ActualitéInnovationL'idée innovante

Des innovations qui ouvrent de nouveaux horizons

L’innovation est devenue le moteur d’une nouvelle manière de contourner les barrières imposées par la pandémie. Protéger les personnes, se soucier de leur santé, offrir de nouvelles possibilités aux seniors, ouvrir de nouveaux mondes, l’innovation est tout azimut.

Le bijou connecté de MyEli pour protéger les jeunes femmes urbaines

Créée et dirigée par Ludivine Romary, MyEli, vient de lancer pour les fêtes de fin d’année un bijou connecté qui permet en un clic d’envoyer un SMS d’alerte à la personne de votre choix en cas de danger. La startup bordelaise, qui vient de recevoir un prix en vue du CES 2022, a dû résoudre un défi de taille : celui de miniaturiser sa technologie pour qu’elle tienne dans le bijou de 1,8 cm de diamètre. Pour se faire l’entrepreneure s’est adossée à deux centres de recherche et souhaite désormais réaliser une levée de fonds pour notamment créer l’antenne Bluetooth et prendre en compte la « zone de clearance [autorisation de connexion] de 30 mètres »

Resilience, une start-up contre le cancer lancée par Céline Lazorthes

Céline Lazorthes, fondatrice de Leetchi/MangoPay, s’est lancée aux côtés de Jonathan Benhamou, dans une nouvelle aventure en février 2021, Resilience, une start-up qui veut résoudre le problème de prise en charge des cancers. L’entreprise souhaite améliorer l’information transmise au patient notamment sur le choix des traitements et le suivi au travers d’une télésurveillance accrue. Resilience consiste en une application gratuite pour les patients et le personnel médical qui fournit de l’information au travers d’articles, de vidéos et de podcasts. Il faut dire qu’avec 18 millions de nouveaux cas de cancers par an et une augmentation des cas chaque année, le personnel spécialisé demeure insuffisant. 

Volvo investit dans la réalité augmentée pour pare-brise

Volvo investit dans la start-up Spectralics, spécialiste de la réalité augmentée pour pare-brise

Volvo vient d’investir 2 millions de dollars dans la start-up Spectralics, société spécialisée dans l’optique et de l’imagerie. Celle-ci développe notamment un film optique qui se pose sur les surfaces transparentes de toutes tailles et formes. Posée sur un pare-brise ou sur une vitre, elle permettra de transmettre des informations en réalité augmentée. Cette technologie aurait pour principaux avantages d’améliorer l’expérience utilisateur et la sécurité même si d’autres usages peuvent être envisagés. Volvo n’est cependant pas la seule à avoir investi en la matière puisque Volkswagen ou encore Mercedes se sont également positionnés sur cette innovation mais seulement sur certains modèles. Une évolution qui pourrait bien se généraliser sur l’ensemble des véhicules dans l’avenir.

Sanofi met 159 millions d’euros dans la startup Owkin

L’intelligence artificielle fait un grand pas dans la santé. Avec cet investissement annoncé le jeudi 18 novembre, le géant pharmaceutique français Sanofi fait entrer la startup Owkin, fondée en 2016 à Paris, par les médecins Thomas Clozel et Gilles Wainrib dans l’univers des Licornes. A noter que la start-up est américaine puisque le siège social a été délocalisé à New York. L’investissement de 159 millions d’euros dans Owkin donne à Sanofi entre 10 % et 15 % du capital mais le partenariat ne s’arrête pas ici puisque le groupe pharmaceutique a également signé avec la startup des partenariats autour de programmes de R&D sur le cancer (poumon, sein, myélome multiple et mésothéliome) pour le développement de nouveaux traitements. L’entreprise utilise notamment l’intelligence artificielle pour rechercher de nouveaux médicaments. 

La start-up dédiée au logement des séniors, PapyHappy, lève 1 million d’euros

Fondée en 2016 à Joigny (Yonne) par Joachim Tavares, l’entreprise propose un service d’accompagnement et de conseil pour la recherche de logement adapté aux séniors. L’entreprise qui référence 12 000 solutions de logements (EHPAD, colocation, habitat partagé ou résidence spécialisée) propose ses différentes alternatives en fonction du lieu géographique et partage son avis (au travers de clients mystères) ainsi que celui des utilisateurs. Pour compléter son offre, PapyHappy prodigue des conseils téléphoniques voire physiques, parfois personnalisés, allant jusqu’à la recherche d’un déménageur ou encore d’une aide administrative. Avec 50 000 visiteurs par mois, la plateforme qui a déjà levé 1,5 million d’euros en décembre 2018 et cette fois-ci 1 million d’euros, souhaite désormais bénéficier de l’expertise de BJ Invest pour développer le site et conquérir la silver économie. 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page