Internet : un outil à savoir utiliser

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     18/12/17    
internet outil savoir utiliser

On assiste aujourd'hui à un engouement pour internet, mais comme tout moyen de communication, il doit être bien utilisé pour être efficace. Pourtant, le web aujourd’hui révèle son talon d’Achille car il apparaît comme un inquisiteur dans notre vie. Un site internet est la vitrine de l’entreprise et elle se doit pour attirer les internautes d’appliquer un certain nombre de principes.

Une séduction de l'internet sans limites ?

Depuis quelques années, internet croît de façon exponentielle et les outils qui permettent d’y accéder nous accompagnent dans tous nos déplacements. Il ne faudrait pas pour autant croire que le web est un outil de communication que l'on peut bricoler dans son coin et avec les moyens du bord.
Un site est comme une matière vivante : il doit bouger, changer pour donner envie d'y venir et d'y revenir. Priorité au graphisme, à l'image, à l'animation, à l'ergonomie. Pour cela, il est indispensable de privilégier la rapidité de navigation, la légèreté au chargement et l'ergonomie à la consultation. Une vraie création graphique, venant signer fortement l'image de l'entreprise, profitera à sa mémorisation et incitera à revenir souvent. C'est un point capital qui suppose d'utiliser une technologie récente et de faire appel à des designers et développeurs professionnels. Combien de créateurs se sont heurtés à l’inefficacité de leur site mais aussi ont dû attendre que le webmaster mette au point leur site et finalement devoir abandonner leur projet car doublé par un concurrent plus rapide !

Comment émerger au milieu de l'abondance d'informations ?

Avec un bon référencement naturel qui s’obtient avec des liens nombreux et des contenus textuels actualisés fréquemment pour encourager la consultation. Celui-ci ne se fait pas grâce à une baguette magique. Un webmaster excellent rédacteur est indispensable mais il doit maîtriser tous les secrets de l’écriture web. La qualité et la gestion de votre base de données est un enjeu majeur, vous devez donc y prêter une attention toute particulière.
Le site idéal fait donc appel au moins quatre compétences : le designer web, le développeur ou intégrateur, le rédacteur et enfin, l'analyste marketing qui va traiter les données et coordonner les actions.

L'esthétique du web ne doit pas occulter l'objectif stratégique.

La technique ne doit pas masquer l'essentiel : être sur le net parce que tout le monde y est n'a aucun intérêt en soi. Être sur le net parce que c'est un média qui ne demande pas un investissement qui plombe votre trésorerie n’est pas non plus un bon calcul. Il faut essentiellement savoir à quoi va servir son site et à qui il s'adresse pour ne pas s'éparpiller en actions inutiles.

Savoir aussi ce que l'on veut communiquer par ce média, qui ne peut pas assurer seul toute la communication de l'entreprise. Et lui déterminer des objectifs clairs : vendre ou donner envie d'aller sur les points de vente, informer ou créer de l'empathie, etc. Les marques doivent bien sélectionner leurs interlocuteurs pour que leur site devienne une référence.

La vitesse, en amont comme en aval

Créer une boutique en ligne est aujourd'hui d'une facilité déconcertante. Il existe des plateformes clés en main qui, bien qu'impossibles à faire évoluer, représentent une solution très immédiate, économique et simple à mettre en place.
Envisager un site marchand implique que sa logistique soit irréprochable. Impossible, pour le client du net, d'attendre une livraison à huit jours si le produit acheté est payé un prix normal. Il faut tenir des délais de plus en plus courts. Un site qui affiche une livraison sous 48 heures et qui n'est pas capable de le faire perd la confiance son public. L'internaute est pulsionnel, zappeur, infidèle et facilement râleur.
Un incident est relaté dans un forum ? C'est la crédibilité de l'entreprise et le travail de plusieurs années qui peut être anéanti en quelques jours. Sur le net, tout va très vite.
Le problème d'internet est son foisonnement, son exigence et son extrême capacité à muter, qui oblige le webmaster à être toujours sur le qui-vive : il doit non seulement veiller au bon fonctionnement de son site, mais aussi rester en alerte constante pour observer la rumeur et la contrer le cas échéant.

Le site ne remplace pas le papier

Quoiqu'il en soit, les médias traditionnels ne sont pas à laisser de côté. Ils constituent toujours des relais indispensables. L'internet a du mal à s'autopromouvoir. L'affichage et la presse restent les plus adaptés pour une campagne de lancement - a fortiori un lancement de site !
Cependant, le support papier a évolué : les clients veulent désormais des outils beaucoup plus élaborés et qualitatifs qu'auparavant. Les opérations sont plus ciblées et plus exclusives. Mailings et brochures sont conçus pour être conservés le plus longtemps possible : visuels au piqué impeccable, mise en page élaborée, pliages compliqués. La communication print se sophistique et devient « objet ». Objet d'attention, d'admiration, objet de collection, objet de possession concrète. Ce sont des vecteurs dont la fonction est de véhiculer non seulement une information pérenne, mais surtout l'image de l'entreprise. Le papier a cet avantage qu'il s'adresse à ses récepteurs d'une façon complète non seulement par les mots et les images -, mais aussi par le toucher et même parfois par l'odorat. Une dimension sensorielle globale qui échappe encore à l'internet.

Il ne faut pas sous-estimer dans le choix du papier de respecter la planète donc quand on crée un support papier, il doit avoir du sens.

Donnez une note à cet article