Comment optimiser son taux de conversion ?

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     27/06/18    
optimiser taux conversion

La plupart des sites e-commerce cherchent à convertir leurs visiteurs en clients. Ces conversions peuvent être décuplées en optimisant l'ensemble des pages où elles convergent comme les pages d'accueil, de tarifs et de blog. On parle d’optimisation du taux de conversion. Voici quelques conseils pour que votre site web attire toujours plus de prospects.

Utiliser un outil d’A/B Testing

La technique de l’A/B Testing permet, comme son nom l’indique, de tester plusieurs versions d'une page pour connaître la plus performante. En utilisant cet outil, une partie des visiteurs se voit dirigée vers une version A et une autre, vers une version B. Les deux pages se différencient suivant des critères précis comme la position et la couleur d'un bouton « call to action » (bouton « ajout de panier » ou « inscription », ndlr), l'emplacement d'une publicité, le titre d'un article ou l'ajout d'un bandeau. Chaque page dispose alors de ses propres statistiques à propos des clics effectués. Le logiciel analyse ensuite les résultats. L'entrepreneur choisit la page la plus adaptée pour garantir la rentabilité de son site e-commerce ou de son blog. Plusieurs outils d’A/B Testing existent comme AB Tasty, Fivesecondtest ou Optimizely. Il est grandement conseillé d'utiliser cette technique sur les landings pages, où les internautes arrivent lorsqu'ils cliquent sur un lien commercial ou qui provient d'un e-mail.

Améliorer le temps de chargement des pages

La vitesse de chargement d'un site sur ordinateur ou Smartphone est un élément majeur dans la transformation de visites en actes d’achat. Selon une enquête de Google effectuée en janvier 2017, 53 % des visiteurs sur mobile quittent instantanément un site lorsque le temps d’attente est supérieur à trois secondes. Ce temps de chargement peut également pénaliser le référencement sur les moteurs de recherche. Pour obtenir une navigation fluide et rapide, il faut d'abord compresser la taille des images, des fichiers et utiliser une résolution équivalente à 72 pixels par pouce. Cela permet d'atténuer fortement le ralentissement d'une page internet. Google propose « Test my site », un outil permettant aux entrepreneurs d’avoir accès à trois outils de mesure : un outil de compatibilité mobile qui teste le site internet, un outil de calcul de chargement sur mobile ainsi qu'un outil de calcul de chargement sur ordinateur. Pour cela, il faut inscrire l’URL du site dans l'application. Une fois le rapport terminé, trois scores entre 0 et 100 sont proposés, par le biais d'un barème tricolore. Plusieurs appréciations sont suggérées, d'excellente à mauvaise. Les éléments les plus problématiques seront alors à corriger pour améliorer la performance du site. D'autres conseils sont proposés comme supprimer les extensions et plugins inutiles ou choisir un template léger (exemple de modèle graphique pour concevoir le design d'un site, ndlr).

Simplifier le tunnel d'achat

Le tunnel d'achat est le parcours que le visiteur doit accomplir jusqu'au paiement. Plus le parcours est court, plus il est probable que l'internaute finalise son achat. Dans le cas contraire, il aura davantage tendance à abandonner sa commande, face aux nombreuses démarches. C'est notamment le cas lorsqu'il doit créer un compte client ou communiquer trop d'informations personnelles pour effectuer son achat. L'objectif n°1 est donc de faciliter et de réduire le parcours du visiteur. Il faut alors privilégier et proposer un espace d'achat sans la nécessité d'une création de compte. Les informations essentielles doivent se limiter au nom et prénom, aux coordonnées téléphoniques et bancaires ainsi qu’à l'adresse mail et postale.

Développer la réassurance

Communiquer avec l'utilisateur et le rassurer sont aussi des clés pour optimiser le taux de conversion. Les internautes sont souvent méfiants à l'égard des sites qu'ils ne connaissent pas. Ils ont des doutes vis-à-vis de la qualité du produit, de la provenance ou de l’honnêteté du vendeur. Pour instaurer un climat favorable à l'achat, vous pouvez utiliser la réassurance. Dans le web, cela désigne tous les éléments qui ont pour objectif de donner un sentiment de sécurité aux visiteurs pour éviter de les voir se ruer chez la concurrence. Plusieurs types de réassurance sont possibles. C'est notamment le cas de l'accompagnement du client dans son processus d'achat : un livechat est ainsi intégré au site pour que l'internaute puisse lui poser plusieurs questions sur sa commande. Le livechat peut également inciter les visiteurs à l'achat. Un visiteur passera plus de temps sur un site si quelqu'un lui propose automatiquement de l'aider et de répondre à ses éventuels besoins. Pour rendre le site plus humain, il est conseillé de créer des pages institutionnelles, qui présentent l'organisation de la société, les informations financières ou les engagements associatifs et solidaires. La présence de photos des locaux, des dirigeants et de leurs salariés peut être un plus pour obtenir la confiance de futurs consommateurs.

Donnez une note à cet article