DévelopperDigitalLes autres méthodes

7 conseils pour améliorer l’expérience utilisateur et le référencement sur YouTube

Lorsque l’on upload une vidéo sur YouTube, on pense que le simple fait de la charger sur le leader des plateformes vidéo nous assurera succès et trafic. Malheureusement, cela ne fonctionne pas comme par magie et c’est loin d’être la seule démarche à faire. A l’instar de la rédaction d’un texte pour le web, il faut prendre soin à la mise en ligne de sa vidéo. 

Bien évidemment, rien ne remplacera une bonne stratégie de communication pour faire connaître sa vidéo. Pour ceux qui veulent dans un premier temps ne communiquer que par le référencement naturel, voici 7 conseils à suivre lors de la mise en ligne d’une vidéo.

Conseil n°1 : Travailler son titre

C’est peut-être bête à dire, mais ajouter des mots-clés dans son titre est très efficace et surtout primordial ! Vous pouvez changer le titre autant de fois que vous le voulez alors n’hésitez pas à tester ce qui fonctionne le mieux. Cela permettra d’identifier tout de suite le sujet pour l’internaute et c’est bon pour le référencement. Demandez-vous ce que vous taperiez pour trouver votre vidéo. Plus le titre est pertinent, plus vous aurez de visite. 

Conseil n°2 : Travailler sa description

Il existe de nombreuses vidéos qui ont une description minimaliste ou tout simplement inexistante ! Encore une fois, soigner la description de la vidéo en y mettant ce que l’on va y voir et en détaillant un peu le contexte et le contenu sera bénéfique pour le référencement. Cela permet également d’améliorer le confort et l’expérience utilisateur pour l’internaute qui sera orienté vers un contenu qui correspond réellement à sa demande. 

Conseil n°3 : Renseigner des mots clés et expressions

On n’y pense pas souvent, mais le fait de renseigner des mots-clés avec la vidéo demeure important. Cela n’aura pas forcément une incidence directe au référencement ; mais cela sera utile lorsque votre vidéo sera terminée. Ainsi, YouTube propose à la fin de chaque vidéo, des vidéos similaires qui pourraient plaire à l’internaute. C’est ici que les mots-clés jouent leur rôle avec un minimum de 3 mots (ou expressions) et un maximum de 6/7.

Conseil n°4 : Personnaliser le look de sa chaîne

Cela n’a pas d’effet sur le référencement mais plutôt sur l’expérience utilisateur. C’est un point souvent négligé mais personnaliser sa chaîne YouTube à l’aide d’une photo de profil, d’une bannière, d’une couleur de fond, renforce son image de marque. Elle permet aussi de rajouter des informations utiles à l’internaute. On peut ainsi customiser sa chaîne en fonction d’un évènement par exemple. Dans le même registre, il est aussi possible d’uploader une miniature de vidéo personnalisée qui renforcera l’envie à l’internaute de cliquer.

Conseil n°5 : Renseigner le lieu du tournage

L’internet devient de plus en plus géolocalisé. Dans les paramètres avancés de la vidéo, il est possible de renseigner le lieu de tournage de la vidéo. A l’heure du CoSoLoMo (Contenu, Social, Local, Mobile), jouer sur la proximité représente un réel atout pour la communication sur un territoire. Ce paramètre prend alors tout son sens notamment pour ceux qui sont particulièrement à tout ce qui se passe dans leur région.

Conseil n°6 : Créer des sous-titres

Vous ne le saviez peut-être pas, mais notre ami Google scanne les sous-titres des vidéos. Cela rajoute du contenu et de la pertinence à sa vidéo lors d’une requête. Et il n’y a pas que les sous-titres dans une autre langue, même des sous-titres en français sont utiles. Pensez à l’accessibilité des personnes sourdes et malentendantes ou encore à ceux qui n’ont pas la possibilité de mettre du son au bureau 😉

Conseil n°7 : Utiliser la programmation InVideo et les Annotations

Cela se voit de plus en plus à la fin des vidéos. Vous savez, ces petites vidéos et ces liens cliquables directement sur l’image. Si l’on prend le temps de comprendre comment ça marche, cet outil est vraiment puissant. On peut simplement laisser l’algorithme de YouTube afficher les vidéos (voir conseil n°3) mais grâce à cet outil, on peut maîtriser les vidéos que l’on veut montrer à l’internaute. Dans une stratégie de communication globale, cela est très utile et empêchera la vidéo d’un concurrent d’être suggérée à la fin de votre vidéo.

Conclusion

Bien que ces conseils soient utiles pour parler à la machine et participer au référencement naturel, il ne faut pas oublier que l’on publie les vidéos tout d’abord pour des humains. Une vidéo bien renseignée sera utile au référencement mais montrera aussi à l’internaute le sérieux de l’entreprise ou de la personne qui publie la vidéo. C’est aussi dans cette logique que vous devez orienter votre communication vidéo.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page