Avec Neoshop, les start-up peuvent tester leurs produits en ligne

L'équipe Dynamique Entrepreneuriale     05/06/15    

L’association Laval Mayenne Technopole, qui porte le concept Neoshop, vient de lancer une toute nouvelle boutique en ligne, deux ans après avoir créé sa première boutique à Laval. Ce magasin tient sa particularité du fait que tous les produits qu’il propose sont des productions innovantes issues de start-up. Focus.

Neoshop est un concept original qui permet de promouvoir et vendre les créations des start-up, grâce à sa boutique lavalloise, mais aussi depuis peu grâce à son site e-commerce. Le but est simple : éviter aux jeunes entreprises innovantes de chercher un distributeur ou de vendre leurs produits en premier lieu à leurs proches et à leur famille grâce à des partenariats.

Les produits présents dans le magasin et sur le site e-commerce sont souvent synonymes d’amélioration du quotidien, et présentent un aspect original et un design intéressant. Ainsi, parmi les articles que peuvent acheter les clients, on retrouve aussi bien une passoire plate pour boîtes de conserve, un économiseur d’eau tactile pour la cuisine, une « mini » imprimante 3D ou encore un coupe-papier sécurisé pour les enfants.

Un concept aux atouts indéniables pour l’entrepreneur

Éviter aux start-up de trouver un distributeur puis un fournisseur ne constitue pas le seul avantage que constitue Neoshop. En effet, l’idée repose sur le « crowdselling », qui consiste à obtenir une évaluation « en direct » de son produit par la clientèle qui va pouvoir tout juger (packaging, usage, prix…). Sur le site, le client laisse un commentaire qui est transmis à l’entrepreneur, ce qui lui permet de constater la rentabilité et le succès de son produit et, le cas échéant, de prendre en compte les points qu’il doit perfectionner.

Une notoriété médiatique au service des start-up

Rien que pour l’année 2014, ce concept comptabilise au total 80 parutions dans la presse nationale. Cette large notoriété médiatique n’est pas sans effet pour les entrepreneurs puisque leurs produits bénéficient de cette « large couverture médiatique ». Au total, on ne compte pas moins de 13 500 visiteurs venus sillonner le sol du magasin physique. La boutique au service des start-up profite de cet élan pour étendre son activité. Après la création de sa boutique en ligne, elle devrait prochainement s’implanter à Paris, puis en Europe pour permettre aux entrepreneurs français de tester leurs produits sur un plus vaste marché et à moindre coût.