilisateur est jeune, plus cette déconnexion apparaît comme inenvisageable. 40 % des moins de 18 ans confessent ne pas pouvoir se séparer de leur téléphone plus de 5 minutes contre 30 % des milléniaux. Seuls les plus de 55 ans sont en majorité prêts à s’en passer. A l’inverse, 43 % des 35-54 ans et 65 % des plus de 55 ans assurent pouvoir couper le fil sans trop de problème, une dépendance donc générationnelle.

Le syndrome FOMO guette toujours l’entrepreneur

Le syndrôme FOMO (« Fear Of Missing Out » en anglais) est un phénomène de plus en plus connu qui consiste à avoir « peur de rater quelque chose ». Il s’agit d’un besoin irrépressible d’être constamment connecté aux autres, d’être en permanence au fait des dernières actualités et implique d’être joignable à chaque moment de la journée. Elle affecte particulièrement les propriétaires de smartphones qui deviennent incapables de résister aux sirènes des vibrations et sonneries, voire simplement lorsque le téléphone s’allume ou envoie une notification. Il est amplifié par le fait que le portable sert aussi bien aux activités personnelles que professionnelles et rend fort difficile la déconnexion voire impossible. Selon une étude commandée par Google auprès de Qualtrics, 68 % des personnes interrogées utilisent le même appareil pour leurs usages professionnels et personnels notamment car cette réunion permet une économie substantielle : un seul abonnement et un seul appareil. Sans compter que souvent, il est perçu comme un avantage pour le salarié.
Selon cette étude 62 % des Français utilisent toujours ou très souvent leur smartphone pour travailler lorsqu’ils ne sont pas au travail dont 40 % après le travail et un tiers pendant le week-end. 20 % l’utilisent même lors du coucher et 15 % pendant la nuit… Cela se traduit par la vérification régulière de ses emails/appels pros (60 %), de ses notifications (40 %) ou par le fait d’avancer un travail pour le lendemain (29 %). 

Quelques conseils pour se déconnecter

Pour vous déconnecter et profiter pleinement dans votre vie personnelle, suivez les conseils suivants :

  • Vous organiser en amont pour déléguer les tâches en cours et avoir quelqu’un qui traite les urgences à votre place.
  • Mettre en place une réponse automatique indiquant la démarche à suivre en votre absence.
  • Instaurer des phases de digital détox où tous les écrans sont bannis.
  • Séparer votre téléphone personnel de celui professionnel
  • Mettre votre téléphone de côté en vacances et ne pas l’emmener avec vous si possible
  • Supprimer la synchronisation de mails sur son téléphone pendant les instants de repos
  • Partir en vacances en même temps que les clients afin de n’avoir aucune urgence à traiter
  • Ne rappeler qu’en cas de message urgent sur votre répondeur
  • Mettre en place des activités dédiées à votre vie personnelle
  • Ne consulter vos appareils et messageries qu’une seule fois dans la journée à une heure bien précise.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page