CréationCréerL'idée innovante

Trouver une idée innovante, pour quoi faire ?

Certains business sont pérennes sans la moindre « innovation ». Ils ont pignon sur rue et leur croissance est toujours au beau fixe même après plusieurs décennies. La liste de ces entreprises serait longue à établir et certaines comptent parmi les plus grandes marques mondiales. Pourtant, a contrario, la liste des disparitions d’entreprises renommées qui ont disparu sous les flots des changements, des innovations et des évolutions seraient bien plus difficile à établir.

L’humanité est dans un monde qui change en permanence et les bouleversements d’aujourd’hui dus en partie aux innovations technologiques nous conduisent à réfléchir. Bien qu’il soit tout à fait possible de créer une entreprise sans innovation nouvelle particulière, de nombreux professeurs à travers le monde enseignent à leurs étudiants, futurs cadres et dirigeants, la prédominance de la créativité et de l’innovation pour se frayer un chemin dans le système économique actuel.

Se démarquer de ses concurrents et consolider sa place sur le marché

Grands groupes et PME, la quasi-totalité des entreprises est aujourd’hui dotée d’un service dédié à l’innovation sous toutes ses formes, qu’elle soit organisationnelle, technologique ou commerciale par exemple. Il s’agit en effet d’une fonction essentielle à leur survie, et ce pour différentes raisons. Certaines organisations ont même fait entrer l’innovation ou l’amélioration continue dans leur ADN.

Le contexte économique actuel impose de se renouveler sans cesse pour pouvoir conserver ses parts de marché voire en grignoter quelques-unes, de par le nombre important de concurrents à proximité, mais également pour faire face à l’émergence de nouveaux produits en provenance des pays d’Asie qui bénéficient d’un avantage certain en termes de coût de main-d’œuvre. Innover s’avère donc dans ce cadre un moyen de se différencier de ses concurrents.

Autre phénomène contribuant à vouloir mettre l’innovation au cœur : les consommateurs ont changé leur comportement. Devenus de plus en plus exigeants et de moins en moins fidèles, ils lassent rapidement des produits et n’hésitent pas à en changer rapidement s’ils n’évoluent pas. Les cycles se sont ainsi accélérés et pour se démarquer, nombre d’entreprises ont dû s’adapter à ce nouveau mode de consommation et savoir proposer régulièrement des nouveautés aux clients.

Enfin, l’ère technologique actuelle évolue sans cesse et à vitesse grand V. Pour rester dans la course, les entreprises doivent là encore être aux aguets pour ne louper aucun cap et se faire dépasser par leurs concurrents ou tout simplement rester en adéquation avec les attentes de leurs clients et leurs nouvelles habitudes.

Adopter une démarche d’amélioration continue

Sans parler de créativité, les TPE et PME s’engagent aussi pour bon nombre dans une démarche d’amélioration continue, et principalement dans une innovation de nature organisationnelle. Pas forcément inscrite dans leur logique immédiate, celle-ci s’installe avec le temps, avec l’ancienneté et le développement de l’entreprise.

Cette réflexion, et les actions qui en découlent, leur apportent différents bénéfices. En revoyant leurs modes de fonctionnement, que ce soit dans l’organisation du travail ou les processus de production par exemple, les entreprises peuvent gagner en qualité, mais aussi en productivité, et donc en rentabilité. Cette forme d’innovation présente des avantages en termes d’image, permettant d’avoir un impact positif sur les clients, les fournisseurs, ou encore les salariés où elle peut être un moyen de fidélisation.

Mais finalement comment trouver une idée innovante ?

Quand on évoque l’innovation en entreprise, il ne s’agit pas forcément de trouver l’idée révolutionnaire qui changera le monde, mais plutôt celle qui peut permettre amélioration et croissance.

Pour ce faire, outre l’esprit créatif, la veille est essentielle. L’ouverture sur l’environnement concurrentielle, technologique, sectorielle, socioculturelle ou encore démographique est importante et peut être source d’idées nouvelles ou à transposer à votre activité. Il s’agit donc avant tout de rester ouvert car ces dernières peuvent provenir de vos lectures ou de vos échanges avec vos clients, vos collaborateurs, vos partenaires ou votre entourage extérieur. Bref, toutes les formes d’écoute sont bonnes à exploiter.

Il s’agit ensuite de recueillir les idées sans les juger. Il ne faudrait pas brider la créativité ou encore tout simplement dissuader d’en émettre. Bien sûr, toutes les idées ne seront pas pertinentes ou réalisables au sein de l’entreprise après étude approfondie et recul suffisant. Quelques-unes peuvent toutefois émerger et vous permettre de faire la différence. C’est ainsi que l’idée peut avant tout provenir de vos collaborateurs, de vos clients mais également de toutes les parties prenantes. Il suffit au final de savoir écouter.

Enfin, si l’entreprise ne dispose pas des capacités en interne pour mener cette analyse, elle peut s’adresser à un cabinet d’audit spécialisé. Outre l’état des lieux de l’entreprise auquel il sera procédé, ce conseil apportera des solutions et des pistes d’amélioration, et pourra au besoin vous accompagner dans leur mise en œuvre.

Dans tous les cas, vous pouvez vous amuser à prendre quelques minutes pour établir une liste des nouveautés, des usages qui ont changé en 20 ans. Si vous constaterez certainement que l’innovation est présente partout (trottinette, vélib’, covoiturage, livraison à domicile pour les repas, iPhone et compagnie…), vous pouvez poursuivre votre réflexion. Demandez-vous alors si certaines innovations ne pourraient pas être transposées dans votre secteur ou encore si vous n’auriez pas un moyen de donner cet avantage à vos clients (tout en vérifiant qu’il y a un intérêt pour eux). 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page